ICI Radio-Canada Première

Plus on est de fous, plus on lit!

Plus on est de fous, plus on lit! rss

En semaine de 13 h à 14 h 
(en rediffusion à 20 h)

Marie-Louise Arsenault

Plus on est de fous, plus on lit!
10 jeunes auteurs à surveiller
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18192021
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
 
 
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du jeudi 21 août 2014

Cinéma

Ricardo Trogi : pourquoi j'écris?

« J'ai commencé à écrire à 8 ans. C'était l'histoire d'un âne. Et ça finit bien! » À ce moment-là, le jeune Ricardo Trogi était loin de se douter du succès qu'il allait rencontrer quelques décennies plus tard. Alors que son dernier film 1987 cartonne en salle depuis sa sortie, le 6 août, le réalisateur et scénariste a accepté de répondre au questionnaire Pourquoi j'écris? 
 
 
 
 
À quel âge avez-vous écrit votre premier texte?  
À 8 ans. C'était l'histoire d'un âne. J'étais en deuxième année. Et ça finit bien! 
 
Qu'est-ce qui vous a donné envie d'écrire?  
Une machine à écrire que j'ai demandée pour Noël en 1982. 
 
Vos parents étaient-ils fiers de vous?  
Je ne sais pas. 
 
À quel moment avez-vous compris que ça deviendrait votre métier? 
Pendant la Course destination monde.  
 
Quel autre métier avez-vous exercé? 
J'en ai exercé plusieurs! Du plus récent au plus ancien : vendeur chez Bell Mobilité, technicien en photographie, vendeur itinérant de livres de recettes, serveur, voiturier et camelot. 
 
Quel sentiment avez-vous éprouvé lorsque vous avez vu votre première oeuvre publiée? 
De la nervosité. C'était dans le journal étudiant. 
 
Dans tout ce que vous avez écrit, de quoi êtes-vous le plus fier 
De mon dernier scénario, 1987
 
Quel est la phrase, le dialogue ou le texte dont on vous a le plus parlé?« Michel Gauvin-Mike Gauvin » (*NDLR – La réplique est tirée du film Québec-Montréal, comédie québécoise signée Trogi et sortie en 2002.)  
 
Quel mot ou ponctuation affectionnez-vous particulièrement, aimez-vous écrire?  
Tabarnak! Pour l'étendue des émotions qu'on peut exprimer avec ce mot. (* NDLR : il cite à cet effet la performance de Julien Poulin dans l'extrait ci-dessous.) 
 
 
 
On ne parle que de soi : commentez.  
Forcément, sinon ça ne sonne pas vrai. 
 
Êtes-vous sensible aux commentaires, aux critiques ou aux regards des autres? 
Oui. 
 
Pourquoi ou pour qui écrivez-vous? 
Pour mes amis. 
 
Avez-vous une muse? 
Oui, ma mère. 
 
Comment imaginez-vous vos lecteurs? 
Pareils à moi. 
 
Avez-vous été étonné par certaines perceptions qu'on avait de votre travail?  
Toujours. 
 
Quel lieu ou ville qui vous inspire?  
Québec. 
 
Quel livre auriez-vous aimé écrire?  
L'attrape-coeurs. (*NDLR – The Catcher in the Rye est un roman de J. D. Salinger publié aux États-Unis en 1951. Plus de 60 millions d'exemplaires ont été vendus à ce jour.) 
 
Avez-vous expérimenté la création sous influence? 
Oui. 
 
En vous relisant, à jeun, vous êtes-vous trouvé bon? 
Hahaha... une fois sur trois, je dirais. 
 
Quel serait l'honneur qui vous comblerait le plus? 
Je ne pense jamais à ça. 
 
Comment souhaiteriez-vous que l'on se souvienne de vous? 
Comme quelqu'un de divertissant et de touchant à l'occasion... 
 
À NE PAS MANQUER :1981 à ICI Radio-Canada 
 
Le 29 août à 19 h, Radio-Canada diffusera le premier film autobiographique de Ricardo Trogi, 1981, inspiré de son enfance. 
 

Société

Edward Snowden, portrait d'un homme traqué

En révélant l'existence de documents ultra secrets, Edward Snowden est devenu l'homme le plus recherché du monde. Dans le dernier numéro du magazine Wired, James Bramford signe un portrait fascinant de celui qui dit payer le prix de ses convictions. Notre collaboratrice Noémi Mercier, journaliste pour L'actualité, en fait le résumé dans la chronique « Le texte de la semaine ». 
 
« Non seulement je crois à quelque chose, mais j'y crois assez que je suis prêt à mettre ma vie en jeu. » - Edward Snowden 
 
Pour la deuxième portion de la chronique, notre collaborateur Thomas Leblanc présente quant à lui un reportage percutant d'Aeon magazine sur l'épidémie de VIH qui frappe La Nouvelle-Orléans. 
 
 
Références : 
 
« The most wanted man in the world », James Bamford, Wired, septembre 2014 
 
« Southern brew », Jessica Wapner, Aeon Magazine, 15 août 2014 

Livres

Conflit Hachette-Amazon : quel avenir pour les éditeurs?

Kindle Fire
Un Kindle Fire d'Amazon     Photo : Spencer Platt/Getty Images/

Le différend qui oppose Hachette et Amazon a pris une nouvelle tournure avec la publication d'une lettre signée par 900 auteurs dans le New York Times demandant à Amazon de ne pas les pénaliser. Notre collaborateur Emmanuel Kattan, écrivain et directeur du bureau new-yorkais du British Council, explique que ce débat dépasse le simple conflit entre deux géants. Ce qui est en jeu, dit-il, c'est l'évolution du rôle des éditeurs dans un monde où leur marge de profit est de plus en plus comprimée. 
 
Deux romans ont aussi marqué la rentrée littéraire new-yorkaise, selon Kattan : l'essai Bad feminist, de Roxane Gay, et la nouvelle California, d'Edan Lepucki, l'histoire d'un couple qui doit survivre dans un monde postapocalyptique où le clivage entre les riches et les pauvres a mené à la création de communautés cloisonnées.  
 
Références : 
 
California, Edan Lepucki, Little, Brown and Compagny, juillet 2014 
 
Bad feminist, Roxane Gay, Harper Collins, août 2014 
 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - #ireadeverywhere, le projet de la New York Public Library
HYPERLIEN - La bataille entre Amazon et Hachette prend un tour orwellien - Article de Radio-Canada

VOS SUGGESTIONS

 

Chaque jeudi, nous choisissons trois livres parmi vos recommandations!
 Faites-nous vos suggestions

 

Prix des lecteurs Radio-CanadaInscrivez-vous au Prix de la poésie Radio-Canada

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes!


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
181920
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
 
 
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Plus on est de fous, plus on lit!

Réseaux Sociaux Devenez fans Suivez-nous sur Twitter
Été 2014Combat des livres