ICI Radio-Canada Première

Pas de midi sans info

Pas de midi sans info

En semaine de 12 h à 13 h

Michel C. Auger

Pas de midi sans info
Logo Radio-Canada

Politique

Les Hells Angels, bel et bien en réorganisation

Le lundi 10 août 2015

Début du procès SharQc
Début du procès SharQc     Photo : Radio-Canada

Le procès SharQc a finalement débuté au centre judiciaire Gouin, à Montréal. Ironiquement, le début de ces procédures judiciaires coïncide avec une apparente résurgence des groupes de motards au Québec. En entrevue avec Michel C. Auger, André Cédilot, journaliste spécialiste du crime organisé, confirme que le phénomène est bien réel. 
 
Si André Cédilot reconnaît que l'opération SharQc menée en 2009 a bel et bien réussi à mettre hors d'état de nuire tous les membres en règle des Hells Angels pendant un moment, il précise que l'organisation en tant que telle n'a été que « déstabilisée ». Selon lui, ce type de communauté renaît toujours de ses cendres : « Dans le milieu du crime organisé, il y a toujours une relève. Et c'est cette relève qui s'active en ce moment. »  
 
André Cédilot ne conclut pas pour autant que les descentes policières et toutes les procédures judiciaires qui ont suivi ont été inutiles. Il juge que les outils légaux dont le Québec s'est doté, sont très efficaces. La loi anti-gang, notamment, permet des opérations policières de grande ampleur. Le journaliste dénonce toutefois ce qu'il appelle l'incapacité des tribunaux à gérer les grands procès du crime organisé. Rappelons que l'opération SharQc avait permis de porter des accusations contre 156 personnes, mais que 31 ont été libérées depuis en raison de délais déraisonnables. 


Cr�er un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

19 août 2015

Chef de cabinet, rempart du premier ministre

17 août 2015

Élections fédérales : la bataille de l'Ontario

12 août 2015

Service de garde en milieu scolaire plus cher

7 août 2015

Décortiquer le premier débat

5 août 2015

Débat des chefs du Maclean's : un premier tournant dans la campagne ?