ICI Radio-Canada Première

Plus on est de fous, plus on lit!

Plus on est de fous, plus on lit! rss

En semaine de 13 h 30 à 15 h 
(en rediffusion à 20 h 30)

Marie-Louise Arsenault

Plus on est de fous, plus on lit!
Logo Radio-Canada

Livres

Alexandre Postel : l'attrait romanesque des faits divers

Le jeudi 16 avril 2015

L'écrivain Alexandre Postel
L'écrivain Alexandre Postel     Photo : Radio-Canada/Christian Côté

Entre l'anglais et le français, entre Philip Roth et Gustave Flaubert, le coeur d'Alexandre Postel balance. Né d'une mère nord-irlandaise, l'auteur français est en pleine ascension depuis la parution en 2013 de son roman policier Un homme effacé. Rencontre avec un homme qui a trouvé l'inspiration en parcourant les faits divers qui portent sur les crimes sexuels liés à Internet. 
 
Un homme effacé raconte l'histoire de Damien North, veuf réservé, routinier et peu à l'aise en société, qui se voit accusé faussement d'avoir consulté de la pornographique juvénile.  
 
Rapidement, l'opprobre social s'abat sur North, grâce au concours des médias et des réseaux sociaux. 
Ce roman tend à démontrer qu'un des problèmes de notre société moderne est que chacun peut produire sa propre fiction à propos d'un fait divers, « ce qui peut déclencher des mécanismes pervers  », note l'auteur. 
 
C'est dans la réhabilitation de son personnage central qu'Alexandre Postel croit que son roman trouve toute sa valeur. 
 
« C'est insupportable de subir l'affront d'être accusé d'un crime que l'on n'a pas commis. C'est encore plus difficile, par la suite, d'affronter le regard des autres lorsqu'on vous reconnaît innocent. »  
 
Ce roman a permis à Alexandre Postel de mettre la main sur le Prix Québec-France, jeudi dernier au Salon du livre de Québec. Il a aussi été récompensé du Goncourt du premier roman en 2013.


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

7 décembre 2015

Au club de lecture : le polar, pour le meilleur et pour le pire

7 décembre 2015

L'actualité vue par les livres : le racisme envers les Autochtones

4 décembre 2015

Micro ouvert de Mélissa Verreault : Rimes embrassées pour peuple éploré

4 décembre 2015

Ode insomnie

4 décembre 2015

La liste de Pierre Curzi

4 décembre 2015

Au cabaret : enquêtes et réprimandes littéraires