Un prince saoudien investit 300 M$ dans Twitter

Radio-Canada avec Agence France-Presse, Reuters et Le Figaro
Le prince Al-Walid bin Talal et sa femme, la princesse Amira al-Taweel Le prince Al-Walid bin Talal et sa femme, la princesse Amira al-Taweel (archives)  Photo :  AFP/Khaled Fazaa

Le prince saoudien Al-Walid bin Talal et sa société d'investissements Kingdom Holding Company ont annoncé lundi avoir investi 300 millions de dollars dans le réseau social Twitter. Depuis sa création, le site web américain de microbillets a levé des fonds de plus de 1 milliard de dollars.

Cinq mois plus tôt, le fonds russe DST Global, aussi actionnaire de Facebook, Zynga et Groupon, a injecté quelque 800 millions de dollars dans Twitter, dont la valeur est estimée à 8 milliards de dollars. Sur cette base, le prince Al-Walid détient donc 3,75 % des parts du réseau social, lancé aux États-Unis en 2006.

« Notre investissement dans Twitter réaffirme notre capacité à identifier des opportunités d'investissements dans des sociétés prometteuses, à forte croissance et avec un impact mondial », a indiqué le nouvel actionnaire saoudien dans un communiqué.

Twitter revendique 100 millions d'usagers actifs dans le monde, qui diffusent 250 millions de micromessages chaque jour.

Le directeur des investissements internationaux pour Kingdom Holding, Ahmed Halawani, a mentionné que son groupe était « convaincu que les médias sociaux vont fondamentalement changer le paysage de l'industrie des médias dans les prochaines années ».

Le prince Al-Walid a déjà plusieurs investissements dans les médias et il se prépare à lancer une nouvelle chaîne de télévision d'information en continu, Alarab, l'an prochain. Celle-ci entrera en compétition avec les deux chaînes régionales qui dominent déjà le secteur dans le monde arabe: Al-Jazira, du Qatar, et Al-Arabiya, de Dubaï.

Kingdom Holding possède des parts importantes entre autres dans la banque américaine Citigroup, Apple et News Corp, mais aussi dans des chaînes hôtelières internationales, dont le groupe Fairmont, propriétaire notamment du Château Frontenac.

L'arabe progresse sur Twitter

Par ailleurs, l'utilisation de l'arabe a fortement progressé sur Twitter. En octobre, plus de 2 millions de microbillets par jour étaient publiés dans cette langue contre 99 000 un an plus tôt, selon une étude de l'institut Semiocast. L'arabe est désormais la huitième langue utilisée sur Twitter.

L'anglais domine sur Twitter et le japonais est la deuxième langue la plus utilisée. Le français n'est pas dans les neuf langues les plus présentes sur le réseau social.