#2a##5j##3# #5# Archives | Y a pas deux matins pareils | ICI Radio-Canada Premi�re
Radio-Canada - zone Radio

Y a pas deux matins pareils

Y a pas deux matins pareils rss

En semaine de 6 h 9 h

Marjorie April

Y a pas deux matins pareils

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
1234
5
6
78
9
1011
12
13
1415161718
19
20
2122232425
26
27
282930
 
 
 

Les meilleurs moments : �mission du mercredi 9 novembre 2016


Internet

Le marketing avec Winy Bernard:mdias sociaux et lections

lection aux tats-Unis : la candidate dmocrate Hillary Clinton et le candidat rpublicain Donald Trump
lection aux tats-Unis : la candidate dmocrate Hillary Clinton et le candidat rpublicain Donald Trump     Photo : PHOTO : REUTERS STAFF / REUTERS

L'influence des mdias sociaux sur une campagne lectorale n'a jamais t aussi forte. Les experts en marketing disent que cet lection en particulier et l'utilisation des mdias sociaux par les candidats aura un impact important dans les futurs campagnes lectorales. Dans sa chronique, Winy Bernard, se penche sur le phnomne.

International

L'euphorie au quartier gnral de Donald Trump

Le prsident dsign, Donald Trump, lors de son discours de victoire  New York, le 9 novembre
Le prsident dsign, Donald Trump, lors de son discours de victoire New York, le 9 novembre     Photo : PC/AP/John Locher

L'annonce du rsultats quand le verdict est tomb aprs deux heures du matin: le Rpublicain Donald Trump a t lu 45e prsident des tats-Unis . La journaliste indpendante a pass toute la soire devant le quartier gnral de Donald Trump. 
 
Selon elle es partisans tenaient pour acquis cette victoire, malgr le fait que la plupart des mdias et des sondeurs estimaient que Hillary Clinton remporterait cette lection.  
 
Les partisans m'ont dit qu'ils ne faisaient pas confiance aux mdias et aux sondages, et qu'ils ont toujours fait partie d'une majorit silencieuse, explique-t-elle. 
 
Elle raconte que l'ambiance tait plutt chaotique, puisqu'il y avait presque autant de journalistes que de partisans sur place.  
 
Vers 11 heures (23 h) il y a plein de gens qui sont arrivs, je n'arrivait plus les compter. Ce qui est intressant c'est qu'il y avait beaucoup de latinos, de femmes et d'afro-amricains, signale-t-elle. Les partisans lui ont dit que Donald Trump les avait unis et qu'ils aimaient son franc-parler. 
 
Il y en d'autres qui disaient qu'ils ne se sentent pas en scurit et que Donald Trump allait rellement changer les choses contrairement Hillary Clinton qui tait corrompue et qui mritait d'tre en prison , explique-t-elle.  
 
Selon elle, plusieurs partisans d'Hillary Clinton taient sur place, et les deux camps se sont lancs des injures jusque tard dans la nuit. Il y a aussi des gens qui se sont aussi prsents pour tenter de comprendre ce qui pousserait quelqu'un voter Trump, raconte-t-elle. 

International

Dur rveil pour les dmocrates

Des dmocrates stupfaits par les gains de Trump
Des dmocrates stupfaits par les gains de Trump     Photo : Lucy Nicholson / Reuters

C'est un dur rveil pour les dmocrates qui ont perdu les lections aux mains de Donald Trump. Au rassemblement dmocrate qui se tenait au centre Javits New York, l'ambiance tait lourde en fin de soire, puisque les partisans avaient confiance de l'emporter avant le dvoilement des rsultats. 
 
Les partisans taient en pleurs, dcourags, et tentaient de se rassurer, mais en vain, raconte la journaliste indpendante, Marie-Christine Nol.  
 
Elle indique que la soire avait pourtant bien dbut, explique celle qui tait au coeur de la soire lectorale dans le bastion des Clinton New York. Ils taient mme des milliers s'tre dplacs. On parlait d'un vnement historique, soit une femme la tte des tats-Unis.  
 
Cet optimisme a vite fondu au fil des heures, mesure que plusieurs tats-cls basculaient en faveur de Trump. Plusieurs lecteurs quittaient d'ailleurs le centre Javits aprs que Trump ait remport la Floride. Il y a un noyau d'lecteurs qui sont rests jusqu' la fin, pour ne pas perdre face en quelque sorte , raconte-t-elle. 
 
Selon elle, certains dmocrates disaient vouloir dmnager au Canada. Plusieurs ont mis la faute aux dbats, qui selon eux s'taient loigns des vrais enjeux comme l'emploi, la finance et la sant.  

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
1234
5
6
78
9
1011
12
13
1415161718
19
20
2122232425
26
27
282930
 
 
 

R�seaux Sociaux Y a pas deux matins pareils Y a pas deux matins pareils