Des scanners rejetés par des syndicats de pilotes

Un membre du personnel d'un aéroport de Manchester, en Angleterre, se soumet à l'analyse d'un scanner corporel à rayons X.
Un membre du personnel d'un aéroport de Manchester, en Angleterre, se soumet à l'analyse d'un scanner corporel à rayons X. Photo : AFP/Paul Ellis