ICI Radio-Canada Première

Rappelez-moi Lise

Rappelez-moi Lise

Le samedi de 11 h à 12 h
 
(en rediffusion à 21 h)

François Lemay

Rappelez-moi Lise
Logo Radio-Canada

Société

Le cinéaste, l'humoriste et le chef du Parti québécois

Le samedi 21 juillet 2012

Lise Payette
Lise Payette

Le cinéaste, l'humoriste et le chef du Parti québécois 
Lise Payette recevait... le cinéaste Denis Héroux, l'humoriste Yvon Deschamps et René Lévesque, alors chef du Parti québécois. Écoutez le point de vue de l'animatrice sur ses entrevues d'hier. 
 
« Les entrevues qu'on fait actuellement, c'est toujours les mêmes personnes. Peut-être que les invités ne veulent plus se faire interviewer ; je ne suis pas dans le métier, je ne sais pas. Mais c'est toujours les mêmes invités, on se fréquente, et c'est complaisant. Il n'arrive rien! » - Lise Payette 
 
Invités de la semaine :  
 
Le cinéaste Denis Héroux (28 janvier 1975) 
 
Le cinéaste Denis Héroux était bien connu à l'époque pour avoir déshabillé la petite Québécoise dans le film Valérie, tourné en 1969. Il a réalisé beaucoup d'autres films par la suite, certains à saveur érotique, comme L'initiation ou L'amour humain, mais aussi plusieurs comédies. Dans cet extrait d'Appelez-moi Lise, il vient faire la promotion de Pousse mais pousse égal, mettant en vedette Gilles Latulipe et Céline Lomez. À en juger par ses questions et par le ton général de l'entrevue, Lise Payette n'a pas tellement le coeur à rire devant les films de Denis Héroux.  
 
L'humoriste Yvon Deschamps (13 novembre 1973) 
 
Du quartier Saint-Henri à la discothèque de Radio-Canada, en passant par la troupe de La Roulotte de Paul Buissonneau, Yvon Deschamps a déjà toute une feuille de route lorsqu'il monte sur la scène du Théâtre de Quat'Sous aux côtés de Robert Charlebois et de Louise Forestier pour le spectacle-événement L'osstidcho, en 1968. C'est à cette occasion qu'il fait son célèbre monologue, Les unions qu'ossa donne?, premier d'une longue série qui fera de lui l'un des plus grands humoristes du Québec. 
 
Au début des années 1970, Yvon Deschamps est si populaire auprès des Québécois qu'il occupe le Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts pendant des semaines entières, offrant parfois jusqu'à 240 représentations d'un même spectacle. C'est pendant l'une de ses tournées triomphales qu'il est invité à l'émission Appelez-moi Lise. Il retrouve une animatrice qu'il connaît bien, qui a grandi dans le même quartier que lui, Saint-Henri, avec pour seule différence qu'ils ne sont pas toujours d'accord sur le délicat sujet de la condition des femmes!  
 
Le chef du Parti québécois, René Lévesque (1 septembre 1972)  
 
Pendant cette entrevue, Lise Payette a bien raison de dire à René Lévesque qu'elle ne voudrait pas être à sa place! À cette époque, il n'est ni tout à fait politicien ni tout à fait journaliste et, surtout, il doit gagner sa vie! Il est toujours le chef du Parti québécois, mais il a perdu son siège de député de la circonscription de Dorion lors de l'élection d'avril 1970 et il tient une chronique régulière dans Le Journal de Montréal et Le Journal de Québec. Le voilà donc entre deux chaises, ou à la croisée des chemins. 
 
Lors de son passage à Appelez-moi Lise, l'animatrice se concentre sur des souvenirs plus personnels de Lévesque, tels que sa rencontre avec le général de Gaulle ou encore la guérison miraculeuse de ses cordes vocales! 
 


Cr�er un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

7 juillet 2012

Serge Gainsbourg et Melina Mercouri