ICI Radio-Canada Première

Plus on est de fous, plus on lit!

Plus on est de fous, plus on lit! rss

En semaine de 13 h à 15 h 
(en rediffusion à 1 h)

Marie-Louise Arsenault

Plus on est de fous, plus on lit!

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
123
4
5
678910
11
12
1314
15
1617
18
19
202122232425
26
27282930
 
 

Les meilleurs moments : Émission du mercredi 15 avril 2015


Société

Pour lire et réfléchir sur le génocide arménien

Une jeune femme prie pour les victimes du génocide arménien lors d'une cérémonie anniversaire.
Une jeune femme prie pour les victimes du génocide arménien lors d'une cérémonie anniversaire.     Photo : David Mdzinarishvili / Reuters

L'année 2015 marque le centenaire du génocide perpétré par la Turquie à l'endroit du peuple arménien. La Turquie nie catégoriquement cette assertion, alors qu'une vingtaine de pays, dont le Canada, l'Italie et les Pays-Bas l'ont reconnue. L'animateur Patrick Masbourian, de descendance arménienne, et la journaliste Rima Elkouri, qui a réalisé une série de reportages sur le sujet, discutent de la situation, qui touche bien plus que la communauté arménienne. Ils suggèrent aussi des pistes de lecture pour mieux comprendre cette question complexe. 
 
Le grand-père paternel de Patrick Masbourian a fui en 1915 vers la France et son grand-père maternel a été déporté dans le désert en Syrie. C'est de ce dernier que l'animateur de l'émission PM a obtenu un témoignage de la guerre.  
 
« Si on reconnaît le génocide, on ouvre la porte à des changements dans le partage du territoire entre la Turquie et l'Arménie. On voudra rapatrier le mont Ararat en Arménie, qui est très important aux yeux des Arméniens. Et avec les Kurdes, qui sont installés dans la région, ce sera très complexe. » 
 
Rima Elkouri a réalisé des reportages sur ce sujet complexe pour le compte de La Presse. Elle a aussi des racines arméniennes de son grand-père. 
 
« Il y a un véritable travail de mémoire à faire, et pas seulement pour les Arméniens », note-t-elle. 
 
« Je ne crois pas qu'il y aura un jour une reconnaissance du génocide arménien, admet Patrick Masbourian. En disant ça, je sais que je vais peut-être me mettre à dos les membres de la communauté arménienne ici, parce que l'espoir d'un règlement est le mot d'ordre qu'on entend habituellement. » 
 
Les livres sur le génocide arménien proposés par Patrick Masbourian et Rima Elkouri :  
 
- Mémorial du génocide des Arméniens, de Raymond H. Kévorkian et d'Yves Ternon (Seuil, 2014) 
 
- Comprendre le génocide des Arméniens, d'Hamit Bozarslan, Raymond H. Kévorkian et de Vincent Duclert (Tallandier, 2015)

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Se souvenir du génocide arménien

Désautels le dimanche - 4 avril 2015

HYPERLIEN - Les Arméniens

Second Regard - 15 mars 2015

HYPERLIEN - L'héritage du silence, un webdocumentaire sur France Info

Livres

L'Abattoir d'Annie-Claude Thériault remporte le Prix de la nouvelle Radio-Canada

L'auteure Annie-Claude Thériault
L'auteure Annie-Claude Thériault     Photo : Radio-Canada/Christian Côté

Le jury du Prix de la nouvelle Radio-Canada 2015 était à la recherche d'une « voix singulière ». Cette voix, il l'a trouvée dans L'abattoir de l'auteure Annie-Claude Thériault  
 
« C'est vraiment une nouvelle d'atmosphère. Je joue beaucoup sur les doubles, deux soeurs jumelles, deux villes qui s'appellent pareil, le Lavilette qui est un abattoir en France et le Lavilette qui est un petit village au Nouveau-Brunswick. Il y a tout ce jeu de double qui ajoute à l'atmosphère », dit-elle. 
 
L'inspiration lui est venue d'une histoire que sa famille lui racontait lorsqu'elle était petite à propos de jumelles séparées et de son grand-père qui était un spécialiste du dégonflage des vaches, souvenir qu'elle a amplifié. 
 
Née à Ottawa en 1978 de parents acadiens, Annie-Claude Thériault a grandi à Gatineau. Elle a publié un premier roman aux Éditions David en 2012, Quelque chose comme une odeur de printemps, qui lui a valu le Prix des lecteurs Radio-Canada 2013 et le prix Jacques-Poirier Outaouais 2013, qui récompense une première oeuvre marquante. Elle est professeure de philosophie au Collège Montmorency. 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - La nouvelle L’abattoir d’Annie-Claude Thériault
HYPERLIEN - Annie-Claude Thériault remporte le Prix de la nouvelle Radio-Canada 2015

Livres

« Nous ne sommes plus jamais seul »

Faisant partie de la dernière génération à avoir vécu avant l'arrivée d'Internet, Michael Harris se questionne sur ce qui a changé dans le monde depuis. Né après 1985, il fait partie de la seule génération à avoir vécu l'avant et l'après. Nathalie Collard, journaliste à La Presse, et Guillaume Corbeil, auteur et dramaturge, ont lu l'essai The End of Absence.  
 
Le livre se veut une réflexion sur ce qu'on a perdu, ce qui est d'autant plus difficile à identifier que, selon lui, on a perdu la possibilité d'ignorer certaines choses. L'Internet répond à tous nos besoins, détruit nos incertitudes, mais surtout notre solitude. Nous ne sommes plus jamais seuls, explique Guillaume Corbeil. 
 
Il ajoute que ce qui inquiète l'auteur, c'est la standardisation causée par l'approvisionnement par le plus grand nombre, qui nous amène tous à lire les mêmes livres et les mêmes articles. Il transpose cette réalité aux sites de rencontres et se demande si nous sommes tous appelés à faire les mêmes types de rencontres et à vivre le même genre d'histoire. 
 
Selon Nathalie Collard, le livre est bien écrit, est fondé sur une bonne recherche et apporte des exemples intéressants. Toutefois, il arrive trop tard et n'apporte rien de nouveau. 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Le site de du livre The End of Absence

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
123
4
5
678910
11
12
1314
15
1617
18
19
202122232425
26
27282930
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Plus on est de fous, plus on lit!

Réseaux Sociaux Devenez fans Suivez-nous sur Twitter
Hiver 2015100 incontournablesArts et divertissement - LittératureSur les traces de Kerouac, le livre numérique