ICI Radio-Canada Première

Plus on est de fous, plus on lit!

Plus on est de fous, plus on lit! rss

En semaine de 13 h à 14 h 
(en rediffusion à 20 h)

Marie-Louise Arsenault

Plus on est de fous, plus on lit!

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
1
2
3
4
5
6
7891011
12
13
1415
16
1718
19
20
2122232425
26
27
28293031
 
 

Les meilleurs moments : Émission du mercredi 16 janvier 2013


Livres

La littérature pakistanaise : reflet d'une société meurtrie

Une image tirée de la couverture du roman <em>Notre-Dame d’Alice Bhatti</em>, de Mohammed Hanif, Éditions des deux Terres
Une image tirée de la couverture du roman Notre-Dame d’Alice Bhatti, de Mohammed Hanif, Éditions des deux Terres

Notre-Dame d'Alice Bhatti, de Mohammed Hanif, est le roman de l'heure au Pakistan. Le système des castes, la bureaucratie et les tensions entre chrétiens et musulmans sont au coeur de cette oeuvre pourtant intimiste, racontant la vie d'une ex-détenue devenue infirmière. Également sur les rayons : un recueil de poèmes talibans, intitulé dans sa version anglaise Poetry of the taliban. 
 
- Notre-Dame d'Alice Bhatti, de Mohammed Hanif, traduction française de Bernard Turle, éditions Les Deux Terres, 2012 
- Poetry of the taliban, ouvrage collectif paru aux éditions Columbia University Press, 2012 
 
Voici deux des poèmes parus dans Poetry of the taliban
 
Je suis un combattant de Dieu afghan 
Le fusil à la main et le poignard sous le bras, je pars au combat. 
Je suis un combattant de Dieu afghan. 
Je suis prêt à mourir cent fois pour ma patrie. 
Je suis un combattant de Dieu afghan. 
J'ai ma religion, ma foi et la loi du Saint Coran. 
Je suis un combattant de Dieu afghan. 
Ceux qui me regardent de travers sont perdus à tout jamais. 
Voyez, je suis un héros de l'Histoire. 
Je suis un combattant de Dieu afghan. 
Nous avons la Charia et nous croyons en elle pour l'éternité. 
La Charia est ma lumière et je suis un rayon de cette lumière. 
Je suis un combattant de Dieu afghan. 
Nous voulons vivre librement, nous voulons la stabilité pour tout le monde. 
J'aime la vérité et jamais je ne tolérerai l'injustice. 
Je suis un combattant de Dieu afghan. 
Nous haïssons la guerre, mais nous sommes en guerre. 
Quand on nous contraint à la guerre, je pars au champ de bataille. 
Je suis un combattant de Dieu afghan. 
Toi, colonialiste cruel! Moi, Qatin, je suis prêt. 
Je venge le peuple et je suis lié par ma promesse : 
Je suis un combattant de Dieu afghan. 
 
Qatin 
Publié sur un site internet taliban le 8 octobre 2008 
 
 
La jeune mariée a été tuée ici 
(Poème sur le bombardement accidentel d'une procession de mariage par les forces de l'OTAN) 
 
La jeune mariée a été tuée ici. 
Le marié et ses projets sont morts ici de la mort des martyrs. 
Des coeurs emplis d'espoir ont été fauchés ici. 
Les deux mariés et leurs amis sont morts de la mort des martyrs. 
Des enfants ont été assassinés. 
Une histoire d'amour est morte de la mort des martyrs. 
Pour eux tous, les droits de l'homme ont été bafoués. 
L'amoureux et l'aimée ont été martyrisés. 
Avec les amis qui les accompagnaient. 
Toute cette magnifique jeunesse, fauchée par la mort des martyrs. 
La mariée gît dans une mare de sang rouge. 
Ses bijoux sont cassés, 
ses mains rouges de sang. 
Des tempêtes ont balayé leur merveilleuse vie. 
Mais les informations font état de communiqués de presse de Begrâm. 
Ils disent : « Nous avons tué des terroristes.  
Que savons-nous des joies d'un mariage? 
Aujourd'hui, nous avons tué de nombreux Afghans. 
Ils constituent une menace pour notre croisade. 
Voilà pourquoi nous avons tué ces enfants ». 
Ils donnent le nom d'un combattant à la mariée. 
Ils disent : « Nous n'avons fait que tuer nos ennemis ». 
Une fois de plus, le président a nommé une commission d'enquête : 
« Allez voir qui a été tué ». 
Leurs poches ont été remplies pour qu'ils se taisent, 
Parce qu'ils ont tué nos proches. 
Comme si l'armée rouge attaquait leurs maisons. 
 
