ICI Radio-Canada Première

Rappelez-moi Lise

Rappelez-moi Lise

Le samedi de 11 h à 12 h
 
(en rediffusion à 21 h)

François Lemay

Rappelez-moi Lise
Logo Radio-Canada

Arts et culture

Épisode 7 : Le compositeur, le maire et l'écrivain

Le samedi 28 juillet 2012

Lise Payette recevait... le compositeur Désiré de Saint-Preux, le maire de Montréal, Jean Drapeau, et l'écrivain Henri Charrière, dit Papillon. Écoutez le point de vue de l'animatrice sur ses entrevues d'hier. 
 
Le compositeur Désiré de Saint-Preux (24 avril 1975)
 
 
Désiré de Saint-Preux occupe une position tout à fait particulière dans l'histoire d'Appelez-moi Lise. Le compositeur, pianiste et chef d'orchestre français est celui dont l'entrevue a été la plus courte de toutes celles menées par l'animatrice à cette époque. Celui que certains surnommaient jadis « le petit Mozart » – il a commencé à composer à l'âge de 6 ans – a connu un succès instantané à la fin des années 1960 avec Concerto pour une voix. Le compositeur peut se vanter d'avoir vendu plusieurs millions d'albums partout dans le monde et il demeure actif encore aujourd'hui. À l'époque, ce succès foudroyant ne l'a pas rendu très bavard, ni très coopératif avec les intervieweurs. Plutôt que d'étirer inutilement le supplice, Lise Payette n'a pas mis de gants blancs pour mettre fin à cette entrevue, qui n'allait passer à l'histoire ni pour la richesse de son contenu ni pour la complicité entre les deux personnes en présence.  
 
Le maire de Montréal, Jean Drapeau (14 décembre 1973)
 
 
En 1973, le maire Jean Drapeau dirige la ville de Montréal sans interruption depuis 1960, et ce, avec une poigne de fer. On lui doit déjà une foule de réalisations prestigieuses dont le métro, la Place des Arts et Expo 67. Lors d'un de ses passages à Appelez-moi Lise – car il y en a plus qu'un –, Jean Drapeau est atteint de la fièvre... olympique. On se prépare fébrilement pour les Jeux de 1976, et le maire est sûr que tout sera prêt à temps. En ce qui concerne les dépassements de coûts, il a déjà déclaré : « Il est aussi impossible pour les Jeux olympiques de Montréal de produire un déficit que pour un homme de devenir enceint[e]. » On ne sait toujours pas pour l'homme enceint[e], mais pour le déficit olympique, il a été énorme!  
 
L'écrivain Henri Charrière, dit Papillon (14 mai 1973)
 
 
Depuis les personnages d'Edmond Dantès dans Le comte de Monte-Cristo, d'Alexandre Dumas, et de Jean Valjean dans Les misérables, de Victor Hugo, on n'avait pas connu en France un bagnard aussi célèbre qu'Henri Charrière, dit Papillon. Celui-là n'est pas le fruit de l'imagination d'un écrivain, mais un homme qui a connu toutes les misères dans la célèbre prison de l'île du Diable, en Guyane française, où il a été envoyé après avoir été condamné en 1931 pour le meurtre d'un ami, meurtre dont il a toujours nié être l'auteur. Ses années dans une cellule de confinement et, surtout, ses nombreuses et spectaculaires tentatives d'évasion sont évoquées dans une autobiographie publiée en 1969 intitulée Papillon
Lorsqu'Henri Charrière débarque à Montréal sur le plateau d'Appelez-moi Lise, il arrive avec son deuxième ouvrage, Banco, qui retrace sa vie après sa sortie de prison. Il s'exprime avec une voix éraillée, celle d'un homme rongé par le cancer, mais il est toutefois heureux de retrouver son amie Lise.


EN COMPL�MENTAUDIO - Le compositeur, le maire et l'écrivain
Cr�er un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

28 juillet 2012

Épisode 8 : Le cinéaste, l'humoriste et le chef du Parti québécois

28 juillet 2012

Épisode 6 : L'auteur-compositeur-interprète et la militante d'origine grecque

28 juillet 2012

Épisode 5 : L'auteur-compositeur-interprète et le poète

28 juillet 2012

Épisode 4 : Le transformiste, la romancière et la chanteuse

28 juillet 2012

Épisode 3 : L'orateur et l'auteur-compositeur-interprète