Les cerveaux des « super-aînés » vieillissent moins rapidement

La différence entre le cerveau des « supers-aînés » (en rouge) et des personnes-âgées normales (en jaune).   Photo : Université Northwestern

Science