ICI Radio-Canada Première

Y a pas deux matins pareils

Y a pas deux matins pareils rss

En semaine de 6 h à 9 h

Marjorie April

Y a pas deux matins pareils
Logo Radio-Canada

Politique

Le poids politique des Franco-Ontariens : une perspective historique

Le lundi 15 mai 2017

Serge Miville
Serge Miville, professeur adjoint au département d'histoire et Chaire de recherche en histoire de l'Ontario français à l’Université Laurentienne     Photo : Radio-Canada/Patrick Wright

«La difficulté avec laquelle on a à faire avancer le dossier de l'université d'un et de deux le dossier du bilinguisme d'Ottawa nous montre à quel point que le rapport de force n'est pas en notre (celui des Franco-Ontariens) faveur», c'est qu'a affirmé Serge Miville, professeur adjoint de la Chaire de recherche en histoire de l'Ontario français de l'Université Laurentienne. 
 
En entrevue à Y a pas deux matins pareils, il a parlé du poids politique des Franco-Ontariens. Il explique que c'est quand le rapport de force est positif qu'il est possible d'obtenir des concessions. 
 
Il s'est penché sur des jalons de l'histoire franco-ontarienne dont la crise des écoles, la gestion scolaire, la menace de fermeture de l'hôpital Montfort et le Règlement XVII pour justifier son propos. 


* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

30 mai 2017

Rapport du commissaire aux services en français : les attentes de l'AFO

30 mai 2017

Vers une hausse du salaire minimum en Ontario

23 mars 2017

Budget 2017 : encore du travail à faire pour atteindre l'équité

22 mars 2017

S.O.S. Montfort : 20 ans plus tard

3 mars 2017

Réduction des tarifs d'électricité : la réaction du NPD