ICI Radio-Canada Première

Plus on est de fous, plus on lit!

Plus on est de fous, plus on lit! rss

En semaine de 13 h à 15 h 
(en rediffusion à 1 h)

Marie-Louise Arsenault

Plus on est de fous, plus on lit!

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
1
2
3
4
5
6
7
89
10
11
12
13141516
17
18
19
20212223
24
25
26
27282930
31
 

Les meilleurs moments : Émission du mardi 7 janvier 2014


Arts et culture

Des nouvelles de New York : le légendaire hôtel Chelsea

Une vue de l'hôtel Chelsea à New York.
Une vue de l'hôtel Chelsea à New York.     Photo : AFP/D Dipasupil

Chaque mois, Emmanuel Kattan, auteur et directeur du British council à New York, rend compte de l'actualité littéraire dans la Big Apple. Pour cette nouvelle chronique, il traite d'un livre portant sur l'un des endroits mythiques de New York, l'hôtel Chelsea. Il parle également d'un ouvrage à propos du côté décevant de New York, ainsi que du premier roman en 35 ans de l'auteur James Salter. 
 
Œuvres abordées : 
- Inside the dream palace : the life and times of New York's legendary Chelsea hotel, Sherill Tippins, Houghton Mifflin Harcourt. 
- Goodbye to all that : writers on loving and leaving New York, Sari Botton, Seal Press. 
- All that is, James Salter, Alfred Knopf.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Emmanuel Kattan sur Twitter

Arts et culture

Le livre derrière le film Inside Llewyn Davis

Le chanteur folk Dave Von Ronk (deuxième à partir de la droite) sur scène avec son orchestre, en 1963.
Le chanteur folk Dave Von Ronk (deuxième à partir de la droite) sur scène avec son orchestre, en 1963.     Photo : PC/Jack Kanthal

Inside Llewyn Davis, le plus récent film des frères Coen, accumule d'excellentes critiques depuis sa sortie, à Noël. Campé dans les cercles folk du Greenwich village des années 60, le dernier-né des réalisateurs de Fargo et de Barton Fink est officiellement une fiction, mais puise sa source dans la vie d'un chanteur nommé Dave Van Ronk. Nicolas Tittley a lu Manhattan folk story, son autobiographie, qui aurait inspiré les frères Coen. 
 
Né en 1936 et mort en 2002 pendant qu'il rédigeait cette autobiographie, Van Ronk a lui aussi hanté le Greenwich village des années 60. Il aurait donné des leçons de guitare à Bob Dylan et à maints autres, et ainsi façonné plus d'un classique folk, telle la version de House of the rising sun que Dylan popularisa. Tout comme le personnage de Llewyn Davis, il était peu doué pour l'autopromotion. Il a enregistré une trentaine d'albums entre 1958 et 2002. 
 
Son autobiographie raconte son odyssée dans Greenwich village, mais également celle des Dylan, Simon and Garfunkel, Joan Baez et de nombreuses autres figures bien plus connues qui ont fait leurs débuts en même temps que lui. 
 
« On pense souvent que le folk, ça commence dans les années 60 avec des gens comme Bob Dylan, Joan Baez ou Joni Mitchell, mais ces gens-là ont un ancêtre qui est Dave Van Wronk », note Nicolas Tittley, qui émet toutefois des réserves à l'endroit de la traduction française du livre. 
 
He was a friend of mine, de Dave Van Ronk 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Nicolas Tittley sur Twitter

Science et technologie

L'origine des espèces continue de diviser 155 ans après sa publication

Le naturaliste Charles Darwin.

Selon une étude du Pew Research Center publiée le 30 décembre dernier, le tiers des Américains ne croiraient pas à la théorie de l'évolution. C'est le naturaliste britannique Charles Darwin qui a avancé cette même théorie, en 1859, dans L'origine des espèces. Frédéric Bouchard, professeur de philosophie et directeur du programme en environnement et développement durable à l'Université de Montréal, explique pourquoi le livre cause encore la controverse 155 ans après sa publication, et pourquoi il demeure l'un des ouvrages les plus importants de l'histoire des sciences. 
 
« La théorie n'est pas de gauche ou de droite, mais elle a été instrumentalisée de part et d'autre », note Frédéric Bouchard, qui qualifie le livre de « bouleversement existentiel ». « Si elle renferme une leçon, c'est que l'être humain ne devrait pas se prendre trop au sérieux. » 
 
Frédéric Bouchard en recommande la version française publiée chez Flammarion, dans la collection Garnier, en 2008. « C'est un chef-d'oeuvre d'écriture », commente-t-il.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Fiche de L’origine des espèces sur le site des éditions Flammarion
HYPERLIEN - Site de Frédéric Bouchard

Arts et culture

Le sens caché des vieilles chansons grivoises

Couverture du <i>Bréviaire du carabin</i>, publié aux éditions Simep.
Couverture du Bréviaire du carabin, publié aux éditions Simep.

La médecine est un domaine sérieux, mais ses étudiants ne l'ont pas toujours été. Au 19e siècle, ceux qui fréquentaient l'internat, surnommés « carabins », avaient pour coutume de chanter des versions parodiées, grivoises, de grands textes. Ces comptines salaces semblent bien inoffensives aujourd'hui. En revanche, elles en disent long sur les mentalités de l'époque. Caroline Allard survole Le bréviaire du carabin, un recueil des chansons prisées par ces petits farceurs en sarraus. 
 
Publication anonyme, Le bréviaire du carabin a été réédité à quelques reprises ces 20 dernières années. Caroline Allard trouve digne d'intérêt le contexte des allusions sexuelles qu'on y trouve : elles impliquent des membres du clergé, du corps militaire ou de la monarchie, elles ont lieu à l'église ou, à l'inverse, mêlent servantes et putains. 
 
La préservation de la virginité y est tournée en dérision, les maladies vénériennes sont dédramatisées et, évidemment, les grandes figures politiques, religieuses et culturelles y sont tournées en bourrique. 
 
« On ne peut pas lire ces chansons-là sans se projeter, commente Caroline Allard. C'est rempli d'arguments au service d'une parodie de la société, d'une critique des puissants. »

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Site de Caroline Allard

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
1
2
3
4
5
6
7
89
10
11
12
13141516
17
18
19
20212223
24
25
26
27282930
31
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Plus on est de fous, plus on lit!

Réseaux Sociaux Devenez fans Suivez-nous sur Twitter
Hiver 2015100 incontournablesArts et divertissement - LittératureSur les traces de Kerouac, le livre numérique