ICI Radio-Canada Première

Plus on est de fous, plus on lit!

Plus on est de fous, plus on lit! rss

En semaine de 13 h à 15 h 
(en rediffusion à 1 h)

Marie-Louise Arsenault

Plus on est de fous, plus on lit!

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
123
4
5
6
7
8910
11
12
13
14151617
18
19
20
21222324
25
26
27
282930
 
 
 

Les meilleurs moments : �mission du lundi 7 avril 2014


Arts et culture

Les élections afghanes vues par les livres

Des femmes afghanes font la queue pour déposer leur bulletin de vote dans un bureau de Mazar-i-Sharid, samedi.
Des femmes afghanes font la queue pour déposer leur bulletin de vote dans un bureau de Mazar-i-Sharid, samedi.     Photo : Zohra Bensemra / Reuters

L'Afghanistan s'est rendu aux urnes le 5 avril pour élire le successeur d'Hamid Karzai, qui dirigeait le pays depuis 2002. Après trois décennies de guerre, il s'agit de la première passation des pouvoirs d'un président démocratiquement élu à un autre. Bien que l'étape se soit déroulée dans le calme, malgré les menaces des talibans, des candidats ont rapporté des irrégularités. Jean-Philippe Cipriani propose quelques lectures pour mieux comprendre ces élections. 
 
Références : 
- The dogs are eating them now, Graeme Smith, Knopf Canada, 2013. 
- Derailing democracy in Afghanistan : elections in an unstable political landscape, Noah Coburn et Anna Larson, Columbia University Press, 2013. 

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Jean-Philippe Cipriani sur Twitter

Arts et culture

Léa Clermont-Dion à l'attaque du culte des apparences

La chroniqueuse, blogueuse, réalisatrice et conférencière Léa Clermont-Dion.
La chroniqueuse, blogueuse, réalisatrice et conférencière Léa Clermont-Dion.     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

La chroniqueuse, blogueuse, réalisatrice et conférencière s'est fait notamment connaître en tant que co-instigatrice de la Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée, qui visait à sensibiliser la population aux standards de beauté irréalistes promulgués par les médias. Elle lance maintenant La revanche des moches, un essai qui relate sa propre lutte contre l'obsession corporelle. Marie-Louise Arsenault reçoit Léa Clermont-Dion. 
 
En 2007 et 2008, Léa Clermont-Dion était de l'équipe qui a déposé des pétitions demandant au gouvernement d'agir sur les causes sociales des troubles de l'alimentation. C'est ce qui a mené le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine à confier à un comité de travail la rédaction de la Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée.  
 
Débat public 
Léa Clermont-Dion croit que cette initiative a amené un débat public nécessaire. « On a commencé à parler des modèles de beauté. On a commencé à s'interroger, à critiquer, à dire : "Un instant, est-ce qu'on peut revendiquer une autre forme de beauté que ce qu'on nous impose comme dictature?" », souligne-t-elle. 
 
Réflexion 
La revanche des moches se veut une réflexion sur la dictature des apparences, avec les témoignages d'une vingtaine de personnalités, dont Ariane Moffatt, Pierre Lapointe, Marc-André Grondin et Pol Pelletier.  
 
L'auteure y rapporte également sa propre expérience avec l'anorexie, alors qu'elle n'avait que 12 ans. Des confidences qu'elle était réticente à livrer, mais qui se sont imposées. « Je trouvais ça un peu sensationnaliste, inintéressant pour le public. Mais on m'a dit qu'il fallait écrire sur ce qu'on connaît, relate-t-elle. Si je ne m'étais pas dévoilée dans cet essai, j'aurais considéré ma démarche comme moins intéressante. Il faut dire la vérité. »

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Léa Clermont-Dion sur Twitter
HYPERLIEN - Texte de la Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée
HYPERLIEN - Réaction de Mitsou à La revanche des moches sur son blogue

Arts et culture

Que lisent les Belges?