Auteur inconnu 
 

EN COMPLÉMENTAUDIO - La chronique de Gaelle Lussiaa Berdou à Islamabad

Livres

À la découverte de Sei Shonagon

Une illustration représentant Sei Shonagon
Une illustration représentant Sei Shonagon

Oubliez Beaumarchais et George Sand. Les classiques littéraires ne se résument pas à l'Europe, et Alain Farah redécouvre aujourd'hui l'oeuvre de Sei Shonagon, dame de compagnie de la première femme de l'empereur Ichijo au Japon. Ses Notes de chevet relatent sa vie dans l'entourage du souverain et sont l'une des meilleures sources d'information sur la vie de cour japonaise de la période Heian (784-1185).

EN COMPLÉMENTAUDIO - La chronique d'Alain Farah
HYPERLIEN - Quelques-unes des Notes de chevet de Sei Shonagon

Livres

Cicéron, l'homme d'État idéal?

Ciceron
Ciceron

Homme d'État romain, orateur remarquable, Cicéron était un personnage romanesque, au vrai sens du terme. Si son influence perdure, c'est parce qu'il représente un idéal de la rhétorique et des lettres latines. La biographie Cicéron, de Pierre Grimal, rééditée récemment, propose un regard érudit sur sa vie, dans un style accessible, mais également une plongée dans l'époque où s'est constitué un État de type moderne, gouverné par des hommes voués en principe au bien commun. 
 
Les oeuvres de Cicéron sont aujourd'hui offertes dans les grandes librairies, très souvent sous forme abrégée pour le grand public. On les réunit également dans des ouvrages thématiques.  
 
Les suggestions de notre collaborateur Pierre-Luc Brisson
- Cicéron, de Pierre Grimal, Tallandier, 2012 
- Le bonheur dépend de l'âme seule, où l'on trouve notamment un extrait isolé des Tusculanes, aux éditions Folio (Gallimard) 
- Les Catilinaires, éditions Belles Lettres 
- La divination, éditions Flammarion 
- La nature des dieux, éditions Flammarion 
- Histoire de la Rome antique : les armes et les mots, de Lucien Jerphagnon, Hachette 
 
Des oeuvres de Cicéron sur wikisource 
 

EN COMPLÉMENTAUDIO - La chronique de Pierre-Luc Brisson

Livres

Jian Ghomeshi : l'ado fragile devenu le pape du cool

Jian Ghomeshi vient de faire paraître son premier récit, <em>1982</em>
Jian Ghomeshi vient de faire paraître son premier récit, 1982

Dans 1982, son tout premier livre, Jian Ghomeshi raconte l'année de ses 14 ans en évoquant les chansons qui ponctuaient alors sa vie. Animateur de l'émission Q sur CBC Radio One, il est le « pape du cool » et sûrement l'un des plus grands intervieweurs au pays. Dans ce livre se dévoile pourtant un adolescent timoré qui désire trop ardemment ressembler à David Bowie. 
 
« Le livre offre en ce sens un amusant contraste avec l'aura d'animateur flegmatique et en contrôle qui irradie sur chacune des émissions que Ghomeshi anime » , dit Dominic Tardif, qui explique que 1982 est l'année où Ghomeshi a plus que jamais tenté de devenir « new wave » dans le but de plaire à Wendy, une authentique fille new wave de 16 ans qui, incidemment, ressemble beaucoup à Bowie. Chaque chapitre du livre emprunte le titre d'une chanson des années 80 (des succès de Culture Club, The Clash, Talking Heads ou Rush). 
 
« 1982 pourrait aussi être décrit comme une rencontre entre Le dernier des raisins, de Raymond Plante, et High Fidelity, de Nick Horby » , ajoute Dominic Tardif. 
 
- 1982, de Jian Gomeshi, éditions Viking Press, 2012 
 

EN COMPLÉMENTAUDIO - La chronique de Dominic Tardif
HYPERLIEN - Jian Ghomeshi fait une tournée canadienne de séances de dédicaces

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
1
2
3
4
5
6
7891011
12
13
1415
16
1718
19
20
2122232425
26
27
28293031
 
 

Prochainement à l'émission

Le jeudi 30 octobre 2014
La stratégie des biographies politiques; l'actualité littéraire à Moscou

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Plus on est de fous, plus on lit!

Réseaux Sociaux Devenez fans Suivez-nous sur Twitter
Automne 201410 jeunes auteurs à surveillerPrix de la nouvelle 2014Arts et divertissement - Littérature