Des milliers de personnes protestent

Radio-Canada avec La Presse Canadienne
Témoin de l'événement ? Envoyez-nous vos photos et vidéos.

Yvan Côté a rencontré des manifestants.

Environ 10 000 personnes, dont des représentants syndicaux et des étudiants, manifestent à Montréal pour dénoncer les mesures annoncées dans le dernier budget du gouvernement Charest.

Environ 10 000 personnes ont manifesté jeudi dans les rues de Montréal pour dénoncer le budget 2010 du gouvernement Charest.

La manifestation, organisée par la Coalition contre la tarification et la privatisation des services publics, regroupait des représentants syndicaux, des étudiants et des travailleurs. Des organismes communautaires comme le FRAPRU étaient aussi présents.

La manifestation était prévue depuis un certain temps, mais elle a pris une nouvelle signification avec l'annonce des hausses de tarifs et d'autres mesures dans le dernier budget. Les manifestants protestaient contre les compressions des dépenses, la hausse de la taxe sur l'essence et de la TVQ, l'augmentation des tarifs d'Hydro-Québec, l'imposition d'une contribution santé et la hausse des frais de scolarité dès 2012.

Les manifestants ont fait des arrêts à plusieurs endroits significatifs de la métropole. Il se sont d'abord rassemblés au coeur du quartier commercial, au Carré Phillips sur la rue Sainte-Catherine, pour dénoncer la hausse de la TVQ. Ils se sont ensuite dirigés vers le siège social d'Hydro-Québec, pour protester contre la hausse des tarifs d'électricité.

« Quand on diminue les services publics, ce sont les femmes qui en paient le prix », dénonce Manon Massé, travailleuse au Centre des femmes de Laval. « Quand on diminue les services publics, ce sont les femmes qui en paient le prix », dénonce Manon Massé, travailleuse au Centre des femmes de Laval.

Les manifestants ont ensuite traversé le quartier financier dans le Vieux-Montréal. La manifestation s'est terminée au Carré Victoria, devant le Centre de commerce mondial, où se trouvent les bureaux montréalais du ministre des Finances Raymond Bachand.

À chaque arrêt, des organisateurs de la protestation ont prononcé des discours. « Notre message clair c'est : si le gouvernement persiste à imposer des mesures inéquitables et injustes, c'est une véritable révolte populaire qui s'ensuivra [...] Le gouvernement est mieux de reculer parce que nous on ne reculera pas », a indiqué Marie-Ève Rancourt, porte-parole du Mouvement d'éducation populaire et d'action communautaire du Québec.

Les manifestants avaient adopté le slogan : « La richesse existe, prenons-la où elle se trouve ». « Je travaille dans un organisme qui sert 300 repas par jour à des gens défavorisés et ce sont ces gens-là qui seront les premiers touchés par ces mesures », a expliqué un autre manifestant.

Manifestation contre le budget Bachand  Photo :  Sylvie Jochems
Manifestations contre le budget Bachand  Photo :  Sylvie Jochems
Manifestation contre le budget Bachand  Photo :  Sylvie Jochems
Manifestation contre le budget Bachand  Photo :  Sylvie Jochems