ICI Radio-Canada Première

Plus on est de fous, plus on lit!

Plus on est de fous, plus on lit! rss

En semaine de 13 h à 15 h 
(en rediffusion à 1 h)

Marie-Louise Arsenault

Plus on est de fous, plus on lit!
Logo Radio-Canada

Livres

Au club de lecture : le polar, pour le meilleur et pour le pire

Le lundi 7 décembre 2015

Les couvertures des livres <em>Les dieux du verdict</em>, <em>Ce monde disparu</em> et <em>Les bonnes âmes de Sarah Court</em>.
Les couvertures des livres Les dieux du verdict, Ce monde disparu et Les bonnes âmes de Sarah Court.     Photo : Calmann-Lévy, Rivages, Leméac

Émilie Dubreuil a lu Les dieux du verdict, de Michael Connelly (Calmann-Lévy) 
 
Résumé du livre : 
Après avoir perdu son élection au poste de procureur, l'avocat Mickey Haller est au plus bas. Son ex s'est éloignée de lui et sa fille ne lui parle plus : elle lui reproche d'avoir fait libérer un alcoolique qui s'est aussitôt empressé de prendre le volant et de tuer une mère et sa fille.  
 
Mais un jour, il reçoit un texto de son assistante : appelle-moi – 187. 187 étant le code pour « meurtre », Haller sait qu'il va devoir se remobiliser pour défendre l'accusé. La victime, Gloria Dayton, est une ancienne prostituée que Mickey aimait beaucoup et qu'il pensait avoir aidée à rentrer dans le droit chemin. Découvrir qu'elle l'a dupé en continuant de se prostituer et imaginer que c'est peut-être lui qui l'a mise en danger le met rapidement sous pression.  
 
Sans compter que certains personnages qui devraient faire respecter la loi se montrent violents et malhonnêtes. Ils n'aiment pas qu'Haller se mêle de leurs affaires. Hanté par les fantômes de son passé, l'avocat devra travailler sans relâche et user de tous ses talents pour résoudre l'affaire. 
 
« Je ne suis pas nounoune, mais parfois, j'étais perdue. Le scénario n'est pas des plus cohérents. Et la traduction franco-française est imbuvable. » 
 
Biz a lu Ce monde disparu, de Dennis Lehane (Rivages) 
 
Résumé du livre :  
 
En 1943, le monde est en guerre, mais aux États-Unis, la mafia est prospère. Après avoir régné sur le trafic d'alcool en Floride, Joe Coughlin a passé la main à son second Dion Bartolo. Joe agit comme conseiller occulte pour les gangsters Meyer Lansky et Lucky Luciano. Mais un jour, il reçoit la visite d'un gardien de prison qui est porteur d'un terrible message : quelqu'un veut sa peau. Troublé par cette mise en garde, Joe cherche à découvrir qui est son ennemi. L'enjeu est d'autant plus sérieux qu'une taupe a rencardé la police sur l'existence d'un labo de drogue clandestin. 
 
« Il y a, en filigrane de l'intrigue, un questionnement philosophique sur ce que ça veut dire avoir un code d'honneur dans un univers de crimes sanglants. » 
 
 
Luis Clavis a lu Les bonnes âmes de Sarah Court, de Craig Davidson (Leméac) 
 
 
Résumé du livre :  
 
Sarah Court est un complexe d'habitation sans âme construit à la hâte au nord de Niagara Falls, où les vies se font et se défont et où les résidents se révèlent dans toute leur stupéfiante horreur : un batelier à jamais hanté par une malédiction familiale repêche dans les eaux noires ceux qui s'y noient; un cascadeur au corps brisé à force de courir après le danger; un neurochirurgien alcoolique en disgrâce; un boxeur raté sur la pente de l'autodestruction dont le fils se réfugie dans la peau de personnages fantaisistes; une adepte du vol à l'étalage aux fantasmes de maternité non assouvis; l'orphelin d'une fumeuse de crack devenu technicien de machines distributrices et criminel à ses heures; une femme étrange dont la famille est une cour des Miracles pour délinquants. 
 
« C'est un portrait fascinant de l'envers du décor de ces lieux touristiques qui vendent du rêve de pacotille à la classe économique, et tous ces petits rêves brisés qui s'y abîment. »


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

7 décembre 2015

L'actualité vue par les livres : le racisme envers les Autochtones

4 décembre 2015

Micro ouvert de Mélissa Verreault : Rimes embrassées pour peuple éploré

4 décembre 2015

Ode insomnie

4 décembre 2015

La liste de Pierre Curzi

4 décembre 2015

Au cabaret : enquêtes et réprimandes littéraires