ICI Radio-Canada Première

Samedi et rien d'autre

Samedi et rien d'autre rss

Le samedi de 7 h à 11 h

Joël Le Bigot

Samedi et rien d
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du samedi 27 août 2016

Société

Le mythique passage du Nord-Ouest accessible aux touristes

Le navire de croisière l'Austral de la compagnie Ponant
Le navire de croisière l'Austral de la compagnie Ponant     Photo : ponant.com

« Même si depuis quelques années, des navires de croisière offrent aux touristes la possibilité de franchir le mythique passage du Nord-Ouest, les paquebots doivent encore être accompagnés par des navires à coques renforcées pour que ces voyages demeurent sécuritaires », soutient Louis Fortier, un grand habitué de ce passage. Pour discuter des avantages et des conséquences de cette nouvelle réalité, Joël Le Bigot s'entretient avec Patrick Marchesseau, commandant du navire de croisière L'Austral (qui est à mi-chemin de son parcours, en direction de l'Alaska), et avec Louis Fortier, chef de mission du brise-glace de recherche Amundsen, qui se déplace actuellement dans le détroit du Couronnement, au Nunavut. 
 
Favoriser les échanges culturels 
« C'est un privilège d'avoir accès à ces régions éloignées. Les échanges culturels entre les touristes et les Inuits sont une priorité pour nous. Les touristes peuvent visiter les villages inuits et, en contrepartie, nous recevons les villageois à bord », explique le commandant du paquebot de croisière L'Austral
 
 
Le passage d'Amundsen, la route classique du passage du Nord-Ouest 
Le passage d'Amundsen, la route classique du passage du Nord-Ouest 
 
 
Sécuriser le passage du Nord-Ouest 
Le tourisme est en hausse dans la région du cercle polaire. La pression est forte pour offrir un nouvel eldorado aux aventuriers en quête de nouveauté. En 2011, l'Amundsen s'est porté au secours d'un paquebot de croisière échoué sur une falaise sous-marine, en plein milieu du passage du Nord-Ouest. « Le réchauffement climatique facilite le passage de ces grands bateaux, mais la cartographie incomplète des fonds marins de cette région augmente les risques de naufrage », explique Louis Fortier. 
 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Le site Internet du brise-glace de recherche canadien Amundsen
HYPERLIEN - Le site Internet de la compagnie Ponant

Sports

Le succès inattendu de l'équipe de rugby féminin aux JO de Rio

L'équipe canadienne de rugby à 7
L'équipe canadienne de rugby à 7     Photo : Alessandro Bianchi/Reuters

Cette année, le rugby à 7 a fait son entrée aux Jeux olympiques de Rio et l'équipe féminine du Canada a remporté la médaille de bronze. « Même si certains signes avant-coureurs annonçaient une équipe forte, ce succès inattendu a pris tout le monde par surprise », explique Frédéric Pierrestiger, ancien président de Rugby Québec et analyste au Réseau des sports (RDS). 
 
« Le rugby à 7 existe depuis longtemps, mais il manque de visibilité. Il avait besoin d'une occasion pour se révéler et c'est ce qui s'est passé aux Jeux olympiques de Rio », soutient Frédéric Pierrestiger.  
 
Ce sport d'action, dont les matchs sont rarement télédiffusés ici, gagne pourtant à être connu. Dans certains pays, le rugby est une véritable religion. En Angleterre, la Coupe du monde 2015 a attiré plus de 1,5 million de téléspectateurs. 
 
 
Les exploits récents de l'équipe de rugby à 7 féminin : 
• Médaille d'or aux Jeux panaméricains à Toronto en 2015 
• 2e à la Coupe du monde de rugby féminin en 2014 
• Gagnante contre l'Australie à la finale du tournoi international de Clermont-Ferrand 
• 3e rang au classement mondial en 2016 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Le rugby aux Jeux olympiques de Rio sur ICI Radio-Canada
HYPERLIEN - Le site Internet de Rugby Canada
HYPERLIEN - Le site Internet de Rugby Québec

Environnement

Le feu bactérien cause des ravages aux pommiers et aux poiriers du Québec

Pommier atteint par le feu bactérien
Pommier atteint par le feu bactérien     Photo : Peggy Greb/United States Department of Agriculture. Domaine public

« En quarante ans de carrière, je n'ai jamais vu autant de poiriers et pommiers atteints par le feu bactérien », soutient Jean-Claude Vigor. 
 
Le feu bactérien, causé par la bactérie Erwinia amylovora, est une maladie de la pomme, de la poire, de l'aubépine, de la pommette et des plantes ornementales de la famille des Rosacées. 
 
Cette bactérie, qu'on trouve un peu partout dans la nature, s'est propagée d'une façon exceptionnelle cette année. « Habituellement, les autorités agricoles émettent des avertissements phytosanitaires lorsque les conditions météorologiques sont propices à la prolifération de cette bactérie afin que les producteurs puissent procéder à des traitements préventifs. Malheureusement, au printemps dernier, les stations météo n'ont pas été en mesure de détecter une abondante rosée suivie de pluie, ce qui a permis à la bactérie de se propager d'une façon exceptionnelle », déplore le chroniqueur horticole Jean-Claude Vigor. 
 
