ICI Radio-Canada Première

Plus on est de fous, plus on lit!

Plus on est de fous, plus on lit! rss

En semaine de 13 h à 15 h 
(en rediffusion à 1 h)

Marie-Louise Arsenault

Plus on est de fous, plus on lit!
Logo Radio-Canada

Société

Noëlle Châtelet : accepter la mort volontaire de sa mère

Le mercredi 25 novembre 2015

Noëlle Châtelet
Noëlle Châtelet     Photo : PQR Le Parisien

À son 92e anniversaire, la mère de l'auteure française Noëlle Châtelet a indiqué à ses proches qu'elle allait prochainement mettre fin à ses jours avant qu'elle n'ait trop mal et qu'elle soit incapable de le faire. « Elle était au bout du bout de l'usure. Elle a décidé qu'elle voulait partir debout. Comme elle avait vécu. En écrasant ses cachets et en partant librement. » 
 
C'était en 2003. La dernière leçon, publié en 2004, est le fruit de la réflexion de Noëlle Châtelet par rapport à la mort planifiée de sa mère. Cette année, Suite à La dernière leçon constitue un cahier de notes que l'auteure a tenu durant le tournage du film basé sur le combat de sa mère pour le droit de mourir dans la dignité. 
 
Elle explique que sa mère est parvenue à faire d'elle « une fille un peu moins effrayée par la mort. Elle m'a aidée pour cette dernière leçon, la plus belle, celle de la défusion. » L'auteure s'explique mal l'illégalité de l'aide à mourir en France, une illégalité qui a forcé sa mère à se donner la mort plus tôt qu'elle ne l'aurait souhaité. « Je regrette de ne pas avoir été inculpée », conclut Noëlle Châtelet, évoquant le fait qu'elle ait respecté le souhait de sa mère de mourir seule, ne voulant pas que sa famille soit accusée de complicité. 
 
Références :  
Suite à la dernière leçon, de Noëlle Châtelet (Seuil, 2015) 


Cr�er un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

2 décembre 2015

Les références de l'émission

26 novembre 2015

Les références de l'émission

26 novembre 2015

La vie nomade de Gloria Steinem, pilier du féminisme américain

25 novembre 2015

Les références de l'émission

25 novembre 2015

Edward Bernays, père de la propagande