ICI Radio-Canada Première

Plus on est de fous, plus on lit!

Plus on est de fous, plus on lit! rss

En semaine de 13 h à 15 h 
(en rediffusion à 1 h)

Marie-Louise Arsenault

Plus on est de fous, plus on lit!

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
12345
6
7
89101112
13
14
151617
18
19
20
21
2223242526
27
28
2930
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du jeudi 18 septembre 2014


Livres

Wonder Woman : d'abord une icône féministe

Figurine du célèbre personnage de Wonder Woman, créé par William Moulton Marston, en 1941.
Figurine du célèbre personnage de Wonder Woman, créé par William Moulton Marston, en 1941.     Photo : iStock

Ceux qui sont nés avant 1970 se souviennent de la Wonder Woman, ce personnage télévisuel incarné par l'actrice américaine Linda Carter, entre 1975 et 1979. Plus mémorable pour son pouvoir de séduction et son costume moulant, Wonder Woman a pourtant d'abord été créée en tant qu'icône féministe, en 1941, par le psychologue William Moulton Marston. Cette histoire, signée Jill Lepore, a été révélée dans le magazine américain The New Yoker, le 22 septembre dernier. C'est le texte qu'a choisi cette semaine notre collaboratrice Noémi Mercier. 
 
Dans le communiqué de presse émis en 1941 pour annoncer la mise au monde de Wonder Woman, il est écrit que « Wonder Woman a été conçue par le Dr Marston pour établir, auprès des enfants et des jeunes, le modèle d'une féminité forte, libre et courageuse; [...] Wonder Woman est de la propagande psychologique pour la nouvelle femme qui devrait régner sur le monde. » 
 
Ménage à trois pour la conciliation travail-famille 
Pendant ses études à Harvard, William Moulton Marston épouse l'ardente féministe Elizabeth Holloway. Quelques années plus tard, il tombe amoureux d'Olive Byrne. Les trois emménagent ensemble et forment ce qu'ils appellent une love unit ou unité d'amour, c'est-à-dire un ménage à trois amoureux et familial. Ils auront quatre enfants, deux de chaque femme, qu'ils élèveront à trois parents. Une façon de vivre idéale pour mieux concilier le travail et la famille, une préoccupation déjà existante à l'époque. 
 
« The last amazon : Wonder Woman returns », de Jill Lepore, paru dans The New Yorker, le 22 septembre 2014. 
 
 
Le choix de Thomas Hellman 
Selon le FBI, entre 2001 et 2011, il y aurait eu 250 fusillades faisant plus de 4 morts, soit l'équivalent d'une fusillade toutes les deux semaines. Le journaliste américain Tom Junod signe le reportage enlevant « A radical new look at mass shooters. Why they do it and how to stop them », publié dans le magazine Esquire, sur le phénomène des tireurs fous aux États-Unis et les efforts qui sont déployés pour prévenir des événements comme ceux de Sandy Hook en 2012, Columbine en 1999, Aurora en 2012 et Virginia Tech en 2007.  
 
« A radical new look at mass shooters. Why they do it and how to stop them », de Tom Junod, paru dans Esquire le 16 septembre 2014.

Livres

Qu'est-ce que ça mange en hiver, un Canadien français?

Le comédien et auteur Alexis Martin
Le comédien et auteur Alexis Martin     Photo : Radio-Canada/Marie-Ève Soutière

Cette question est au coeur de la pièce Le pain et le vin, écrit par Alexis Martin. Le comédien a entrepris de revoir l'histoire du Canada français sous trois thèmes différents : se réchauffer, voyager sur l'eau et se nourrir. Le pain et le vin est le dernier volet de ce triptyque produit par le Nouveau Théâtre expérimental. La pièce retrace l'évolution de nos habitudes alimentaires. Marie-Louise Arsenault s'entretient avec son auteur, qui lit aussi un extrait de la pièce. 
 
Le pain et le vin, mise en scène par Daniel Brière, est présentée à l'Espace libre, à Montréal, du 23 septembre au 11 octobre 2014. 

Livres

Biographie ratée de David Beckham

Le joueur de soccer David Beckham/Page couverture de la biographie <em>The life and career of David Beckham</em>

Le joueur de soccer le plus célèbre au monde fait l'objet d'une biographie bâclée. The life and career of David Beckham : football legend, cultural icon, est qualifiée de médiocre par Patrick Leduc, ancien joueur de soccer pour l'Impact de Montréal, et François Lemay.  
 
« Avec une connexion Internet et deux Wikipédia, j'aurais pu faire le même travail », affirme François Lemay. Son auteure, Tracey Savell Reavis, n'a visiblement jamais rencontré Beckham et livre une biographie truffée d'erreurs. 
 
Les deux collaborateurs proposent plutôt la lecture de The Beckham experiment, de Grant Wahl, publié aux éditions The Crown (en anglais). 

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
12345
6
7
89101112
13
14
151617
18
19
20
21
2223242526
27
28
2930
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Plus on est de fous, plus on lit!

Réseaux Sociaux Devenez fans Suivez-nous sur Twitter
Hiver 2015100 incontournablesArts et divertissement - LittératureSur les traces de Kerouac, le livre numérique