ICI Radio-Canada Première

Midi info

Midi info

En semaine de 11 h 30 à 13 h

Michel C. Auger

Midi info
Logo Radio-Canada

Société

Vague de suicides : Pimicikamak a besoin d'espoir

Le jeudi 10 mars 2016

Une marche pour la prévention du suicide à Pimicikamak
Une marche pour la prévention du suicide à Pimicikamak     Photo : Facebook

Pour le député libéral Robert Falcon-Ouellet, la situation à Pimicikamak prouve que les gouvernements provincial et fédéral n'ont pas fourni assez d'appuis à la communauté pour briser le cycle négatif dans lequel ses membres sont engagés. Au micro de Michel C. Auger, il affirme qu'une communauté sur six au Canada est aux prises avec le même genre de désarroi. 
 
Originaire de la nation Red Pheasant, en Saskatchewan, l'anthropologue de formation a conscience d'être un modèle et espère contribuer à redonner espoir et fierté aux jeunes Autochtones du Canada. Robert Falcon-Ouellet pratique publiquement les rites de sa culture et de sa religion. Auprès des jeunes, il raconte volontiers son parcours, d'une enfance itinérante à ses études doctorales. 
 
La communauté autochtone de Cross Lake (Pimicikamak), au nord du Manitoba, a décrété l'état d'urgence à la suite d'une importante vague de suicides parmi ses jeunes. Depuis décembre, 6 personnes ont mis fin à leurs jours, et 140 tentatives de suicide ont été répertoriées à Pimicikamak. Les aînés qui se sont confiés à nos collègues comprennent mal le désarroi des plus jeunes, mais tous les membres de la communauté estiment que l'isolement et le chômage sont autant de défis à relever.  


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

21 février 2017

Immigrants clandestins : les villes refuges doivent financer leur engagement

7 février 2017

Commission sur les femmes autochtones : une enquête lente à démarrer

3 février 2017

Le Québec et les tueries de masse

2 février 2017

Il y a un courant islamophobe au Québec, selon Charles Taylor

1 février 2017

Internet : terrain fertile pour les discours haineux

31 janvier 2017

L'extrême droite au Québec