France

France (fra)

Groupe E
Rang FIFA : 17

Présentation

La France arrive au Mondial dans de bonnes dispositions, tout le contraire de 2010.

D'abord, sa qualification est « légitime ». Elle ne la doit pas à une faute de main non sifflée, mais plutôt à son caractère. Le barrage contre l’Ukraine a révélé la résilience du groupe.

Les Bleus ont joué sans conviction dans le match aller à Kiev et ont logiquement perdu 2-0. Ils ont fait le match opposé au Stade de France. Tout y était. Résultat : une victoire de 3-0 et l’avantage de 3-2 au pointage agrégé. Ce match a été un tournant, selon le sélectionneur Didier Deschamps.

« Les joueurs ont pris réellement conscience de ce que pouvait représenter le maillot de l’Équipe de France, a-t-il expliqué en entretien à la FIFA. Il y a beaucoup de jeunes qui attendent de s’identifier à eux. Nous avons une obligation morale par rapport au fait de porter ce maillot. Il faut maintenir ce niveau d’exigence. »

Fierté, honneur et obligation morale, ces mots étaient aussi aux lèvres de Didier Deschamps le joueur, champion du monde (1998) et d’Europe (2000). Jouer en Équipe de France, c’est d’abord un état d’esprit. Deschamps ne manque pas de le rappeler.

Son message passe. Les joueurs adhèrent à sa philosophie. On est loin du climat toxique de 2010. Ils s’étaient alors mutinés contre Raymond Domenech et avaient terminé le Mondial dans la disgrâce, éliminés dès la phase de groupe.

Voilà pour l’état d’esprit.

Sur le plan sportif, que valent les Bleus? Deschamps a dit vouloir faire de « belles choses » au Brésil. Mais c’était avant le forfait de Franck Ribéry, finaliste au Ballon d’or, son atout offensif numéro un.

Karim Benzema et Olivier Giroud sont là pour la finition, mais il faut quelqu’un pour leur donner de beaux ballons. À chapitre, la perte de Ribéry est énorme. Ce joueur est irremplaçable. Deschamps le sait trop bien.

En défense, la France a été inégale en qualifications. Voilà une source d’inquiétude. Mais dans les buts, il n’y en a pas. Hugo Lloris est égal à lui-même. Il reste l’un des meilleurs de sa profession.

Il y a aussi les jeunes. La France a été sacrée championne du monde U-20 en 2013. Des joueurs de cette équipe seront au Brésil. Le milieu Paul Pogba est un incontournable.

Deschamps ne fait aucune promesse, mais voit son équipe en huitièmes de finale. Le président de la Fédération française (FFF) Noël Le Graët, lui, n’a pas chiffré l’objectif, se contentant de dire que « la gourmandise vient dans la compétition ». Les deux s’entendent sur un point : les Bleus ont de l’appétit.

Nouvelles

  • La Mannschaft au carré

    La Mannschaft au carré

    Pour une quatrième Coupe du monde d'affilée, la sélection allemande a atteint le carré d'as. Pour ce faire, les hommes de Joachim Löw ont vaincu les Français 1-0, vendredi, au mythique stade
  • Repos pour Debuchy

    Repos pour Debuchy

    Le défenseur français Mathieu Debuchy n'a pas pris part à la séance d'entraînement à huis clos mercredi, à 48 heures du quart de finale contre l'Allemagne, au stade Santa Cruz de Ribeirao
  • La France dans le rôle du négligé

    La France dans le rôle du négligé

    Une présence européenne est assurée en demi-finale de la Coupe du monde de soccer, puisque l'Allemagne et la France vont s'affronter au stade Maracana vendredi.
  • Pogba soulève les Bleus

    Pogba soulève les Bleus

    Vincent Enyema a étalé l'éventail de ses acrobaties devant des Français admiratifs. Mais, à force d'observer le gardien nigérian, les Bleus ont décelé la brèche par laquelle ils se sont
Toutes les nouvelles