Un texte de Julien MorissetteTwitterCourriel et de Marie-Eve PotvinTwitterCourriel à l'émission Les malins plaisirs