ICI Radio-Canada Première

Samedi et rien d'autre

Samedi et rien d'autre rss

Le samedi de 7 h à 11 h

Joël Le Bigot

Samedi et rien d
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Les meilleurs moments : Émission du samedi 10 décembre 2016

Sports

L'art subtil de commenter le hockey... en Innu !

Le journaliste sportif René Pothier
Le journaliste sportif René Pothier     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Les rondelles percutent les filets cette semaine à Mani-Utenam, près de Sept-Îles, où se tient un gros tournoi de hockey réunissant plusieurs communautés autochtones de partout au Québec. Mais la tâche des commentateurs sportifs de la radio communautaire CKAU-FM n'est pas facile : le vocabulaire en langue innue n'est pas toujours propice à décrire l'action. C'est ce qu'a constaté l'ex-journaliste sportif René Pothier, qui s'y est rendu pour observer le travail des commentateurs innus et échanger sur leurs expériences. 
 
Un vocabulaire à inventer 
« En langue innue, les situations de jeu ne sont pas faciles à décrire car l'innu est une langue descriptive qui propose des formulations longues pour de nombreux mots d'action qui, en français ou en anglais, sont très courts et très directs », dit René Pothier. Dans leurs descriptions des matchs du tournoi Mario Vollant qui se poursuit jusqu'au 11 décembre, les commentateurs sportifs bénévoles sont parfois forcés d'utiliser des mots en français. Le mot « ailier », par exemple, n'a pas vraiment d'équivalent et doit être remplacé par une trop longue phrase, qu'on pourrait traduire par « celui qui patine à à côté de celui qui est au centre ». 
 
Une radio essentielle 
Dans cette petite communauté, la radio occupe une place très importante en tant que principal diffuseur de la culture et de la langue innue. « CKAU-FM est une radio créée par volonté populaire, explique Guy Bois. La municipalité ne peut la soutenir financièrement mais ses artisans et contributeurs en ont fait petit à petit une force économique locale, qui génère des revenus annuels de près de 3 millions, notamment par l'entremise de soirées de bingo. La grande majorité est retournée à la communauté. » 
 
- La page Facebook du tournoi de hockey Mario Vollant 
 
- Le site de CKAU FM 

Société

Dr Julien se prépare pour la Guignolée

Le Dr Julien en consultation
Le Dr Julien en consultation     Photo : Jean-François Lemire/shootstudio.ca

« On s'inscrit dans une vraie tradition québécoise de fraternité et de charité entre familles », dit le Dr Julien au sujet de la Guignolée qu'il orchestrera pour une 14e année consécutive le samedi 17 décembre. La famille, c'est d'ailleurs le principal champ d'action des centres de pédiatrie sociale qu'il a fondés et dans lesquels il dit traiter les enfants vulnérables mais aussi parfois leurs parents! 
 
En pleine période d'expansion, les centres du Dr Julien sont désormais de plus en plus actifs aux quatre coins du Québec. Aujourd'hui soutenue par le gouvernement provincial, qui s'est engagé à verser 20 millions de dollars sur 4 ans afin d'assurer la croissance du réseau dans toute la province, la Fondation du Dr Julien continue d'avoir besoin de fonds privés et de la générosité du public. 
 
Il y a désormais 7 façons de donner à la Guignolée du Dr Julien.

Livres

Pierre Assouline : un dictionnaire sélectif sur la vie littéraire

Dictionnaire amoureux des écrivains et de la littérature.
Dictionnaire amoureux des écrivains et de la littérature de Pierre Assouline     Photo : Plon

« Je me suis fait plaisir en écrivant ce dictionnaire, car le principe de précaution m'est étranger », affirme Pierre Assouline, auteur du Dictionnaire amoureux des écrivains et de la littérature. Avec sa subjectivité de lecteur et sa rigueur de critique littéraire, le journaliste, romancier et biographe explique à Joël Le Bigot que cet ouvrage n'est pas exhaustif, que c'est un livre subjectif, injuste et parfois empreint de mauvaise foi, écrit avec sincérité. 
 
« Dès lors qu'on fait des choix, on sélectionne, et lorsqu'on sélectionne, on exclut! »  
Pendant plus de trois ans, Pierre Assouline a écrit, à petites doses, parfois 10 lignes et parfois 3 pages sur un écrivain ou une notion de la vie littéraire en obéissant à l'inspiration du moment. De nombreux écrivains qu'il admire ne figurent pas dans son dictionnaire. 
 
Bob Dylan et le prix Nobel de littérature 
Membre de l'académie Goncourt, Pierre Assouline a été virulent à l'endroit du comité du Nobel de littérature lors de l'attribution du prix à Bob Dylan. « J'adore Bob Dylan. C'est un chanteur et un poète de génie. Le problème, c'est le comité Nobel de l'Académie suédoise », explique-t-il. Les Américains n'avaient pas reçu de prix Nobel de littérature depuis 25 ans. En attribuant le prix à un chanteur, le comité laisse entendre qu'il n'y a eu, depuis tout ce temps, aucun poète ou écrivain américain digne de recevoir le Nobel de littérature.

