#2a##5j##3# #5# Sites d'injection supervisée : des établissements utiles pour la santé publique | Y a pas deux matins pareils | ICI Radio-Canada Première
Radio-Canada - zone Radio

Y a pas deux matins pareils

Y a pas deux matins pareils rss

En semaine de 6 h à 9 h

Marjorie April

Y a pas deux matins pareils
Logo Radio-Canada

Santé

Sites d'injection supervisée : des établissements utiles pour la santé publique

Le lundi 4 juillet 2016

Site d'injection supervisée à Vancouver.
Site d'injection supervisée à Vancouver.     Photo : Darryl Dyck/Canadian Press

Les sites d'injection supervisée pourraient aider à prévenir les surdoses. C'est ce qu'affirme l'avocat et professeur de criminologie à l'Université d'Ottawa Eugène Oscapella.  
 
En entrevue à Y a pas deux matins pareils, il rappelé l'impact que peuvent avoir ces établissements. Il cite en exemple les milliers de personnes qui ont utilisé ces sites à Vancouver depuis leur création en 2003.  
 
Me Oscapella ne croit pas que les sites d'injection supervisée banalisent la consommation de drogues. « C'est un moyen de protéger leur [les consommateurs de drogues] vie, leur santé et la santé dans la communauté », croit-il. 
 
La Commission de la santé publique de Toronto se penche actuellement sur l'implantation de ces centres où la consommation de drogue en intraveineuse est supervisée par des professionnels de la santé. Le médecin hygiéniste en chef de la Ville, David McKeown, doit présenter le résultat des consultations menées dans la communauté.


* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

31 mai 2017

Témoignage : vivre avec la sclérose en plaques depuis 21 ans

28 avril 2017

Le Centre de santé communautaire Hamilton/Niagara fête ses 25 ans

27 avril 2017

Vaccination : le Canada n'atteint pas sa cible de 95%

6 mars 2017

Le zika fait plus de victimes qu'anticipé

28 février 2017

Des médecins se retirent de la liste de référence d'aide médicale à mourir

9 février 2017

Chocolat mon amour ?