L'adoption du projet de loi 124 sous le bâillon suscite l'indignation