ICI Radio-Canada Première

Plus on est de fous, plus on lit!

Plus on est de fous, plus on lit! rss

En semaine de 13 h à 14 h 
(en rediffusion à 20 h)

Marie-Louise Arsenault

Plus on est de fous, plus on lit!

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
1
2
3
4
5
6
7891011
12
13
14
15161718
19
20
2122232425
26
27
28293031
 
 

Les meilleurs moments : Émission du lundi 14 janvier 2013


Livres

La misogynie indienne vue par les livres

Manifestation dénonçant le viol de la jeune fille à New Delhi (archives)
Manifestation dénonçant le viol de la jeune fille à New Delhi (archives)

Un viol collectif mortel ayant eu lieu récemment dans un autobus de New Delhi a remis en lumière la misogynie ordinaire qui continue d'exister en Inde, où les femmes sont traditionnellement considérées comme inférieures aux hommes. Pour comprendre le phénomène, la lecture de deux livres s'impose : Nous ne sommes pas des fleurs : deux siècles de combats féministes en Inde, de Martine Van Woerkens, et La brise qui monte du fleuve, d'Hema Macherla. 
 
Nous ne sommes pas des fleurs 
Anthropologue, spécialiste de l'Inde, Martine Van Woerkens raconte dans ce livre une société machiste et patriarcale, dans laquelle le quotidien difficile des femmes tranche avec l'image dorée de la femme qui est transmise dans les films de Bollywood ou par les politiciennes indiennes. Mariages forcés, femmes violées et exhibées nues dans leurs villages, avortements d'embryons féminins : certaines résistantes se battent contre ces fléaux et se font porteuses d'un féminisme indien aux multiples ramifications. 
- Nous ne sommes pas des fleurs : deux siècles de combats féministes en Inde, de Martine Van Woerkens, Albin Michel, 2010 
 
La brise qui monte du fleuve 
Ce roman de Hema Macherla raconte l'histoire de Neela, 20 ans, qui doit se marier avec Ajay, un homme qu'elle ne connaît pas et qui, lorsqu'il la rencontrera, ne lui accordera aucun intérêt, devenant peu à peu violent et agressif à son égard. Également aux prises avec une belle-mère acariâtre, Neela trouvera pourtant la force de s'en sortir. « Si ce roman est un peu trop fleur bleue, dit notre collaborateur Jean-Philippe Cipriani, il expose avec clarté les mécanismes misogynes du mariage indien. »  
- La brise qui monte du fleuve, de Hema Macherla, Mercure de France, 2012 

EN COMPLÉMENTAUDIO - Écoutez la chronique de Jean-Philippe Cipriani

Livres

Un chant de révolte signé Boum

Florence, l'héroïne imaginée par Boum dans le roman graphique <em>La petite révolution</em>
Florence, l'héroïne imaginée par Boum dans le roman graphique La petite révolution

Inspirée par la musique de Boris Vian et par le roman Les misérables, de Victor Hugo, la bédéiste Boum présente le roman graphique La petite révolution, qui met en scène une jeune fille frêle, mais dotée d'une grande force de caractère. Florence, une orpheline, se bat pour sa survie, et sa détermination lui permettra même de « sauver son peuple ».  
 
Samantha Leriche-Gionet, alias Boum, est l'une de ces bédéistes québécoises qui ont profité du web pour se faire la main et diffuser leur travail en format court et de manière spontanée. Pour cette réalisatrice et animatrice de cinéma qui ne croyait pas à ses chances de rayonner dans l'univers de la BD, la vie a pris un tournant inattendu lorsqu'elle a participé à un événement web international, le Hourly Comic Day. 
 
- La petite révolution, de Boum, éditions Front froid, 2012 

EN COMPLÉMENTAUDIO - L'entrevue avec Samantha Leriche-Gionet, alias Boum
HYPERLIEN - Le blogue de Boum

International

Que lit la planète : l'Espagne

danseurs de tango
danseurs de tango

Jean-Philippe Cipriani fait état de deux livres :  
El tango de la guardia vieja (Le tango de la vieille garde), d'Arturo Perez-Reverte. Un défi étrange entre deux musiciens, qui conduit l'un d'eux à Buenos Aires en 1928, un cas d'espionnage sur la Côte d'Azur pendant la guerre civile espagnole, un troublant jeu d'échecs dans le Sorrento des années 60. Histoire trouble et passionnée sur quatre décennies. 
Memorias! (Mémoires), de Jose Maria Aznar. Ancien premier ministre espagnol de 1996 à 2004, défait quelques jours après les attentats de Madrid, qu'il avait faussement attribués à l'ETA. Très critiqué.

