ICI Radio-Canada Première

Plus on est de fous, plus on lit!

Plus on est de fous, plus on lit! rss

En semaine de 13 h à 15 h 
(en rediffusion à 1 h)

Marie-Louise Arsenault

Plus on est de fous, plus on lit!
Logo Radio-Canada

Arts et culture

La conquête de l'espace et du passé d'Olga Duhamel-Noyer

Le lundi 12 mai 2014

L'auteure et directrice littéraire de la maison d'édition Héliotrope, Olga Duhamel-Noyer.
L'auteure et directrice littéraire de la maison d'édition Héliotrope, Olga Duhamel-Noyer.     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Auteure des romans Highwater (2006) et Destin (2009), elle est aussi directrice littéraire de la maison d'édition Héliotrope. En mars, elle publiait Le rang du cosmonaute, nouveau roman contemplatif racontant l'histoire d'un homme qui retrouve son patelin d'enfance, de même que les rêves de gamin qu'il y a couvés. Marie-Louise Arsenault rencontre Olga Duhamel-Noyer. 
 
Retour aux sources 
Youri, personnage central du Rang du cosmonaute, est anthropologue. Il revient à Bernard-Station pour écrire une thèse sur la forêt dense et son imaginaire semblable à celui de l'espace. Ce retour dans le village où il a grandi fait remonter en lui des questions sur ses origines et sur les personnages qu'il a côtoyés lorsqu'il était enfant. 
 
L'emprise d'une génération 
Pour Olga Duhamel-Noyer, ce récit est aussi celui des traces que laissent parfois les rêves de la génération précédente. « Youri est un homme qui est un peu perdu dans la vie, qui s'intéresse à tout en même temps, qui a été marqué par la génération qui l'a précédé. Son prénom révèle le désir de ses parents de quelque chose. Il est habité par l'espace, dont on a rêvé jadis », explique-t-elle, soulignant la futilité d'un terme longtemps utilisé comme « la conquête de l'espace ». « C'est invraisemblable qu'on ait parlé de conquête de l'espace... L'espace est tellement vaste! » 
 
L'auteure avoue avoir quelques points communs avec son personnage. « J'ai été habitée, moi aussi, par la génération précédente. Je suis née en 1970, mais j'ai l'impression d'avoir eu 20 ans dans les années 1970, indique-t-elle. J'ai tellement voulu la révolution, les lendemains qui chantent... Je rêvais de ça! »


Cr�er un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

2 décembre 2015

Une heure avec Frédéric Beigbeder, l'enfant terrible de la littérature

20 novembre 2015

Au cabaret : auteurs grinçants et commentaires aigres-doux

13 novembre 2015

Au cabaret : amours romanesques et passions littéraires

6 novembre 2015

Au cabaret : de Hitchcock à Radio Enfer

30 octobre 2015

Ode érotisme

30 octobre 2015

Au cabaret : les échanges épistolaires de Flaubert et George Sand