cbc.ca CULTURE Site La passion du sport Météo POLITIQUE ONTARIO SANTÉ ET ÉDUCATION GRANDS TITRES OUEST ONTARIO QUÉBEC ATLANTIQUE INTERNET ET NOUVELLES TECHNOLOGIES ÉCONOMIE LE MONDE SANTÉ ET ÉDUCATION ARCHIVES DOSSIERS RÉALISATION POUR NOUS JOINDRE NOS HYPERLIENS DE RÉFÉRENCE BULLETINS RADIO Retour à MontréalPlus.ca
Le site Nouvelles de la SRC

Nouvelles Info Radio -- RDI


Mise à jour le vendredi 9 juin 2000, 10 h 23.
  Robert Guy Scully quitte le journalisme

Le journaliste Robert Guy Scully a annoncé sa retraite du journalisme, à la suite de la controverse entourant le financement de ses productions par le gouvernement fédéral. Le Syndicat des communications de Radio-Canada avait demandé le retrait des ondes de ses émissions, parce que ces révélations entachaient la crédibilité de l'information à Radio-Canada.
 

M. Scully a déclaré qu'il continuerait à faire de la télévision, mais qu'il ne ferait plus de journalisme.
Extrait vidéo

retourner au bulletin

hyperliens pertinents
 


  Dans sa déclaration, Robert Guy Scully affirme que les collègues qui l'ont critiqué ont utilisé un langage exagéré pour faire avancer des causes politiques et idéologiques qui n'ont rien à voir avec lui. Il souligne qu'aucun commanditaire ne lui a jamais demandé de faire de la propagande.

 
  Dans un communiqué, le Service de l'information de Radio-Canada a dit respecter la décision de Robert Guy Scully de mettre un terme à sa carrière journalistique. En conséquence, Radio-Canada retire dès maintenant de ses ondes les émissions «Scully rencontre», diffusée à la première chaîne et «Scully RDI» présentée au Réseau de l'information.
 
  Il y a un mois, RDI retirait de l'antenne la série «Le Canada du millénaire», animée par Robert Guy Scully. La direction de Radio-Canada réagissait ainsi à une nouvelle du journal «Le Devoir», qui révélait que le générique de la série ne mentionnait pas le nom de son principal commanditaire, une agence fédérale qui soutient l'unité canadienne. Le journaliste Normand Lester a ensuite découvert qu'une autre série de RDI, «Les Minutes du patrimoine», était aussi subventionnée par le gouvernement fédéral, toujours sans mention de la source de financement. RDI juge que ces reconstitutions historiques, diffusées dans le cadre des émissions de Scully, sont des messages publicitaires et que la publicité n'est pas assujettie aux normes journalistiques de Radio-Canada. Le Syndicat des communications de Radio-Canada, qui représente les journalistes et une partie du personnel de production, a réclamé une enquête publique sur cette affaire.
 
 
 
 
Hyperliens pertinents

Radio-Canada a-t-elle étouffé l'enquête sur «Les Minutes du patrimoine» ?
Site de l'émission «Le Point» de Radio-Canada.
Patrimoine canadien
Site officiel du ministère.
Reflets du Patrimoine
La Fondation CRB
Syndicat des communications de Radio-Canada

Bureau d'information du Canada

Partagez
cette information
avec un ami!

Haut de page