ICI Radio-Canada Première

Plus on est de fous, plus on lit!

Plus on est de fous, plus on lit! rss

En semaine de 13 h 30 à 15 h 
(en rediffusion à 20 h 30)

Marie-Louise Arsenault

Plus on est de fous, plus on lit!

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
12345
6
7
8
9101112
13
14
1516171819
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du lundi 8 décembre 2014


Livres

L'actualité vue par les livres : la tragédie de Bhopal, 30 ans après

Deux hommes transportent à l'hôpital des enfants aveuglés par la catastrophe survenue à Bhopal, en décembre 1984.
Deux hommes transportent à l'hôpital des enfants aveuglés par la catastrophe survenue à Bhopal, en décembre 1984.     Photo : Presse canadienne/Sondeep Shankar

Il existe encore une aura de mystère autour de la catastrophe survenue à Bhopal dans la nuit du 2 au 3 décembre 1984. Une fuite de gaz issue d'une usine de la Union Carbide a causé la mort de plus de 25 000 personnes, tout en touchant irrémédiablement plusieurs autres dizaines de milliers de personnes. Deux livres nous permettent d'entrer dans l'horreur de Bhopal. 
 
Jean-Philippe Cipriani suggère la lecture de Cette nuit-là, d'Indra Sinha, et de Il était minuit moins cinq à Bhopal, de Dominique Lapiere et Javier Moro. Mention spéciale à Bleu toxic, un livre jeunesse de Christophe Léon.

Livres

Le paradoxe Péloquin

Le poète et parolier Claude Péloquin
Le poète et parolier Claude Péloquin     Photo : Radio-Canada/Christian Côté

Il y a plus d'un Claude Péloquin. En entrevue, on a eu droit à celui qui s'émeut devant la beauté de la nature. « J'étais jeune, j'écrivais sur le bord du fleuve, il y avait les navires, ça portait au rêve. » Et puis, il y a l'homme qui aime choquer, scandaliser même. « Mon nouveau livre cogne. J'y parle des religions, de la mort du Québec, de l'invasion qui nous guette. Il y a trop d'étrangers. » Entre les deux, il y a le poète, et la poésie, qui s'éclipse parfois derrière la xénophobie de l'auteur. 
 
De Jéricho, son premier recueil de poésie en 1963, jusqu'au trente-sixième de la lignée, Le poète en feu de glace, qui paraît ces jours-ci, Claude Péloquin a gardé son ton provocateur. Ses arguments frappent comme un coup de poing. Son célèbre « Vous êtes pas écoeurés de mourir, bande de caves! » qui est inscrit sur un mur du hall d'entrée du Grand Théâtre de Québec en fait foi. 
 
Mais parfois, l'auteur va trop loin. Quitte à se faire des ennemis, quitte à casser beaucoup d'oeufs pour faire ses omelettes. Il se demande en même temps pourquoi les médias le boudent.  
 
Marie-Louise Arsenault tente de faire la lumière sur le paradoxe « Pélo ».

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Dérapage en ondes du poète Claude Péloquin

Livres

Yasunari Kawabata, un Nobel japonais au menu

Les couvertures des livres mentionnés lors du club de lecture du 8 décembre 2014.
Les couvertures des livres mentionnés lors du club de lecture du 8 décembre 2014.     Photo : Albin Michel/Gallimard/Tête première

La sélection proposée cette semaine au club de lecture met en lumière une fraîche série de nouvelles de l'auteur Yasunari Kawabata, Prix Nobel de littérature en 1968. Première neige sur le mont Fuji est son trente-cinquième et avant-dernier livre. Écoutons ce qu'en ont pensé nos trois panélistes. Les ouvrages d'un écrivain norvégien, Per Petterson, et d'un Québécois, Michel-Olivier Gasse, sont aussi passés en revue. 
 
Ogden Ridjianovic a lu Première neige sur le mont Fuji de Yasunari Kawabata (Albin Michel 2014) 
 
Résumé du livre :  
 
Qu'il évoque un couple séparé par la guerre, réuni des années plus tard au pied du mont Fuji, l'amitié entre deux écrivains dont l'un est condamné au silence ou la mélancolie d'une fin d'automne à Tokyo, c'est par touches subtiles et avec un art consommé de l'image que Kawabata esquisse, tel un peintre, portraits et sentiments, rêves et rêveries. 
 
« J'ai beaucoup aimé ces nouvelles. C'est très raffiné, très poétique, comme un joli poème visuel. » 
 
Jean Fugère a lu Je refuse, de Per Petterson (Gallimard 2014) 
 
Résumé du livre :  
 
Jim et Tommy ne se sont pas revus depuis plus de 30 ans. Tous deux ont grandi dans la même petite commune près d'Oslo : Jim, couvé et protégé par une mère très pieuse, Tommy, abandonné par sa mère et malmené par un père violent, puis séparé de ses trois soeurs placées dans des familles d'accueil et obligé de travailler dans une scierie.  
 
Pourtant, c'est bien Tommy qui fait carrière dans la finance, alors que Jimmy vivote, entre son travail de bibliothécaire et des arrêts maladie de longue durée. 
 
« On est pris avec toutes ces questions. On entre totalement dans la vie des individus, dans leur questionnement, note Jean Fugère. À la fin, on se retrouve avec mille petites pièces d'un puzzle qu'on doit reconstruire. Une très belle découverte. » 
 
Luis Clavis a lu De Rose à Rosa, de Michel-Olivier Gasse (Tête première 2014) 
 
Résumé du livre : 
 
C'est l'histoire d'un gars qui passe beaucoup de temps sur son balcon, avec la ruelle comme le décor d'une pièce en représentation continuelle. C'est la vie à Montréal par la porte d'en arrière, dans le grondement bienveillant des avions, avec l'autoroute à un jet de pierre.  
 
Par la force des choses, ça devient aussi l'histoire de Rose, la vieille voisine/pilier qui donne le ton et la saveur au quartier. Puis le gars déménage à deux rues de là et le rôle de Rose est repris par Rosa. 
 
« On se trouve dans le concret, dans le vrai, dans le quotidien. C'est une histoire qui pourrait se dérouler n'importe où. On y trouve de l'amour du bancal, du précaire. »

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
12345
6
7
8
9101112
13
14
1516171819
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Plus on est de fous, plus on lit!

Réseaux Sociaux Devenez fans Suivez-nous sur Twitter
Hiver 2015100 incontournablesArts et divertissement - LittératureSur les traces de Kerouac, le livre numérique