ICI Radio-Canada Première

Samedi et rien d'autre

Samedi et rien d'autre rss

Le samedi de 7 h à 11 h

Joël Le Bigot

Samedi et rien d
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
 

Les meilleurs moments : Émission du samedi 18 mars 2017

Environnement

Chine : les réfugiés environnementaux sont de plus en plus nombreux

Une dame se protège du smog en portant un masque lors d'une promenade à Beijing le 20 décembre 2016.
Une dame se protège du smog en portant un masque lors d'une promenade à Beijing le 20 décembre 2016.     Photo : WANG ZHAO/AFP/Getty Images

Trois millions de Chinois meurent chaque année de problèmes cardiovasculaires ou pulmonaires liés à la pollution, selon les plus récents chiffres de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). La situation pousse de plus en plus de riches Chinois à envisager l'exil. Ces nouveaux réfugiés environnementaux atteignent chaque année les rivages des pays occidentaux et le gouvernement chinois prend la chose très au sérieux, explique le journaliste Eric Meyer. 
 
Ils sont des « rescapés de l'airpocalypse », titrait un récent article de La Presse. « Plus de 60 % des Chinois qui en ont les moyens se disent prêts à vivre hors de la Chine à cause de la pollution, détaille le journaliste Eric Meyer. Ce n'est évidemment pas la seule raison. Le yuan chinois, qui baisse inexorablement depuis quelques mois, fait craindre aux riches de perdre leurs avoirs. Ils sont aussi craintifs de la sévère campagne anticorruption qui a été récemment entamée, laquelle pourrait les entacher. Néanmoins, les effets de la pollution sont souvent visibles à l'œil nu à Pékin, dans un ciel gris percé de volutes de smog, lequel affecte directement la qualité de vie et fait partie des raisons invoquées par les Chinois pour quitter leur pays. » 
 
Le gouvernement chinois de plus en plus réactif 
Les autorités ont lancé en janvier une nouvelle « alerte rouge nationale », preuve qu'elles prennent la situation de plus en plus au sérieux. Le gouvernement chinois anticipe non seulement quelques tragédies environnementales, mais aussi des rébellions populaires. Pour éviter cette colère du peuple, déjà nourrie par un rejet grandissant du socialisme et par une dénonciation de la corruption politique ambiante, les autorités n'ont plus le choix de tendre l'oreille. 
 
« Néanmoins, poursuit Eric Meyer, la Chine n'a jamais été une démocratie et n'a pas de tradition de manifestations populaires. C'est un peuple patient qui n'a pas l'habitude de se soulever. » Le gouvernement prend tout de même, petit à petit, un virage vert et s'apprête à fermer de nombreuses usines de charbon pour aller vers l'hydroélectricité et vers le nucléaire. La Chine s'est aussi donné l'objectif que, d'ici 2030, 40 % des voitures circulant sur ses routes soient des véhicules électriques ou hybrides. 
 
Pour suivre la situation :  
- Le vent de la Chine, un site analysant au quotidien l'actualité économique, politique, et sociétale de la Chine. 

Environnement

Quand la mer grignote de plus en plus le territoire : le cas de l'archipel Kiribati

L’archipel Kiribati, dans l'Océan Pacifique, est lentement submergé par la mer.
L’archipel Kiribati, dans l'Océan Pacifique, est lentement submergé par la mer.     Photo : iStock

Constitué d'une trentaine d'îles et situé au centre de l'Océan Pacifique, l'archipel Kiribati est lentement submergé par la mer, dont le niveau ne cesse d'augmenter, au point d'inquiéter ses habitants qui commencent déjà à préparer leur départ. Les experts, tels que notre invité François Gemenne, estiment que de nombreux territoires seront ainsi affectés par les changements climatiques d'ici 2100 et que cela entraînera d'importantes redistributions de la population.  
 
« Les experts estiment que la hausse des mers se fait à raison de 3 mm par année », précise Gemenne, qui étudie la question en tant que chercheur associé au Centre de recherches internationales de sciences politiques à Paris et spécialiste des questions de géopolitique de l'environnement et des migrations. « Cette lente submersion des terres, dit-il, a un effet direct sur la qualité de l'alimentation des populations. La salinisation des terres les rend impropres à la culture, et il y a aussi contamination des réserves d'eau potable. » 
 
L'archipel Kiribati, l'un des premiers territoires confrontés à cette situation, a mis sur pied un programme pour organiser cette immigration en avance, avant d'y être forcé par la nature. Intitulé « Migration dans la dignité », ce programme prévoit notamment la formation de la population en langues étrangères et l'acquisition de compétences leur permettant de trouver un emploi.

Consommation

Non, votre conseiller bancaire ne travaille pas toujours dans votre intérêt

Les frais bancaires, un cauchemar pour un nombre grandissants d'usagers
Les frais bancaires, un cauchemar pour un nombre grandissants d'usagers     Photo : iStock

Les banques canadiennes vendent des produits financiers inutiles à leurs clients pour empocher davantage de profits et gonfler les frais de service, confirmait cette semaine un reportage de CBC citant de nombreuses « pratiques douteuses » dans les institutions financières. « C'est une illusion de croire que votre conseiller financier travaille dans votre intérêt », explique notre collaborateur Michel Nadeau. 
 