EN COMPLÉMENTAUDIO - Que lit la planète

Livres

Des livres qui déboulonnent des mythes

Image tirée de la couverture du livre <em>Cléopatre</em>, de Stacy Schiff, aux éditions Flammarion
Image tirée de la couverture du livre Cléopatre, de Stacy Schiff, aux éditions Flammarion

Le talent peut-il être reconnu dans un contexte inattendu? Pas du tout, répond Gene Weingarter dans l'essai The fiddler in the subway, qu'a lu Noémi Mercier. Cléopâtre était-elle une femme fatale? Pas vraiment, répond Stacy Schiff dans une biographie récente, lue par Daniel Turcotte. La culture québécoise est-elle vraiment distincte de celle des Premières Nations? Pas exactement, répond Biz, transporté par sa lecture d'un livre de Georges-Hébert Germain, Les coureurs des bois : la saga des Indiens blancs. 
 
The fiddler in the subway 
La virtuosité musicale est-elle reconnaissable par tous lorsque sortie de son contexte? Peut-on percevoir la beauté lorsqu'elle est présentée dans un environnement commun? C'est la question à laquelle le journaliste Gene Weingarten a voulu répondre en fomentant avec le violoniste primé Joshua Bell une infiltration du métro de Washington, où sa musique n'a pas ému outre mesure les passagers et a été accueillie dans l'indifférence quasi générale. Ce livre raconte cet épisode en détail, le mettant en parallèle avec d'autres expérimentations du même genre. 
- The fiddler in the subway : the story of the world-class violinist who played for handouts. . . and other virtuoso performances by America's foremost feature writer, de Gene Weingarten, Paperback, 2010 
 
À lire aussi : La Presse recrée l'expérience de Gene Weingarter dans le métro de Montréal 
 
Cléopâtre 
Figure bien présente dans l'imaginaire collectif, où elle prend les traits d'une femme séductrice aux pouvoirs quasi magiques, Cléopâtre n'était pourtant pas de son vivant une femme fatale. C'est ce que démontre Stacy Schiff dans cette biographie qui explique que les sources sur lesquelles nous nous basons sont rarissimes et de seconde main, mais surtout partiales, issues de la propagande misogyne d'Octave (ennemi de Marc Antoine). Au lieu d'être une séductrice envoûtante, il semble que la reine d'Égypte fut une femme de tête, qui parlait neuf langues et s'occupait des affaires de l'État avec minutie. 
- Cléopatre, de Stacy Schiff, Flammarion, 2012 
 
Les coureurs des bois : la saga des Indiens blancs 
Dix ans après sa parution, ce livre de Georges-Hébert Germain est toujours d'actualité au moment où la contestation autochtone bat son plein et que le gouvernement fédéral entame des discussions avec les chefs des Premières Nations. Racontant les croisements culturels entre les coureurs des bois européens et les peuples amérindiens en Nouvelle-France, ce livre très joliment illustré rappelle à quel point l'héritage amérindien est constitutif de la culture canadienne actuelle. 
- Les coureurs des bois : la saga des Indiens blancs, de Georges-Hébert Germain, Libre Expression, 2003 

EN COMPLÉMENTAUDIO - Écoutez le Club de lecture

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
1
2
3
4
5
6
7891011
12
13
14
15161718
19
20
2122232425
26
27
28293031
 
 

Prochainement à l'émission

Le lundi 27 octobre 2014
L'actualité vue par les livres; le club de lecture; un entretien avec Sarah-Maude Beauchesne

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Plus on est de fous, plus on lit!

Réseaux Sociaux Devenez fans Suivez-nous sur Twitter
Automne 201410 jeunes auteurs à surveillerPrix de la nouvelle 2014Arts et divertissement - Littérature