Musique

Des partitas de Bach et de l'exquise musique de Noël avec Edgar Fruitier

Edgar Fruitier à <em>Samedi et rien d'autre</em>
Edgar Fruitier à Samedi et rien d'autre     Photo : Radio-Canada / Laurent Boursier

Qu'est-ce qu'une partita? C'est l'un des trois groupes de six suites pour clavecin composées par Jean Sebastien Bach, nous apprend Edgar Fruitier. Il propose aussi de la musique de Noël, notamment les charmantes voix du choeur a'capella The King's Singers dans une étonnante version de Jingle Bells. Les chants de Noël du 15e et 16e siècle  
chantés par la Capella antique de München lui apparaissent également incontournables.
 
 
Les références complètes de la chronique « Les musiques d'Edgar » : 
 
La chanson Jingle Bells 
Interprétée par l'ensemble King Singers 
Signum 
 
Jean-Sébastien Bach : 6 partitas pour clavecin 
Interprété par le pianiste Jory Vinikour 
Coffret de 2 disques 
Sono 
 
L'album Schoenberg  : Gurre-Lieder 
Interprété par l'Orchestre philharmonique de Bergen 
Sous la direction d'Edward Gardner 
Chandos 
 
On Christmas Night 
Interprétée par la chorale du collège Magdalen 
Sous la direction de Daniel Hyde 
Opus Arte 
 
Chants de Noël du 15e et 16e siècle 
Chanté par la Capella antique de München 
Sous la direction de Konrad Rhuland 
MPS 
 
 

Art de vivre

Juste à temps pour les Fêtes, le carnet des bonnes adresses de Philippe Mollé

Un repas. Des muffins, des fruits, du chocolat.
Un rapas des Fêtes en famille     Photo : iStock

Pour trouver les fruits et légumes les plus frais ou fréquenter les meilleures boulangeries du Québec, on peut se fier au carnet d'adresses de Philippe Mollé. En 2016, les nouvelles adresses ont foisonné, les valeurs sûres ont continué d'épater et les épiceries fines n'ont cessé d'améliorer la sélection de leurs produits. Une excellente année! Voici la sélection exhaustive des boulangers, poissonniers, fromagers, bouchers et épiciers que recommande notre collaborateur. 
 
Le pain 
- Le pain dans les voiles, à Montréal et St-Hilaire (pour leur pain de seigle à manger en accompagnement des huîtres) 
- L'amour du pain, à Boucherville (pour le pain brioché feuilleté) 
- Les enfarinés, à Boucherville (pour la fougasse aux olives) 
- La boulangerie Guillaume, à Montréal (pour la baguette) 
- La petite boulangerie, à Montréal (pour le pain de campagne et la baguette) 
- La boulangerie Automne, à Montréal 
- Borderon et fils, à Québec 
 
Les fruits et légumes 
- Les épiceries Adonis, à Montréal, Laval et Brossard (très grand choix de fruits et légumes mais aussi de délicieuses pâtisseries orientales) 
- Chez Louis, au marché Jean-Talon à Montréal (pour le grand choix de citrons, de raisins, de noix et de dattes) 
- Chez Nino, au marché Jean-Talon à Montréal (également pour le grand choix de citrons, de raisins, de noix et de dattes) 
- Les épiceries Valmont, à Montréal et Boucherville (pour leur très grande sélection) 
- Les magasins Avril, à Brossard, Longueuil, Lévis, Magog, Granby et Québec (pour les produits bio de grande qualité) 
- Les produits du maraîcher Jacques Rémillard, au marché Jean-Talon à Montréal (le coup de cœur 2016 de Philippe Mollé) 
 
Les fruits de mer et poissons 
- Le fumoir de Monsieur Émile, à Percé (pour les rillettes de poisson, l'esturgeon fumé, ou encore les produits fumés maison) 
- La poissonnerie René Marchand, à St-Lambert (pour les huitres, les langoustines d'Islande, les bourgots et les moules en provenance de la Côte Nord ou de la Gaspésie) 
- La poissonnerie La mer, à Montréal (pour le très grand choix d'huîtres, les coquillages, les crevettes de Floride, le saumon bio, le caviar du lac Saint-Pierre) 
- Odessa Poissonnier, à Montréal, Beloeil, Brossard, Laval, Saint-Jean-sur-Richelieu et Sorel-Tracy (pour le très grand choix de poissons surgelés et frais) 
- Nouveau Falero, à Montréal (pour les huîtres, le poisson frais et le saumon fumé en provenance du Nouveau Brunswick) 
 
Les viandes, volailles et gibiers 
- Les viandes biologiques de Charlevoix, disponibles dans différents points de vente partout au Québec (pour la dinde biologique) 
- Les volailles et gibiers Fernando, à Montréal (pour tous les gibiers, tourtières et volailles, mais aussi pour le foie gras fumé, le foie gras crus et les fonds de gibiers) 
- La maison du rôti, à Montréal (pour le boeuf de l'Ouest, le foie gras et les gibiers) 
- Zinman, à Montréal (pour la volaille et pour le lapin frais disponible en tout temps) 
- Le marchand du bourg, à Montréal (pour la qualité exceptionnelle du boeuf vieilli) 
- La boucherie de Tours, au marché Atwater à Montréal (on y prépare sur place le pot au feu, et le petit salé et les viandes sont parmi les meilleures sur le marché) 
- Le maître boucher, à Montréal (pour le choix de viandes de grande qualité) 
- Boucherie du marché, au marché Jean-Talon à Montréal (pour le veau et le foie de veau de lait) 
 
