ICI Radio-Canada Première

Plus on est de fous, plus on lit!

Plus on est de fous, plus on lit! rss

En semaine de 13 h à 15 h 
(en rediffusion à 1 h)

Marie-Louise Arsenault

Plus on est de fous, plus on lit!
Logo Radio-Canada

Livres

La liste de Stéphane Archambault

Le vendredi 5 juin 2015

Le comédien et musicien Stéphane Archambault
Le comédien et musicien Stéphane Archambault     Photo : Radio-Canada/Christian Côté

L'auteur-compositeur-interprète, comédien et animateur Stéphane Archambault est le porte-parole de la fête nationale du Québec cette année. Le fondateur du groupe Mes Aïeux livrera le discours patriotique sur les plaines d'Abraham, le 23 juin. Il répond à notre questionnaire littéraire. 
 
Jugez-vous un livre à sa couverture? 
Oui. À son titre, mais aussi à sa reliure, à son infographie, à l'illustration sur la couverture (s'il y a lieu) et à son odeur. J'aime le livre en tant qu'objet et il doit me séduire de plusieurs façons. 
 
À qui aimeriez-vous écrire? 
À mes enfants, quand ils auront mon âge.  
 
Pourquoi lisez-vous? 
Pour m'évader dans le cerveau de quelqu'un d'autre. Pour entendre la petite voix dans la tête des autres qui dialogue avec la mienne. 
 
Quelle est votre lecture d'adolescence marquante? 
Les chants de Maldoror, de Lautréamont. 
 
Comme êtes-vous devenu lecteur? 
Comme n'importe quel enfant, je présume. Je suis devenu lecteur, parce que mes parents m'ont donné le goût de la lecture. Plus tard, j'ai eu une blonde qui lisait énormément. Je trouvais ça extrêmement séduisant. Je me suis mis à lire en même temps qu'elle. C'est un moment d'une rare beauté, un couple qui lit ensemble, en même temps. On est tout à fait en symbiose et dans des univers totalement différents. 
 
Avez-vous un écrivain de prédilection? 
Michel Rabagliatti, Manu Larcenet, Romain Gary, Paul Auster, Gabrielle Roy et Dany Laferrière. 
 
À quel personnage vous êtes-vous identifié? 
Justinien Trouvé, alias Justinien Pibrac, dans Dieu et nous seuls pouvons de Michel Folco. 
 
Quelle est la phrase qui vous aide à vivre? 
« There is a crack in everything. That's how the light gets in. (Il y a une fissure en toute chose. C'est ainsi qu'entre la lumière) », de Leonard Cohen. 
 
Quel est le livre qui vous a fait pleurer? 
La route, de Cormac McCarthy. 
 
Quel livre prétendez-vous avoir lu? 
L'Iliade et L'odyssée d'Homère. 
 
Quel est le livre que vous avez honte d'avoir lu? 
Les Archie
 
Quel est le plus beau personnage de la littérature, du théâtre ou du cinéma? 
Cyrano de Bergerac. 
 
Quel livre voudriez-vous faire lire à ceux qui nous dirigent? 
L'amour et la vérité doivent triompher de la haine et du mensonge, de Václav Havel. 
 
Quel mot définit notre époque? 
Plastique. 
 
Quelle expression vous exaspère? 
Quand un politicien propose « le changement dans la continuité ». 
 
Quel film pouvez-vous voir et revoir sans vous lasser? 
Brazil, de Terry Gilliam. 
 
Quel est votre réplique fétiche du cinéma, du théâtre ou de la télévision? 
« Y'a pas de place, nulle part, pour les Ovide Plouffe du monde entier ». Ovide Plouffe dans Les Plouffe
 
Quelle est la plus belle scène d'amour du cinéma, du théâtre ou de la télévision? 
Les scènes du balcon : celle de Roméo et Juliette et celle de Cyrano de Bergerac
 
Quel texte pouvez-vous réciter par coeur?  
Quelques fables de La Fontaine, des ritournelles de publicités débiles, des thèmes d'émissions pour enfants, une bonne partie du répertoire des Beatles et un paquet d'autres chansons, dont la presque totalité de celles de Mes Aïeux.


Cr�er un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

7 décembre 2015

Au club de lecture : le polar, pour le meilleur et pour le pire

7 décembre 2015

L'actualité vue par les livres : le racisme envers les Autochtones

4 décembre 2015

Micro ouvert de Mélissa Verreault : Rimes embrassées pour peuple éploré

4 décembre 2015

Ode insomnie

4 décembre 2015

La liste de Pierre Curzi

4 décembre 2015

Au cabaret : enquêtes et réprimandes littéraires