Couverture de <i>La femme parfaite est une connasse</i>, d'Anne-Sophie et Marie-Aldine Girard, publié aux éditions J'ai lu.
Couverture de La femme parfaite est une connasse, d'Anne-Sophie et Marie-Aldine Girard, publié aux éditions J'ai lu.

Qu'est-ce qui fait courir les mordus de littérature ailleurs dans le monde? Chaque semaine, Jean-Philippe Cipriani s'attarde à un pays et aux livres qu'on y dévore. Cette semaine : la Belgique, éprise d'un roman policier, d'un guide de survie pour femmes et d'un guide diététique. 
 
Références : 
- Central Park, Guillaume Musso, XO, avril 2014. 
- La femme parfaite est une connasse, Anne-Sophie et Marie-Aldine Girard, J'ai lu, mars 2013. 
- La méthode Tokyo-Paris, Sophie Ortega-Loeff, First, mars 2014.

Arts et culture

Au club de lecture : les longs apprentissages

Les couvertures des livres abordés au club de lecture.
Les couvertures des livres abordés au club de lecture.

Daniel Turcotte a trouvé intéressant, mais trop décousu, le roman Paresse : histoire d'un péché capital, d'André Rauch. Jean Fugère qualifie Made in Mauritius, d'Amal Sewtohul, de lecture enlevante. Luis Clavis a été séduit par les personnages sans prétention, poétiques et touchants de La maison de terre, le roman inédit du défunt parrain de la musique folk Woody Guthrie. 
 
Paresse : histoire d'un péché capital, André Rauch, Colin, février 2014 
Au Moyen-Âge, on appelait « acédie » cette flemme qui ôtait l'envie de travailler ou d'accomplir ses devoirs. À travers les âges, on a désigné cette propension à l'improductivité comme étant responsable de tant d'autres maux. L'historien André Rauch retrace le lien des sociétés avec la paresse, les significations qu'on lui a données de même que les traitements qu'on lui a réservés au fil du temps. 
 
« Ça me fait penser aux films de Sofia Coppola   c'est bourré d'erreurs, mais maudit que c'est beau! », note Daniel Turcotte. 
 
Made in Mauritius, Amal Sewtohul, Gallimard, avril 2012 
Laval est fils d'immigrants chinois venus chercher une vie meilleure à l'île Maurice. Il grandit dans le conteneur que ses parents ont apporté. À la fin des années 1970, il émigre lui-même vers l'Australie pour retrouver une amie. Il y refait sa vie, se marie et a un fils, Sultan. Trente ans plus tard, il part à la recherche de son amie Faisal dans l'Outback australien et partage sa vie avec une femme qui, comme lui, est née de parents immigrants. 
 
« C'est une écriture extrêmement rocambolesque. Ça déménage. Il faut s'accrocher », commente Jean Fugère. 
 
La maison de terre, Woody Guthrie, Flammarion, mars 2014 
Dans le Texas des années 1930, Tike et Ella, un jeune couple de paysans sans éducation, tentent tant bien que mal de cultiver leur terre secouée par les vents du Dust Bowl, cette tempête de poussière qui a soufflé les rêves de plusieurs de leurs semblables. Ils apprennent à se parer contre les attaques de la nature, mais aussi contre celles des banquiers et d'un riche propriétaire. 
 
« On ne fait pas qu'observer les personnages. On est vraiment avec eux. C'est la grande force de Guthrie », souligne Luis Clavis.

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
123
4
5
6
7
8910
11
12
13
14151617
18
19
20
21222324
25
26
27
282930
 
 
 

Prochainement � l'�mission

Consultez le guide horaire

Derni�re baladosiffusion disponible

Plus on est de fous, plus on lit!

R�seaux Sociaux Devenez fans Suivez-nous sur Twitter
Hiver 2015100 incontournablesArts et divertissement - LittératureSur les traces de Kerouac, le livre numérique