ICI Radio-Canada Première

Samedi et rien d'autre

Samedi et rien d'autre rss

Le samedi de 7 h à 11 h

Joël Le Bigot

Samedi et rien d
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du samedi 20 septembre 2014

Société

Le rapatriement du traité de Paris de 1763

Traité définitif de Paix entre le Roi, le Roi de la Grande Bretagne et le Roi d’Espagne, signé à Paris le 10 février 1763.
Traité définitif de Paix entre le Roi, le Roi de la Grande Bretagne et le Roi d’Espagne, signé à Paris le 10 février 1763.     Photo : Musée de la civilisation de Québec

Pour la première fois de l'histoire, la France a accepté de laisser sortir de ses frontières l'exemplaire original du traité de Paris de 1763. Le document le plus important de notre histoire sera exposé du 23 septembre au 2 octobre au musée de la civilisation de Québec à l'occasion de l'événement Rares et précieux : le traité de Paris de 1763.  
 
Il aura fallu deux ans de négociation diplomatique pour faire venir ce traité qui a scellé le sort de la Nouvelle-France. Denis Vaugeois, historien et ancien ministre du Parti québécois, explique l'importance de cet accord fondateur du Canada et raconte l'incroyable saga de l'organisation de sa venue à Québec. 
 
 
Quatre façons d'aborder l'événement  
 
L'exposition : 25 documents, livres et lettres, dont le traité de Paris. 
 
Les ateliers : Deux fois par jour, à 12 h et à 16 h, une spécialiste, accompagnée d'un guide-animateur ou d'une guide-animatrice, effectuera une présentation de synthèses historiques d'environ 40 minutes à l'auditorium. 
 
Les conférences : Regards croisés sur le Traité de Paris de 1763 
Point de vue sur la diplomatie, avec Lucien Bély. 
Mercredi 24 septembre, à 19 h, dans le Hall du Musée de la civilisation.  
 
Point de vue sur les enjeux militaires, avec Laurent Veyssière.  
Jeudi 25 septembre, à 19 h, dans le Hall du Musée de la civilisation.  
 
Point de vue sur les territoires, avec Denis Vaugeois. 
Dimanche 28 septembre, à 14 h, à auditorium Roland-Arpin.  
 
Point de vue sur les Autochtones, avec Alain Beaulieu. 
Jeudi 2 octobre, à 19 h, dans le Hall du Musée de la civilisation. 
 
Le téléchargement numérique : document numérique avec textes et photos que les visiteurs pourront télécharger durant leur visite au Musée. 

Livres

Le choc des cultures, selon Jean-Benoît Nadeau

L'auteur Jean-Benoit Nadeau à <em>Samedi et rien d'autre</em>
L'auteur Jean-Benoit Nadeau à Samedi et rien d'autre     Photo : Radio-Canada/Laurent Boursier

Au gré de ses voyages, le journaliste Jean-Benoît Nadeau s'est découvert très rapidement un talent pour l'analyse des chocs culturels. De retour d'un long séjour en France, il a dû réapprendre les codes de la culture ontarienne et québécoise. Il nous fait part de ses observations et de ses réflexions dans son essai Les accents circomplexes qui vient de paraître chez Stanké.  
 
Anthropologue, sociologue, linguiste, il voulait être ingénieur, mais finalement il est devenu journaliste. Avec humour, il nous parle de l'accueil chaleureux des Ontariens pour qui les boîtes de beignes sont un excellent cadeau de bienvenue.  

Arts et culture

Gaby, le maître du portrait : une exposition en deux volets

Edgar Fruitier photographié par Gaby en 1960
Edgar Fruitier photographié par Gaby en 1960     Photo : Gaby/© Ronald Desmarais, collections BAnQ

Une exposition intérieure et extérieure des oeuvres du photographe québécois Gabriel Desmarais, alias Gaby, se tiendra simultanément à la Grande Bibliothèque et sur la promenade des artistes dans le Quartier des spectacles. Fin connaisseur de l'oeuvre de Gaby, le directeur adjoint de l'information au quotidien Le Devoir, Jean-François Nadeau, nous fait comprendre l'importance de ce grand artiste qui, pendant plus de 30 ans, a fixé sur pellicule les traits et la personnalité des plus grands artistes québécois et internationaux. 
 
