ICI Radio-Canada Première

Plus on est de fous, plus on lit!

Plus on est de fous, plus on lit! rss

En semaine de 13 h à 15 h 
(en rediffusion à 1 h)

Marie-Louise Arsenault

Plus on est de fous, plus on lit!
Logo Radio-Canada

Livres

Dany Laferrière : l'immigration au Québec dans l'oeil de l'immigré

Le mercredi 11 novembre 2015

L'écrivain montréalais d'origine haïtienne et académicien Dany Laferrière
L'écrivain montréalais d'origine haïtienne et académicien Dany Laferrière     Photo : Radio-Canada/Olivier Paradis-Lemieux

« Ma vie est devenue une vraie fiction. Je l'ai racontée plus souvent que je ne l'ai vécue », dit Dany Laferrière. Dans son plus récent livre, Tout ce qu'on ne te dira pas, Mongo, l'écrivain se raconte une fois de plus. Il puise dans ses souvenirs de jeune arrivant au Québec en 1976 pour décrire cette société d'accueil qu'il aime tant, dans ses forces comme dans ses travers, au jeune Mango, qui vient de débarquer à Montréal. 
 
« Cet écrivain qui rencontre le jeune homme dans la rue, ça vient du Banquet de Platon. Je suis très impressionné par la manière d'écrire de Platon qui commence toujours ses récits par n'importe quoi, raconte l'académicien. Je trouve ça magnifique que l'on puisse commencer un livre de manière aussi simple. »  
 
Résumé : 
Un après-midi d'été, l'écrivain croise sur la rue Saint-Denis un jeune homme, Mongo, qui vient de débarquer à Montréal. Il lui rappelle cet autre jeune homme arrivé dans la même ville en 1976. Le même désarroi et la même détermination. Mongo demande : comment faire pour s'insérer dans cette nouvelle société? Ils entrent dans un café et la conversation débute comme dans un roman de Diderot. C'est ce ton léger et grave que le lecteur reconnaît dès le début d'un livre de Laferrière. 
 
Au jeune Mongo, Laferrière raconte quarante années de vie. Une longue lettre d'amour au Québec. 
 
Tout ce qu'on ne te dira pas, Mongo, de Dany Laferrière, Mémoire d'encrier, 10 novembre 2015 
 
Dany Laferrière recevra le prix Ludger-Duvernay de la Société Saint-Jean-Baptiste, pour l'ensemble de son œuvre, au Salon du livre de Montréal, le samedi 21 novembre à 12 h 30.  
 
Il sera en séance de signatures le dimanche 15 novembre, de 14 h à 16 h, au Renaud-Bray de la rue Saint-Denis. Il prendra part également à un déjeuner-causerie organisé par le CORIM pour parler de son plus récent livre le vendredi 20 novembre.


Cr�er un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

7 décembre 2015

Au club de lecture : le polar, pour le meilleur et pour le pire

7 décembre 2015

L'actualité vue par les livres : le racisme envers les Autochtones

4 décembre 2015

Micro ouvert de Mélissa Verreault : Rimes embrassées pour peuple éploré

4 décembre 2015

Ode insomnie

4 décembre 2015

La liste de Pierre Curzi

4 décembre 2015

Au cabaret : enquêtes et réprimandes littéraires