Englué dans les Panama Papers, le PM pakistanais évite le pire, pour l'instant

Le premier ministre pakistanais Nawaz Sharif a entrepris son troisième mandat en 2013. Il devra affronter le verdict des urnes en 2018.
Le premier ministre pakistanais Nawaz Sharif a entrepris son troisième mandat en 2013. Il devra affronter le verdict des urnes en 2018. Photo : La Presse canadienne/AP/Amel Emric

Asie

International