 
La petite histoire de Gabriel Desmarais (Gaby) 
Né le 28 janvier 1926 à Marieville, en Montérégie, Gabriel Desmarais (Gaby) s'initie à la photographie en croquant le visage des patineurs du parc La Fontaine, à qui il vend ses clichés. Autodidacte, il apprend l'anglais, afin de s'inscrire, à l'âge de 19 ans, à un cours de photographie par correspondance de l'American School of Photography de Chicago.  
 
À 21 ans, il ouvre son premier studio, rue Sainte-Catherine, dans l'est de Montréal. Dès lors, il voit défiler devant son objectif la fine fleur de la société québécoise, des artistes de la scène, mais aussi des personnalités sportives et politiques. À partir de 1950, sa carrière connaît une ascension fulgurante. Il parcourt le monde, de la Russie à Haïti en passant par les États-Unis et l'Europe. Il multiplie les rencontres, jouissant du privilège de photographier les vedettes les plus en vogue : Liberace, Fred Astaire, Charles Aznavour, Gilbert Bécaud, Serge Reggiani, Rita Hayworth, Yul Brynner, Arthur Rubinstein et Pablo Neruda, pour ne nommer que celles-là.  
 
Exposotion Gaby, maître du portrait - BAnQ 
 
 
Le livre : Gaby Photographe, Éditions Stromboli, 2003 
 

Société

Les histoires de Stephen Harper

Reconstitution de la bataille de Longwoods pendant la guerre de 1812
Reconstitution de la bataille de Longwoods pendant la guerre de 1812     Photo : PC/Dave Chidley

Depuis qu'il est au pouvoir, le premier ministre dépense des millions pour faire la promotion de l'histoire du Canada. Clinton Archibald, professeur de philosophie à l'Université du Québec à Ottawa, relève avec humour plusieurs grands moments de l'histoire vus à travers la lorgnette du grand patriote Stephen Harper. 
 
L'importance accordée à certains événements tels que le conflit de 1812 avec les États-Unis est révélatrice de sa perception de l'histoire du pays. Serait-ce une réinterprétation de l'histoire dans le but de façonner l'identité canadienne?

Musique

Les musiques d'Edgar : Bruckner vu par Nézet-Séguin

<em>Bruckner 3,</em> Yannick-Nézet Séguin, Orchestre Métropolitain
Bruckner 3, Yannick-Nézet Séguin, Orchestre Métropolitain     Photo : ATMA Classic

Edgar Fruitier nous présente le nouvel album du chef étoile Yannick Nézet-Séguin qui s'attaque cette fois à la Symphonie no 3 d'Anton Bruckner, le sixième disque de son cycle brucknérien chez ATMA Classique 
 
Bruckner 3 
Yannick-Nézet Séguin, Orchestre Métropolitain 
Atma ACD 22700 
 
From the imperial court 
Stile Antico 
Harmonia Mundi HMU 807595 
 
La cigale et les violons 
Denis Gougeon, Jean-Philippe Rameau 
Catherine Perrin (narration et clavecin) 
Les Violons du Roy, Mathieu Lussier (Dir) 
Atma 22693 
 
Gustav Mahler : Le chant de la terre 
Orchestre philharmonique de Hollande, Marc Albrecht 
Alice Coote (mezzo-soprano), Burkhard Fritz (tenor) 
Pentatone : PTC 50186 502 
 
55 Mazurkas de Chopin (coffret 2 CD) 
Janina Fialkowska  
Atma ACD 2 2682 

Série 1418 : La Grande Guerre des Canadiens

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes!


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
 
 
 
 

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Twitter
À ne pas manquer