ICI Radio-Canada Première

Plus on est de fous, plus on lit!

Plus on est de fous, plus on lit! rss

En semaine de 13 h à 14 h 
(en rediffusion à 20 h)

Marie-Louise Arsenault

Plus on est de fous, plus on lit!

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
2
3
456
7
8
9
10
1112131415
16
17
1819202122
23
24
25262728
 
 

Les meilleurs moments : Émission du jeudi 7 février 2013


Société

Jean-Claude Guillebaud : l'optimiste engagé

Jean-Claude Guillebaud | © Radio-Canada / Philippe Couture
Jean-Claude Guillebaud | © Radio-Canada / Philippe Couture

Si notre époque est défaitiste, rongée par le consumérisme et la défection spirituelle, le journaliste et essayiste Jean-Claude Guillebaud n'en perd pas espoir. Notre mode de vie est intenable et mènera à notre anéantissement : il faudra donc quitter la désespérance et bâtir un avenir meilleur. Rencontre avec un optimiste engagé. 
 
Jean-Claude Guillebaud est de passage au Québec pour donner des conférences sur le thème : « Enquête sur les nouvelles dominations : voulons-nous un monde désincarné? Promesses et menaces de la cyberculture ».  
 
Dans son plus récent livre, Une autre vie est possible : comment retrouver l'espérance, il exprime, sur un ton très personnel, sa conviction qu'une nouvelle ère d'optimisme et de reconstruction est à nos portes. Le pessimisme n'est pas une solution, selon lui. « Il faut absolument retrouver, dit-il, l'espoir d'un monde meilleur pour arriver à le refaçonner et à le rendre meilleur ». 
 
Il fait aussi partie d'une espèce plutôt rare : celle des intellectuels qui ont la foi. Il dit être revenu à la foi chrétienne par la réflexion, lorsqu'il a constaté qu'il était, comme la plupart des Occidentaux, un « chrétien culturel » et que les valeurs fondamentales de sa société sont toujours celles de la tradition judéo-chrétienne. « Je ne crois pas, dit-il, que la foi chrétienne est contraire à la pensée rationnelle et à la capacité d'être critique. »  

EN COMPLÉMENTAUDIO - L'entrevue avec Jean-Claude Guillebaud
HYPERLIEN - Jean-Claude Guillebaud donne une conférence ce soir au Collège universitaire dominicain à Ottawa

Société

Cette famille russe qui ignorait la Deuxième Guerre mondiale

En 1978, Karp Lykov et sa fille Agafia / Photo Smithsonian magazine
En 1978, Karp Lykov et sa fille Agafia / Photo Smithsonian magazine

Pendant 40 ans, une famille russe perdue dans la taïga a été coupée de tout contact avec l'extérieur et ignorait jusqu'à l'existence de la Seconde Guerre mondiale. C'est ce que raconte l'historien Mike Dash dans la plus récente parution du magazine Smithsonian. 
 
La Sibérie occupe un territoire de 13 millions de kilomètres carrés qui n'est presque pas peuplé. En 1978, un hélicoptère devant déposer en forêt un groupe de géologues atterrit près du campement de cette famille isolée du reste du monde, à 240 kilomètres du village le plus près. Le patriarche était membre d'une secte fondamentaliste russe orthodoxe dont les membres ont été persécutés après le renversement du tsar par les bolcheviques (qui a mené à la révolution russe). Il n'en fallut pas plus pour que cet homme se réfugie dans la taïga avec toute sa famille. 
 
Aujourd'hui, 25 ans après qu'ils eurent été trouvés par les géologues, la dernière membre vivante de la famille, Agafia, maintenant sexagénaire, y vit toujours. Et elle va s'éteindre là-bas. 

EN COMPLÉMENTAUDIO - La chronique de Jean-Philippe Cipriani
HYPERLIEN - L'article de Mike Dash dans le magazine Smithsonian.

Société

Les secrets de l'Église de scientologie

L. Ron Hubbard, fondateur de l'Église de scientologie
L. Ron Hubbard, fondateur de l'Église de scientologie

Dans un ouvrage volumineux et fort documenté, Lawrence Wright dévoile les résultats de son enquête sur les relations obscures entre l'Église de scientologie et Hollywood. Il affirme notamment que la secte archive depuis de nombreuses années d'épais dossiers sur l'homosexualité de John Travolta, dossiers qu'elle menace de divulguer si l'acteur tentait de sortir du rang.  
 
- Going glear : Scientology, Hollywood and the prison of belief, par Lawrence Wright, éditions Knopf, 2013 (bientôt en vente au Canada, en version anglaise seulement) 

EN COMPLÉMENTAUDIO - La chronique de Nicolas Tittley

Arts et culture

Simon écrit des haïkus

Image tirée de la couverture du livre <em>Petit manuel pour écrire des haïku</em>, de Philippe Costa
Image tirée de la couverture du livre Petit manuel pour écrire des haïku, de Philippe Costa

Le haïku n'est pas un poème spirituel, ni une déclaration d'amour à la nature. Toutes les fausses idées sur les courts poèmes japonais de 17 syllabes sont déconstruites par Philippe Costa dans son Petit manuel pour écrire des haïku, que Simon Boulerice a lu et mis en pratique. Le voici maintenant maître de cette poésie du quotidien et des traits d'humour qui lui sont caractéristiques. 
 
Il y trois types de haïku, nous apprend Philippe Costa : le haïku de saison, qui est le plus populaire; le haïku de circonstance, et le senryû, un poème satirique ou socialement engagé. 
 
Simon a essayé tous les styles et composé des haïkus sur différents sujets. Son oeuvre inédite vous est fièrement dévoilée par Plus on est de fous, plus on lit! 
 
ton émotionnel : 
La poussière s'élève 
dans la lumière matinale 
ah! que c'est mystique 
 
mot saison : 
Caresses d'automne 
brigadier dans la lune 
les enfants sont saufs! 
 
sans verbe : 
Oups! plancher craquant 
mes mains autour du cadeau 
surprise gâchée 
 
Amoureux : 
Viens t'éterniser 
dans ma petite toilette 
ou bien dans ma vie 
 
ellipse, métaphorique : 
Deux lampes de poche 
les grands phares de ton char 
déterrons nos morts 
 
contemporain et gentiment scatologique : 
Cruel GPS 
il nous envoie dans le champ 
péter dans les fleurs 
 
plus subversif : 
Je te cueille sec 
les poils blancs de ton pubis 
c'est ma soie dentaire 
 
plus mystérieux : 
La porte a claqué 
nous accusons les fantômes 
plutôt que le vent 
 
en exagérant : 
Jamais fait plus noir 
avale des lucioles 
t'éclaicir le sang  
 
avec humour : 
lis-moi l'avenir 
dans les poches sous mes yeux 
ma craque de fesses 
 
- Petit manuel pour écrire des haïku, de Philippe Costa, Éditions Picquier poche, 2000 
 
 
 

EN COMPLÉMENTAUDIO - La chronique de Simon Boulerice

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
2
3
456
7
8
9
10
1112131415
16
17
1819202122
23
24
25262728
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Plus on est de fous, plus on lit!

Réseaux Sociaux Devenez fans Suivez-nous sur Twitter
Été 2014Combat des livres