« Votre conseiller financier est d'abord redevable à son employeur et, la plupart du temps, le courtier propose au client le produit qui lui donne la plus grosse commission. La croissance des profits des banques ne vient plus de l'écart entre les taux sur l'argent prêté et l'argent reçu en dépôt, poursuit Michel Nadeau. Ce sont les frais imposés aux clients qui rapportent de plus en plus. Donc, les employés doivent proposer aux clients des produits et des services qui rapportent, et le fait que les clients en aient besoin ou non n'est pas le critère principal de sélection. »

Société

Les références de l'émission

Culture avec Francine Grimaldi 
- Terzetto, à la Maison Théâtre jusqu'au 2 avril 
- Amérique sauvage en 3D, au Centre des sciences de Montréal 
- Le jardinier, un documentaire de Sébastien Chabot à l'affiche des cinémas du Parc et Beaubien à Montréal et du cinéma Cartier à Québec 
- Discussions avec mes parents, un livre de l'humoriste François Morency, aux Éditions de l'Homme 
 
François Morency sur le plateau de <em>Tout le monde en parle</em> François Morency sur le plateau de Tout le monde en parle Photo : Karine Dufour 
 
- À la recherche du bonheur : témoignages de 50 personnalités, un livre de Daniel Daignault aux éditions La Semaine 
- Until the Lions, d'Akram Khan, à la Tohu jusqu'au 25 mars 
- Le 194e défilé de la Saint-Patrick, dans les rues du centre-ville de Montréal le dimanche 19 mars 
- Détectives de la pataphysique, une exposition à la Cinémathèque québécoise jusqu'au 2 avril 
- Terre d'Asie, une exposition au musée Pointe-à-Callière jusqu'au 19 mars 
- L'orchestre national de jazz – Aaron Parks, sous la direction de Franky Rousseau, en concert à l'Astral ce soir, samedi 18 mars 2017 
- Le 10e Mois de la poésie, à Québec jusqu'au 31 mars 
 
Le poète et comédien acadien Gabriel Robichaud est l'une des têtes d'affiche du Mois de la poésie Le poète et comédien acadien Gabriel Robichaud est l'une des têtes d'affiche du Mois de la poésie 
 
- Un chef à l'érable, avec le chef Laurent Godbout, dans le Vieux-Port de Montréal jusqu'au 16 avril 
- Hymne d'espoir, un concert d'un chœur de 150 enfants, avec la soprano Jessica Latouche , les Violons du Roy, les orchestres symphoniques de Lévis et de Québec et l'orchestre de chambre du Conservatoire de musique de Québec, au Musée national des Beaux-arts du Québec aujourd'hui, 18 mars, à 14 h 
- Another Brick in the Wall, à l'Opéra de Montréal (salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts), jusqu'au 27 mars 
- Caligula, au Théâtre du Nouveau Monde jusqu'au 8 avril 
 
Benoît McGinnis et Macha Limonchik dans <em>Caligula</em> au TNM Benoît McGinnis et Macha Limonchik dans Caligula au TNM Photo: Radio-Canada  
 
La chronique cinéma de Michel Coulombe 
- 10+10 visages du cinéma québécois, une exposition à la Cinémathèque québécoise 
- Goon : le dernier des durs à cuire, réalisé par Jay Baruchel 
- La mécanique de l'ombre, réalisé par Thomas Kruithof 
- La Belle et la Bête, réalisé par Bill Condon 
 
 
Musique classique avec Edgar Fruitier 
- l'Orchestre philharmonique de Londres, dirigé par Yannick Nézet-Séguin, interprète Dvorák 
- La Tétralogie de Wagner interprétée par le chœur et l'orchestre du Festival de Bayreuth, sous la direction de Rudolf Kempe, avec notamment le baryton canadien James Milligan 
- Messa di Gloria et Credo en ré majeur, des œuvres chorales de Gaetano Donizetti et Simon Mayr, interprétées par le Concerto de Bassus, le chœur de l'Opéra bavarois et le chœur Simon Mayr, sous la direction de Franz Hauk 
- Se con Stille Frequenti, des duos de chambre de plusieurs compositeurs, interprétés par Sara Mingardo 
- Le concert du Nouvel An 2017 à Vienne, avec l'Orchestre philharmonique de Vienne, sous la direction du chef invité Gustavo Dudamel 
 
Edgar Fruitier Edgar Fruitier Photo : Laurent Boursier 
 
La chronique techno de Stéphane Garneau 
- L'iPhone a 10 ans et il a changé nos vies et nos matins 
- Sur Spotify une chanson que l'on peut écouter seulement quand il pleut 
 
La chronique gastronomique de Philippe Mollé 
- Crise des restaurateurs à Montréal :cet article de janvier 2016 décortique une partie de la situation  
- Jerry, la chaîne de casse-croûtes du terroir de Jérôme Ferrer, sur le point de s'installer en France 
- Révolution fermentation, un ouvrage de Sébastien Bureau et David Côté, Éditions de l'Homme, mars 2017  
- Frissonnante, l'étonnante fraise de serre venue du froid

Portail Richard GarneauConcours La route des 20 : votez maintenant

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes!


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Twitter
À ne pas manquer