ICI Radio-Canada Première

Plus on est de fous, plus on lit!

Plus on est de fous, plus on lit! rss

En semaine de 13 h à 15 h 
(en rediffusion à 1 h)

Marie-Louise Arsenault

Plus on est de fous, plus on lit!

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
123
4
5
6
78910
11
12
13
14151617
18
19
20
21222324
25
26
27
28
29
30
 
 
 

Les meilleurs moments : �mission du mardi 29 avril 2014


Arts et culture

Pour un retour des humanités en éducation

L'auteur, chercheur en histoire et chroniqueur Pierre-Luc Brisson.
L'auteur, chercheur en histoire et chroniqueur Pierre-Luc Brisson.     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Littérature, philosophie, histoire classique... Des disciplines jadis jugées indispensables à toute bonne éducation. Selon le chercheur en histoire et blogueur Pierre-Luc Brisson, le printemps 2012 a mis en lumière le peu d'égards qu'on leur porte désormais au profit de champs jugés plus utiles au développement économique. Il rend compte de ses observations dans un nouvel essai intitulé Le cimetière des humanités. Marie-Louise Arsenault reçoit Pierre-Luc Brisson. 
 
Démocratisation manquée 
Selon le chercheur et étudiant à la maîtrise en histoire et études classiques à l'UQAM, la démocratisation de l'éducation qui a eu lieu au Québec dans les années 1950 et 1960 a eu pour effet d'exclure les humanités de l'éducation. « L'objectif aurait dû être de démocratiser les contenus, souligne-t-il. Il y a une disproportion au profit de certains savoirs techniques et aux dépens d'une certaine culture. » 
 
Élever l'esprit critique 
Dans cet essai qui fait suite à Après le printemps (2012), publié dans la foulée de la contestation étudiante de 2012, Pierre-Luc Brisson se sert de grands personnages historiques, comme Socrate ou Alexandre le Grand, pour démontrer la valeur des humanités. « Ce n'est pas en leur faisant lire du Marc Lévy qu'on va élever l'esprit critique des étudiants, remarque-t-il. Faisons-leur lire Sophocle, faisons-leur lire des grandes tragédies grecques! » 
 
L'essai fera l'objet d'une table ronde en compagnie de l'auteur, du professeur Georges Leroux et du journaliste et chroniqueur Jean-Philippe Cipriani le 7 mai à l'Amère à boire, à Montréal.

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Pierre-Luc Brisson sur Twitter
HYPERLIEN - Blogue de Pierre-Luc Brisson sur Voir

Arts et culture

Comprendre Philip Roth

L'auteur Philip Roth.
L'auteur Philip Roth.     Photo : RICHARD DREW

Considéré comme un des grands auteurs juifs américains, parmi les plus illustres représentants du courant post-moderne, on lui doit notamment L'écrivain des ombres, Portnoy et son complexe et Le théâtre de Sabbath. En octobre 2012, il annonçait qu'il arrêtait l'écriture. La journaliste américaine Claudia Roth Pierpont lui a consacré une biographie, Roth unbound : a writer and his books. Marie-Louise Arsenault discute de l'oeuvre de Philip Roth avec le chroniqueur Nicolas Tittley et le professeur de littérature Jean-François Chassay. 
 
Judaïsme et identité 
Lauréat d'un Pullitzer et de maints autres prix, Roth s'est distingué par ses explorations des thèmes du judaïsme et de l'identité américaine, notamment. Ses livres ont parfois provoqué l'ire des communautés juives et des féministes.  
 
« Il y a chez Roth un vrai savoir de la littérature », remarque Jean-François Chassay. 
 
Un certain flou 
Jean-François Chassay et Nicolas Tittley trouvent tous deux une certaine valeur à Roth unbound : a writer and his books. Toutefois, le premier trouve la biographie un peu scolaire, tandis que le second lui reproche un certain flou. « J'ai trouvé un peu pesant la manière dont elle ramène tout à l'autobiographie », déplore Jean-François Chassay. « Des fois, on ne sait pas vraiment si c'est la journaliste qui parle ou si c'est Philip Roth qui commente », note pour sa part Nicolas Tittley. 
 
Œuvres choisies : 
- Portnoy et son complexe, Philip Roth, Gallimard, 1969.  
- La pastorale américaine, Philip Roth, Gallimard, 2000. 
- Némésis, Philip Roth, Gallimard, 2012. 
- La tache, Philip Roth, Gallimard, 2002. 
- Patrimoine, Philip Roth, Gallimard, 1992.

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Site de la Philip Roth society
HYPERLIEN - Nicolas Tittley sur Twitter

Arts et culture

Pleins feux sur les révolutionnaires africains

Le premier président kényan, Jomo Kenyatta, vers 1960.
Le premier président kényan, Jomo Kenyatta, vers 1960.     Photo : Keystone

On enseigne peu l'histoire des libérations africaines, par lesquelles les pays du continent noir se sont dégagés du joug des puissances coloniales. Elles ont eu lieu grâce aux Jomo Kenyatta, Aimé Césaire, Ruben Um Nyobé et maints autres. Alors que souffle un vent d'indignation aux quatre coins du monde, le sociologue et militant Saïd Bouamama cherche à les faire redécouvrir avec l'essai Figures de la révolution africaine : de Kenyatta à Sankara. Christian Nadeau explique pourquoi il s'agit, selon lui, de « la meilleure synthèse sur l'histoire africaine récente ».

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Fiche de Figures de la révolution africaine : de Kenyatta à Sankara, sur le site des éditions de La Découverte
HYPERLIEN - Christian Nadeau sur Twitter
HYPERLIEN - Site de Christian Nadeau

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
123
4
5
6
78910
11
12
13
14151617
18
19
20
21222324
25
26
27
28
29
30
 
 
 

Prochainement � l'�mission

Consultez le guide horaire

Derni�re baladosiffusion disponible

Plus on est de fous, plus on lit!

R�seaux Sociaux Devenez fans Suivez-nous sur Twitter
Hiver 2015100 incontournablesArts et divertissement - LittératureSur les traces de Kerouac, le livre numérique