Les charcuteries 
- La Baie des fromages, à Montréal (parce qu'ils ont le meilleur jambon cru d'Italie, la meilleure mortadelle et de la bonne porchetta, mais aussi un grand choix de fromages d'Italie comme le Taleggio) 
- La Queue de cochon, à Montréal (parce qu'ils font le meilleur boudin en ville, ainsi qu'un excellent foie gras au torchon) 
- Aux Saveurs des Sévelin, à Longueuil (pour leurs très bonnes saucisses et pour les pâtés, tourtières, pâtés à la viande et foies gras) 
- Le pied bleu, à Québec (pour l'excellent boudin et pour les charcuteries d'exception) 
- Terrines et pâtés, au marché Atwater à Montréal (pour la qualité générale des charcuteries et pour les tourtières et le boudin blanc) 
 
Les épiceries fines 
- Gourmet Laurier, à Montréal (pour le grand choix de produits fins gourmets) 
- La fromagerie Cavallaro, à Montréal (Anjou) (pour le grand choix de fromages et de produits Italiens) 
- Fou d'ici, à Montréal (pour le vaste choix de produits fins, pour les vinaigres et huiles d'olive et pour les plats préparés) 
- Les passions de Manon, à Saint-Hyacinthe 
- Le marché du Vieux-Port de Québec (pour les crevettes en écaille, les produits de cochon des îles de la Madeleine et la meilleure fromagère du Québec) 
- Folles d'ici, à Joliette 
- Accro Cuisine et Dépendances, à Québec (un nouveau commerce alliant les arts de la table et les produits fins gourmets) 
 
Les fromages 
- La fromagerie Atwater, à Montréal (pour le conté vieilli, le cheddar anglais, les fromages du Portugal ou d'Espagne) 
- Les fromageries Hamel, à Montréal (pour la gamme de produits Le Pic, des fromages sur mesure et bien affinés sur place) 
- Yannick Fromagerie, à Montréal, Saint-Jérôme, Dollard-des-Ormeaux et Québec (pour trouver les meilleurs fromages du Québec et un grand choix de fromages importés) 
- L'échoppe des fromages, à Saint-Lambert (pour le grand choix de fromages fins du Québec et d'ailleurs, et pour les beurres et crèmes, ainsi que pour la mousse de foie de volaille incomparable) 
- Bleu et persillé, à Montréal (pour la grande sélection de fromages bleus) 
- La fromagère du marché, au Marché du Vieux-Port à Québec (pour les fromages et produits du Québec finement sélectionnés) 
 
Les pâtisseries 
- Rhubarbe, à Montréal (pour les bûches de Noël qui allient tradition et modernité) 
- Fous desserts, à Montréal (pour les bûches et les entremets) 
- La pâtisserie De Gascogne, à Montréal (pour le savoir-faire) 
- Arte Farina, à Montréal (pour les panettones, les biscuits et les beignets) 
- Ô Gâteries, à Montréal et Longueuil (pour le pain d'épices, le Schtollen et les bûches) 
 
Les chocolats 
- Les pâtisseries De Gascogne, à Montréal (pour la nouvelle gamme de chocolats fins, au caramel ou avec le chocolat 
Mazarou, et pour les ganaches fines à la fleur de bière, à l'orange ou à la pistache) 
- Christophe Morel Chocolatier, dont les produits sont disponibles dans plusieurs points de vente partout au Québec (pour la collection de palets or, pour les bonbons chocolats aux ganaches très fines, et aussi pour les montages chocolatés) 
- Chocolats Geneviève Grandbois, à Montréal (pour la nouvelle collection gourmande qui met en valeur la fleur de sel, les épices, et des parfums de fruits et d'amandes) 
- Les chocolats de Chloé, à Montréal (pour la qualité générale des produits et pour le calendrier de l'Avent chocolaté) 
- Chocolaterie Bonneau, à Montréal (pour les atypiques chocolats au vin, aux épices et aux légumes) 
 
Les glaces 
- Le Havre aux Glaces, à Montréal (pour les boules de Noël et pour les bûches glacées aux saveurs de fruits et de cidre de glace) 
- Le glacier Bilboquet, à Montréal (pour les glaces de très grande qualité) 
 
Les plats préparés 
- Gibiers Canabec, en vente dans les supermarchés partout au Québec (pour l'osso bucco de cerf, pour le lapin au vin rouge et au vinaigre balsamique ou pour la pintade) 
- Cool et Simple, à Montréal et Brossard (pour le choix de canapés, de fruits de mer, de saumon fumé, et pour les plats cuisinés ou les gratins) 
- Dansereau Traiteur, à Montréal (pour la qualité à prix très raisonnable) 
 

Portail Richard Garneau

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes!


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Twitter
À ne pas manquer