ICI Radio-Canada Première

Midi info

Midi info

En semaine de 11 h 30 à 13 h

Michel C. Auger

Midi info

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
234
5
6
7
8
910111213
14
15
1617181920
21
22
2324252627
28
29
3031
 
 
 
 

Les meilleurs moments : �mission du jeudi 5 janvier 2017


Santé

Introduction des arachides dans l'alimentation des bébés : nouvelles recommandations officielles aux États-Unis

Des noix, des arachides et du beurre d'arachides
Des noix, des arachides et du beurre d'arachides     Photo : iStock/ALLEKO

L'Institut national de la santé des États-Unis recommande d'introduire les arachides dès l'âge de 4 à 6 mois pour les enfants à haut risque de développer une allergie, parce qu'ils souffrent d'eczéma sévère ou d'allergie aux oeufs.  
 
Si un enfant est considéré à risque de développer une allergie, la recommandation est de consulter son pédiatre ou son allergologue avant de procéder à l'introduction de l'arachide à cause du risque de réaction.  
 
« Pour les enfants qui souffrent d'eczéma moins sévère ou qui n'ont pas d'historique d'eczéma ou d'allergie alimentaire, on recommande d'inclure les arachides dans la diète à partir de l'âge de 6 mois », rappelle le Dr Philippe Bégin, allergologue à l'hôpital Ste-Justine, en entrevue à Midi info.  
 
« Avant 2008, il y avait un grand flou. On recommandait même de retarder l'introduction des arachides passé l'âge de 3 ans, basé sur des vieilles études qui n'étaient pas nécessairement bien construites. Entre 2008 et 2015, on a retiré cette recommandation. On ne savait plus trop sur quel pied danser. Mais maintenant, les dernières études sont très convaincantes. C'est assez clair qu'il faut encourager l'introduction de l'aliment par la bouche. Le tube digestif a son propre système immunitaire qui est fait pour promouvoir la tolérance à l'aliment. »  
 
 
Autres facteurs de risque 
 
« Si les parents sont allergiques ou si d'autres frères et soeurs dans la famille souffrent d'allergie alimentaire, le risque est plus élevé. On recommande alors aux parents de consulter un pédiatre ou un allergologue pour estimer le risque. Évidemment, plus on attend pour introduire les arachides plus le risque d'être déjà devenu allergique aux arachides augmente. C'est un dilemme », explique le Dr Bégin.  
 
« Si les parents sont à l'aise d'introduire l'aliment à la maison parce qu'ils estiment qu'ils sont capables de gérer, que les facteurs de risque sont plutôt faibles, on encourage de l'introduire le plus tôt possible. Si les parents ont un doute, ne se sentent pas à l'aise d'introduire l'aliment ou n'osent pas (parfois ils ont vécu une expérience carrément traumatisante comme une anaphylaxie pour un enfant plus vieux), on leur dit : n'attendez pas, consultez un pédiatre ou un allergologue pour qu'on investigue, pour qu'on vous accompagne dans l'intégration de l'aliment. »  
 
Avec ces nouvelles recommandations, l'agence américaine espère réduire la prévalence des allergies aux arachides. « On ne peut pas s'attendre à une disparition complète, car un certain nombre d'enfants sont déjà allergiques à l'âge de 4 mois, au moment de faire l'introduction. On peut certainement s'attendre à une diminution des allergies. La tendance épidémiologique pour le développement des allergies est tellement forte qu'une seule intervention ne pourra pas renverser la vapeur. Mais ça pourrait contribuer certainement à diminuer le fardeau », conclut l'allergologue. 
 
 
Faites-nous part de vos commentaires :  
 
 
- Par courriel 
 
- Par téléphone au numéro 1 855 295-­5206 
 
- Et sur Twitter @midiinfo

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
234
5
6
7
8
910111213
14
15
1617181920
21
22
2324252627
28
29
3031
 
 
 
 

Babillard

Michel C. Auger et toute son équipe vous souhaitent une bonne journée à l'antenne de ICI Radio-Canada Première.

Derni�re baladosiffusion disponible

Midi info

R�seaux Sociaux Suivez-nous sur Twitter
Liste 2017Le blogue de Michel C. Auger