ICI Radio-Canada Première

Plus on est de fous, plus on lit!

Plus on est de fous, plus on lit! rss

Du lundi au jeudi de 13 h à 14 h (rediffusion à 20 h)

Marie-Louise Arsenault

Plus on est de fous, plus on lit!
Logo Radio-Canada

Livres

L'enfant-soldat vu par les livres

Le lundi 11 février 2013

Image tirée de la couverture du roman <em>Comptine pour l’enfant-soldat</em>, de Chris Abani
Image tirée de la couverture du roman Comptine pour l’enfant-soldat, de Chris Abani

Il y aurait plus de 250 000 enfants-soldats dans le monde, qui sont souvent victimes de violence. Jean-Philippe Cipriani propose de souligner la ournée internationale des enfants –soldats (12 février) par des lectures éclairantes : L'enfant-soldat, ouvrage dirigé par Manon Pignot; Ils se battent comme des soldats, ils meurent comme des enfants, de Roméo Dallaire, et Comptine pour l'enfant-soldat, de Chris Abani. 
 
L'enfant-soldat : XIXe-XXIe siècle 
Dans cette synthèse historique, Manon Pignot et ses collaborateurs retracent le parcours de l'enfant-soldat dans les guerres mondiales et dans de nombreux conflits africains ou asiatiques, et expliquent en quoi l'enfant armé est tour à tour perçu comme héros et martyr. Ratissant large, l'ouvrage s'intéresse aussi à la place de l'enfant-soldat dans la production culturelle contemporaine et remet en question les idées reçues, notamment le fait que tous les adolescents-combattants agiraient sous la contrainte. 
- L'enfant-soldat : XIXe-XXIe siècle, ouvrage collectif dirigé par Manon Pignot, éditions Armand Colin, 2012. 
 
Ils se battent comme des soldats, ils meurent comme des enfants : Pour en finir avec le recours aux enfants-soldats 
Dans ce livre préfacé par Ishmael Beah, ancien enfant-soldat de la Sierra Leone, Roméo Dallaire réfléchit à la situation des enfants-soldats à partir de son expérience personnelle en Afrique, sur un ton très personnel. Y est notamment évoqué le malaise des Casques bleus et des soldats qui se retrouvent devant l'enfant guerrier : faut-il tuer les enfants qui tuent? Nourris par de nombreux témoignages, ce livre est un appel à davantage d'action de la part des élus pour enrayer ce fléau. 
- Ils se battent comme des soldats, ils meurent comme des enfants : Pour en finir avec le recours aux enfants-soldats, de Roméo Dallaire, Libre expression, 2010. 
 
Comptine pour l'enfant-soldat 
My Luck, 15 ans, a été enrôlé de force à 12 ans et a été réduit au silence par un coup de couteau sur la gorge : les enfants-soldats sont parfois privés de leurs cordes vocales pour éviter que leurs cris ne propagent la peur. Ce roman imagine son cri intérieur, dans un monologue puissant, ponctué par le récit d'une longue marche dans la brousse pour retrouver les siens après une violente explosion. Émergent alors les souvenirs douloureux, la nostalgie d'une enfance perdue mais aussi le constat d'un certain plaisir à perpétrer la violence. 
- Comptine pour l'enfant-soldat, de Chris Abani, Albin Michel, 2011. 
 


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

30 octobre 2013

Suggestions de lecture : des histoires de sorcières et de peur

30 octobre 2013

Le Québec se souvient de Vladimir Pozner

30 octobre 2013

Le conflit de Sarajevo vu de l'intérieur

29 octobre 2013

Québec éternelle, une promenade en stéréoscopie

29 octobre 2013

Pourquoi Élise Turcotte écrit-elle?

28 octobre 2013

Les Roms par les livres