Une tour d'habitation de 50 étages à Montréal

Le reportage de Vincent Maisonneuve

Une nouvelle tour, baptisée L'avenue, sera bientôt construite au centre-ville de Montréal, sur l'avenue des Canadiens-de-Montréal, à l'angle de Drummond.

L'édifice de 175 m sera du nombre des plus hautes tours de la ville, et deviendra le plus haut édifice d'habitation de Montréal, selon le promoteur Broccolini.

La tour d'habitation, qui sera composée de trois volumes rectilinéaires sculptés, « sera l'une des silhouettes les plus reconnaissables de Montréal », prédit le promoteur.

Le projet comptera 50 étages et comprend des espaces de commerces au premier et au deuxième étage.

Ses 350 copropriétés auront une superficie allant de 500 à 1500 pieds carrés. Elles se vendront à 250 000 $ et plus.

« Quand tu es rendu sur les étages supérieurs, la vue sur la montagne et la vue sur le fleuve, ça va être assez unique... avec le Centre Bell juste en face de nous autres. » — Anthony Broccolini, directeur général de Broccolini

L'entreprise Broccolini a fait l'acquisition du terrain comprenant le stationnement situé en face du Centre Bell en février 2012, avec l'entreprise Carterra, pour une somme de 14,1 millions de dollars. L'investissement total du projet s'établit à environ 200 millions.

À Montréal, un règlement municipal stipule qu'aucun immeuble ne peut dépasser la hauteur du sommet du mont Royal, soit 232,5 m.

2500 nouveaux condos

L'espace situé au nord du Centre Bell est très convoité par les promoteurs. D'ici cinq ans, plusieurs nouvelles tours d'habitation devraient y voir le jour. La construction de 1300 nouveaux condos est déjà prévue.

En comptabilisant les unités en construction dans le quartier de Griffintown, il y aura 2500 nouveaux condos au centre-ville de Montréal.

Mathieu Collette, directeur du groupe Altus, croit que le marché montréalais peut absorber autant de nouvelle construction. « Ces 2500 unités-là devront être livrées dans un horizon de 4 ans, donc en moyenne 600 unités par année. Historiquement, la SCHL [Société canadienne d'hypothèques et de logement] nous a démontré qu'il y a en moyenne 750 condos vendus par années... Donc ça s'inscrit dans un marché en santé », évalue-t-il.

Info en continu Afficher le fil complet

L'économie avec Gérald Fillion

Facebook