Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page

Débat autour de la création d'un ordre professionnel pour les massothérapeutes

Les séances de massage érotique sont en partie remboursables par les assurances de soins de santé. Après la séance, plusieurs propriétaires de salons remettent à leurs clients des reçus à des fins d’assurances, même s’il s’agit de prostitution et non de massothérapie. C’est donc l’ensemble des cotisants qui paient pour ces services sexuels. Les assureurs sont pleinement conscients de ce fléau.

Estrie en continu