ICI Radio-Canada Première

Plus on est de fous, plus on lit!

Plus on est de fous, plus on lit! rss

En semaine de 13 h à 14 h 
(en rediffusion à 20 h)

Marie-Louise Arsenault

Plus on est de fous, plus on lit!
10 jeunes auteurs à surveiller 2014
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
2345
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du jeudi 5 mars 2015

Société

Le texte de la semaine : sur les traces de Cohen et de la diaspora juive

Leonard Cohen dans les années 1980.
Leonard Cohen dans les années 1980.     Photo : CBC

Thomas Leblanc a sélectionné un article portant sur l'un des plus célèbres représentants de la diaspora juive montréalaise, Leonard Cohen. Ce texte du magazine The New Yorker, qui tient plus de l'essai, revient sur les origines de sa pièce Hallelujah, qui célèbre ses 30 ans et a été reprise plus de 120 fois. Le journaliste Bernard Avishai, qui a été élevé à Montréal, établit les liens entre cette chanson mythique et le climat sociopolitique qui régnait à l'époque à Montréal.  
 
Il trace aussi plusieurs parallèles entre la communauté juive montréalaise et la communauté francophone. De plus, il indique que Cohen avait une réelle admiration pour la religion catholique.  
 
Ce n'est pas d'hier que des scientifiques sont à la recherche du gène juif, celui-là même qui permettrait, croient les chercheurs, d'établir le parcours historique de cette communauté, ses origines exactes et à quel moment elle s'est dispersée dans le monde.  
 
Noémi Mercier a retracé ce texte du magazine XXI qui porte sur de nouvelles recherches génétiques et les conclusions auxquelles elles pourraient mener. 
 
Ce type de recherche n'est pas sans susciter des interrogations. Comment peut-on arriver à déterminer de telles informations en tenant compte de la mixité des peuples? Et comment ne pas s'approcher des théories sionistes qui misent fortement sur l'idée controversée de la terre natale du peuple juif? 
 
Leonard Cohen's Montreal - The New Yorker 
 
 
A la poursuite du " gène juif " 
 
 
 
La vidéo d'une version de la chanson Hallelujah de Cohen interprétée par Jeff Buckley.

Livres

Nietzsche vu par Luc Ferry

Détail d'un dessin de Nietzsche tiré du magazine <em>Pan</em>, édition 1899/1900
Détail d'un dessin de Nietzsche tiré du magazine Pan, édition 1899/1900     Photo : Hans Olde

Comme il l'a écrit lui-même, Friedrich Nietzsche a philosophé avec un marteau, en détruisant les carcans métaphysiques et religieux afin de parvenir à vivre plus librement. L'ancien ministre de l'Éducation français et philosophe Luc Ferry discute avec Marie-Louise Arsenault de la pertinence de sa pensée et donne quelques clés pour faciliter sa lecture. 
 
Aller au-delà des apparences 
Luc Ferry explique que Nietzsche cherche derrière les apparences, les masques que sont les opinions courantes. Le philosophe allemand analyse aussi deux types de langages : celui de la science et de la philosophie, qui cherche la vérité, et le langage poétique et de la séduction, ponctué de mensonges. 
 
Les concepts de nihilisme, de surhomme et d'éternel retour expliqués 
Dans la définition du nihilisme, Nietzsche s'attarde au fait que l'être humain a inventé des croyances très fortes, comme le paradis, afin de nier sa condition terrestre. Pour Luc Ferry, son concept de surhomme est l'incarnation de l'éternel retour, un critère de sélection entre ce qui vaut la peine d'être vécu et les instants de la vie qui ne valent rien. 
 
Référence :  
Sagesses d'hier et d'aujourd'hui, de Luc Ferry, Flammarion, septembre 2014 
 
Livres cités de Nietzsche : 
Le crépuscule des idoles ou comment on philosophe avec un marteau, publié en 1888 
 
La généalogie de la morale, publié en 1887

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Luc Ferry - Wikipédia
HYPERLIEN - Le blogue de Luc Ferry

Livres

Bio pop : une biographie inégale de Robin Williams

Robin Williams dans le film Good Morning Vietnam
Robin Williams dans le film Good Morning Vietnam     Photo : AP Photo/Touchstone Pictures

Ô capitaine, mon capitaine, une biographie portant sur le destin tragique de Robin Williams souffre peut-être d'avoir été publiée trop rapidement afin de surfer sur la crête de la vague après le suicide du comédien. De nombreuses coquilles en parsèment la lecture, déplore Simon Boulerice. Pourtant, Emily Herbert est une biographe reconnue, ayant écrit des biographies de Lady Gaga et de Michael Jackson. 
 
C'était un enfant malheureux, ostracisé, qui disait : « Je me suis mis à raconter des blagues pour éviter de recevoir des baffes », comme le relate sa biographe. 
 
La découverte de Peter Sellers dans Docteur Folamour de Stanley Kubrick le dirige vers une carrière de comédien.  
 
Plusieurs rôles ont marqué la carrière de Williams : Le roi pêcheur, Le cercle des poètes disparus, Good morning Vietnam et Le monde selon Garp
 
Robin Williams, depression and the complex causes of suicide | Anne Cooke, Angela Gilchrist and John McGowan 
 
 
 
La bande-annonce du film Le cercle des poètes disparus

VOS SUGGESTIONS

 

Chaque jeudi, nous choisissons trois livres parmi vos recommandations!
 Faites-nous vos suggestions

 

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes!


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
234
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Le vendredi 6 mars 2015
Le vendredi veut dire formule «cabaret» avec Alexandre Désilets et Jean-Paul Daoust.

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Plus on est de fous, plus on lit!

Réseaux Sociaux Devenez fans Suivez-nous sur Twitter
Hiver 2015Arts et divertissement - LittératureSur les traces de Kerouac, le livre numérique