Trop peu de services en français pour les victimes d'agressions sexuelles à Ottawa

Une main en ombre chinoise.
Se battre pour obtenir de l'aide en français ajoute à détresse des victimes d'agression sexuelle. Photo : iStock

Francophonie

Société