ICI Radio-Canada Première

Y a pas deux matins pareils

Y a pas deux matins pareils rss

En semaine de 6 h à 9 h

Marjorie April

Y a pas deux matins pareils
Logo Radio-Canada

Consommation

Air Miles : la volte-face expliquée

Le vendredi 2 décembre 2016

Air Miles
Loyalty One a décidé d'abolir sa politique d'expiration des points Air Miles.     Photo : Radio-Canada

Le professeur titulaire spécialiste de la consommation à l'École des sciences de la gestion de l'UQAM, Benoit Duguay est catégorique. Il croit que le projet de Loi 47 de l'Ontario sur la préservation des points de récompense aurait influencé l'entreprise Loyalty One à abandonner politique d'expiration des points accumulés depuis cinq ans ou plus. 
 
«C'est un peu comme si le gouvernement ontarien a commis mis un revolver sur la tempe de la compagnie», a-t-il affirmé en entrevue à Y a pas deux matins pareils.  
 
Loyalty One la compagnie qui exploite le programme AirMiles a annoncé hier l'abandon de sa politique d'expiration.  
 
Monsieur Duguay déplore l'idée initiale de la compagnie. «Je ne peux pas croire que pour avoir un profit additionnel de 200 ou 300 millions de dollars cette année qu'on mette en jeu l'entreprise. C'est une vision à très court terme.» 
 
L'auteur du livre Consommer, consumer : dérives de la consommation croit néanmoins que les programmes de fidélité peuvent être avantageux pour les consommateurs. Benoit Duguay croit qu'il s'agit simplement de s'en servir intelligemment. 


* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

25 mai 2017

La mode avec Glen Baxter : «Design Forward» et la mode éthique

24 mars 2017

Ma vie «Made in Canada» : le défi de consommer local pendant un an

16 mars 2017

Mode et tendances avec Glen Baxter : TOM Toronto et TW 2017

9 mars 2017

À GO, on croque !

22 février 2017

Chronique marketing : les ambassadeurs de marque

3 février 2017

Augmentation des coûts d'exploitation de terrasses à Toronto