ICI Radio-Canada Première

Y a pas deux matins pareils

Y a pas deux matins pareils rss

En semaine de 6 h à 9 h

Marjorie April

Y a pas deux matins pareils

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
2
3
45678
9
10
11
12131415
16
17
1819202122
23
24
2526272829
30

Les meilleurs moments : Émission du lundi 11 avril 2016


International

Génocide rwandais : Emery Rutagonya raconte son histoire

Emery Rutagonya, cofondateur de la Fondation des survivants rwandais.
Emery Rutagonya, cofondateur de la Fondation des survivants rwandais.     Photo : Jonathan Bouchard

Le coup d'envoi de trois mois de commémoration des victimes du génocide de 1994 au Rwanda a eu lieu la semaine dernière à l'hôtel de ville de Toronto. Ce n'est pas un sujet qui est facile à aborder, surtout pour les gens qui l'ont vécu. Pourtant, un des survivants du génocide qui vit maintenant à Toronto, partage son expérience avec des élèves de la région. Emery Rutagonya est le cofondateur du Rwanda Survivors Foundation à Toronto et a visité à ce jour plus de 25 écoles de la province. Il partage son histoire.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Rwanda Survivor Foundation (en anglais)

Politique

Congrès du NPD  :  comprendre le vote de confiance des délégués

Thomas Mulcair
Thomas Mulcair     Photo : JASON FRANSON

C'est à la fois une gifle et une défaite cinglante pour Thomas Mulcair. Les néo-démocrates lui ont montré la porte de façon sans équivoque, au congrès du parti à Edmonton. Quelque 52 % des délégués se sont prononcés en faveur d'une course à la direction. Thomas Mulcair n'a même pas récolté la moitié des appuis. Le chef déchu a dit qu'il allait rester en poste jusqu'à l'élection de son successeur. 
 
Bilan de ce congrès du NPD avec l'analyste politique Daniel Lessard et avec l'ancien député néo-démocrate d'Acadie-Bathurst, Yvon Godin. 

Société

Accueil de réfugiés syriens : un groupe torontois en attente

Miloud Chennoufi est membre d'un groupe qui parraine uen famille de réfugiés syriens.
Miloud Chennoufi est membre d'un groupe qui parraine uen famille de réfugiés syriens.     Photo : Annie Poulin

Des groupes qui parrainent les réfugiés syriens sont frustrés par rapport à la vitesse du processus d'immigration. La journaliste Annie Poulin a rencontré un groupe qui s'attendait à accueillir 
une famille en février.  
 

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
2
3
45678
9
10
11
12131415
16
17
1819202122
23
24
2526272829
30

Réseaux Sociaux Y a pas deux matins pareils Y a pas deux matins pareils