ICI Radio-Canada Première

PM

PM

En semaine de 14 h à 15 h (sur tout le réseau) 
De 15 h à 16 h (plusieurs régions) 
(en rediffusion à minuit)

Karyne Lefebvre

PM

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
2
3
456
7
8
9
10
1112131415
16
17
1819202122
23
24
2526272829
30
31
 
 
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du jeudi 7 août 2014


Musique

Acouphènes : la malédiction de l'oreille cassée

Environ 10 % de la population souffre d'acouphènes.
Environ 10 % de la population souffre d'acouphènes.     Photo : iStock/SKrow

Le plaisir d'écouter de la musique ne vient pas toujours seul. Tous ceux qui ont assisté à de nombreux concerts de musique ou qui apprécient leurs artistes préférés à fort volume dans leur casque d'écoute peuvent en témoigner. L'abus sonore à long terme mène vers un problème fort désagréable : l'acouphène.  
 
Pour le musicien Xavier Caféïne, le plaisir d'avoir du gros son dans les oreilles est arrivé avec sa contrepartie : des bourdonnements, des silements qui occupent constamment ses oreilles depuis plusieurs années.  
 
« Il existe une notion de plaisir, une notion de transe avec la musique forte. Quand c'est fort, c'est bon. C'est un peu ça, le rock and roll. »  
 
Désormais, quand il n'arrive pas à entendre proprement, Xavier Caféïne se débrouille pour lire sur les lèvres de ses interlocuteurs. Parfois, il doit même deviner ce que lui dit son vis-à-vis. La situation est particulièrement difficile lorsqu'il y a beaucoup de bruit ambiant, comme dans un bar, par exemple.  
 
Une personne sur dix atteinte d'acouphènes  
 
Comme l'explique Matthieu Guitton, professeur de médecine à l'Université Laval, l'acouphène est là pour rester. Pire, il augmente avec le temps si on poursuit son exposition au fort volume.  
 
« L'acouphène, c'est une erreur de transmission. Lorsqu'elle est endommagée, l'oreille se met à faire des faux départs. Quand on travaille avec le son, on est exposé à des niveaux sonores élevés. Mais quand on est un spectateur, que l'on consomme la musique, il y a moyen de baisser le son en écoutant. »  
 
L'espoir pointe à l'horizon. Un médicament qui soigne la plupart des acouphènes a été testé avec succès sur des animaux. L'application à l'humain serait imminente. 

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
2
3
456
7
8
9
10
1112131415
16
17
1819202122
23
24
2526272829
30
31
 
 
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Réseaux Sociaux PM
Charlebois, par-delà Lindberg