ICI Radio-Canada Première

Plus on est de fous, plus on lit!

Plus on est de fous, plus on lit! rss

En semaine de 13 h à 15 h 
(en rediffusion à 1 h)

Marie-Louise Arsenault

Plus on est de fous, plus on lit!

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
 
1
2
3
4567
8
9
1011121314
15
16
1718192021
22
23
2425262728
29
30
 
 
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du lundi 3 novembre 2014


Livres

L'actualité vue par les livres : le Burkina Faso dans la tourmente

Des manifestants de l'opposition dans les rues de Ouagadougou.
Des manifestants de l'opposition dans les rues de Ouagadougou.     Photo : Joe Penney / Reuters

La situation politique s'est détériorée à la vitesse de l'éclair au Burkina Faso. Le président Blaise Compaoré, 27 ans au pouvoir, s'est résigné à démissionner le 30 octobre, après un soulèvement populaire sans précédent. Les manifestations ont duré trois jours, le parlement du pays a été incendié, des manifestants sont morts. L'armée s'est approprié le pouvoir et la situation demeure explosive. Il faut lire un peu plus loin pour comprendre l'ampleur de la situation dans ce pays d'Afrique de l'Ouest. 
 
Voici les deux livres mentionnés par Jean-Philippe Cipriani :  
 
- L'ère Compaoré : crimes, politique et gestion du pouvoir, de Vincent Ouattara (Publibook, 2014) 
- Les anciens dieux blancs de la brousse, de Jean Billeter (Fayard, 2011) 

Livres

Simon Roy : révéler une fêlure grâce à Kubrick

L'auteur Simon Roy
L'auteur Simon Roy     Photo : Radio-Canada/Christian Côté

Simon Roy a dû voir The shining, le chef-d'oeuvre de Stanley Kubrick, plusieurs dizaines de fois. Il a consigné ses réflexions sur le film au fil de ses nombreuses soirées devant l'écran. Ce que le lecteur découvre à la lecture de Ma vie rouge Kubrick, c'est qu'il y a beaucoup de liens à faire entre le film et la vie personnelle de l'auteur. 
 
The shining, ce n'est pas qu'un film d'horreur, c'est beaucoup plus que ça, note Simon Roy. Il remarque que ce film de 1980 a tellement de sens cachés, que le visionnage répété ne le lasse aucunement. Et ce, malgré les thèmes ardus abordés par le réalisateur Kubrick : folie, violence familiale et meurtre.  
 
Pour arriver à en faire un livre qui se tient, l'auteur est allé puiser une bonne part de son vécu, pour voir si le film ne portait pas les symptômes d'une fêlure qui le concerne.  
 
« Je devais savoir ce qui s'est passé dans mon propre hôtel Overlook (lieu où se déroule le film). Ma mère venait de s'enlever la vie quelques semaines auparavant. Elle souffrait de dépression. » 
 
Ma vie rouge Kubrick est le premier ouvrage de Simon Roy, qui occupe ses journées à enseigner la littérature à des cégépiens. Aura-t-on droit à un second livre un jour? L'auteur en doute. 
 
« Ce livre est né de la tragédie et de la solitude, est-ce que je veux replonger là-dedans? Je ne sais pas. » 
 
Ma vie rouge Kubrick, de Simon Roy (Boréal, 2014)

Livres

Au club de lecture : moments dramatiques en autofiction

Les couvertures des livres traités au club de lecture du 3 novembre 2014.
Les couvertures des livres traités au club de lecture du 3 novembre 2014.     Photo : Minuit/Boréal

Deux livres plutôt que trois sont au menu cette fois-ci. Mais ils portent sur des sujets qui heurtent : le premier tourne autour du tsunami de 2011 au Japon, le second est une autofiction à propos d'une agression sexuelle et de ses effets. Voici les commentaires d'Émilie Dubreuil, de JiCi Lauzon et d'Ogden Ridjanovic à propos des livres Autour du monde, de Laurent Mauvignier (Éditions Minuit, 2014), et Port de mer, de Luc Mercure (Québec Amérique, 2014). 
 
Résumé d'Autour du monde, de Laurent Mauvignier (Éditions Minuit, 2014) : 
Rencontrer une fille tatouée au Japon; la vie d'un homme sur un paquebot dans la mer du Nord; nager avec les dauphins aux Bahamas; faire l'amour à Moscou; travailler à Dubaï; chasser les lions en Tanzanie; s'offrir une escapade amoureuse à Rome; croiser des pirates dans le golf d'Aden; tenter sa chance au casino en Slovénie; se perdre dans la jungle de Thaïlande; faire du stop jusqu'en Floride. 
 
Le seul lien entre les personnages est l'événement vers lequel tous les regards convergent en mars 2011 : le tsunami au Japon, feuilleton médiatique quotidien donnant à tous le sentiment et l'illusion de partager le même monde. 
 
Selon Émilie Dubreuil, il s'agit d'un véritable « travail d'orfèvrerie littéraire, qui m'a laissée froide. Je n'ai pas eu de plaisir à lire ce livre ». 
 
JiCi Lauzon a notamment eu cette phrase pour décrire son expérience de lecture : une suite de coïts interrompus.  
 
Résumé de Port de mer, de Luc Mercure (Québec Amérique, 2014) : 
 
Mai 1983. Un jeune étudiant en littérature se fait agresser par un homme qu'il a suivi au Port de mer, une tour d'habitation située près du métro Longueuil. Il n'en parlera à personne. Pendant les mois qui suivront, aucun de ses proches ne saisira la détresse insidieuse qui l'amènera au bord de l'abîme. 
 
Dans une langue crue d'une rare efficacité, ce récit haletant et sans concession témoigne de la dureté d'un monde où les souffrances les plus complexes, lorsqu'elles ne sont ni avouées ni perçues, trouvent difficilement le chemin de la guérison. 
 
Émilie Dubreuil a aimé ce récit d'apprentissage, dont elle déplore cependant le côté un peu simpliste. De son côté, Ogden Ridjanovic a apprécié le roman dans sa « forme qui rend bien service au propos ». Il a aussi noté sa cohérence.

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
 
1
2
3
4567
8
9
1011121314
15
16
1718192021
22
23
2425262728
29
30
 
 
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Plus on est de fous, plus on lit!

Réseaux Sociaux Devenez fans Suivez-nous sur Twitter
Hiver 2015100 incontournablesArts et divertissement - LittératureSur les traces de Kerouac, le livre numérique