Les jeunes arbres, plus touchés 
Le traitement peut être fatal pour les jeunes arbres, car il faut couper la partie infectée avec au moins 30 à 40 cm de bois sain sous la partie malsaine ce qui malheureusement équivaut à couper presque toutes les branches lorsque l'arbre n'a que deux ou trois ans. 
 
En complément d'information: 
Agrireseau.net : Feu bactérien sur poiriers et pommiers - État de la situation  
Espace pour la vie : Brûlure bactérienne des Rosacées 
Agriculture et agroalimentaire Canada : Information sur la lutte intégrée contre le feu bactérien de la pomme et de la poire au Canada

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - « Le feu bactérien menace des dizaines de vergers des Basses-Laurentides » sur ICI Radio-Canada.ca

Art de vivre

La saison des compotes et confitures

De la confiture de bleuets
De la confiture de bleuets     Photo : iStockphoto/marcomayer

« Contrairement à la croyance populaire, les fruits trop mûrs ne font pas de bonnes confitures. Le secret pour réussir ses confitures réside dans le choix des fruits et des ustensiles de cuisson : fruits frais et mûrs juste à point, bassine en cuivre et cuillère de bois sont trois éléments essentiels à la réussite d'une confiture parfaite », explique Philippe Mollé.  
 
Submergé par l'abondance de petits fruits et de légumes en cette saison des récoltes, notre chroniqueur gastronomique nous propose de faire des provisions pour l'hiver et nous offre ses recettes et ses astuces pour réussir les meilleures compotes et confitures.  
 
Confiture de petits fruits d'ici 
1 kg de mûres noires 
1 kg de fraises d'automne 
1 kg de framboises 
1,3 kg de sucre à confiture 
1 gousse de vanille 
45 ml d'eau de fleur d'oranger 
175 ml de sirop d'érable 
60 ml de jus de citron 
 
Laver les fruits. Équeuter les fraises et les couper en quatre. Verser les fruits dans une casserole à fond épais, ajouter le sucre à confiture et mélanger. Couper la gousse de vanille dans le sens de sa longueur et racler l'intérieur à l'aide de la lame du couteau pour en extraire les graines. Ajouter les graines de vanille et la gousse aux petits fruits. 
 
Ajouter l'eau de fleur d'oranger et le sirop d'érable au mélange, et cuire 20 minutes tout en retirant l'écume à l'aide d'une cuillère ou d'une écumoire. 
Égoutter les petits fruits et réduire le jus de 1/2 à 3/4 pour plus de consistance. 
Ajouter le jus de citron et remettre les petits fruits à cuire 10 minutes. Retirer les morceaux de gousses de vanille et déposer à chaud dans les pots stérilisés et fermer avec les couvercles aussi stérilisés. 
 
Attendre 48 heures avant de consommer. 
 
Compote de tomates au basilic 
2 kg de tomates 
2 ml de sel 
20 feuilles de basilic haché 
45 ml d'huile d'olive 
5 ml d'ail haché très finement 
 
Faire des incisions sur le dessus des tomates et retirer le pédoncule. 
Faire bouillir de l'eau dans une grande casserole et y plonger les tomates 45 secondes. Les retirer et les plonger dans l'eau froide. Enlever la peau et presser les tomates pour faire sortir l'eau. 
 
Hacher grossièrement les tomates et les mélanger avec le sel, l'ail, le basilic et l'huile d'olive. Conserver au congélateur dans des contenants ou des sacs en plastique et ressortir en hiver pour vos sauces, vos soupes ou vos coulis.  
 
Suggestion de lecture :  
Philippe suggère le livre de Jennifer Cockrall-King La révolution de l'agriculture urbaine, publié aux éditions Écosociété. 

Musique

Les musiques d'Edgar

L'orchestre symphonique de Londres
L'orchestre symphonique de Londres     Photo : lso.co.uk

Scriabin : Symphonies No 1 et 2 
Orchestre Symphonique de Londres/Valery Gergiev 
LSO : LS 00770 
 
Beethoven : Symphonie No 9 
Orchestre symphonique d'Atlanta /Robert Shaw 
ASO Media 1007 
 
Rachmaninov : Etudes tableaux Opus 39 - Moments musicaux Opus 16 
Boris Giltburg 
Naxos 8.573 469 
 
Carlos Acosta Dances 
Opus Arte 110980 
 
Johanna Martzy - Berlin 1953 et 1966 
Audite 23 424

Arts et culture

Le références de l'émission

Chronique culturelle : 
- L'exposition Comme chiens et chat au MCQ 
- Le Festival international reggae de Montréal 
- Le Festival de marionnettes Plein la rue

Portail Richard Garneau

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes!


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Twitter
À ne pas manquer