Alerte Amber

Dernière heure

Vous naviguez sur le nouveau site Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au pied de page Passer le menu principal

Santé : « L’Abitibi-Témiscamingue n’accepte pas d’être traitée comme des citoyens de seconde zone », dit l’APTS

Hôpital de Ville-Marie, au Témiscamingue.
Hôpital de Ville-Marie, au Témiscamingue. Photo : Radio-Canada/Tanya Neveu

Abitibi–Témiscamingue

Santé publique

Chargement en cours