ICI Radio-Canada Première

Midi info

Midi info

En semaine de 11 h 30 à 13 h

Michel C. Auger

Midi info

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
2
3
456
7
8
910111213
14
15
1617181920
21
22
2324252627
28
29
3031
 
 
 
 

Les meilleurs moments : �mission du mardi 3 janvier 2017


International

Donald Trump bouscule les conventions

Les chercheurs Benoît Hardy-Chartrand et Raphaël Jacob, tous les deux associés à la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques
Les chercheurs Benoît Hardy-Chartrand et Raphaël Jacob, tous les deux associés à la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques     Photo : Radio-Canada / Fannie Bussières McNicoll

L'assermentation de Donald Trump aura lieu le 20 janvier. En attendant, la transition avec l'administration de Barack Obama est difficile. Les messages Twitter de Trump nuisent-ils à la crédibilité d'Obama? Celle-ci est-elle déjà atteinte parce que le président est en fin de mandat? « Un peu des deux », répond Rafael Jacob, chercheur associé de l'Observatoire sur les États-Unis de la Chaire Raoul-Dandurand, en entrevue à Midi info. 
 
« C'est très spécial de voir un président désigné se prononcer de façon répétée et aussi tranchée sur des dossiers dans lesquels le président sortant est encore actif, à l'ère Twitter. À l'inverse, c'est aussi inhabituel de voir un président sortant essayer de façon aussi proactive de mettre des bâtons dans les roues du président nouvellement élu, comme le fait Barack Obama depuis l'élection du 8 novembre dernier. » Il donne l'exemple des sanctions contre la Russie annoncées par l'administration Obama la semaine dernière : « Il ne faut pas penser que c'est juste pour jeter de l'ombre sur Vladimir Poutine et sur le gouvernement russe. C'est aussi, de toute évidence, pour compliquer la tâche de Trump quand il entrera en fonction », poursuit Rafael Jacob
 
Ce n'est pas la première fois qu'une transition se fait de façon peu harmonieuse : en 1952-1953, la transition entre le président Harry Truman et son successeur, Dwight Eisenhower, avait été difficile. 
 
Le nouveau Congrès sera assermenté aujourd'hui. Rafael Jacob rappelle que la majorité républicaine dans les deux chambres donnera les coudées plus franches à Donald Trump, mais pas complètement, étant donné les divisions au sein même du Parti républicain. 
 
Donald Trump et l'Asie 
 
Les récents tweets de Donald Trump au sujet de la Corée du Nord et de la Chine donnent-ils un avant-goût de sa façon d'entrevoir ses relations avec l'Asie? Toujours au micro de Manon Globensky, Benoît Hardy-Chartrand, spécialiste des questions politiques et sécuritaires en Asie-Pacifique, estime que l'élection de Donald Trump a semé une onde de choc en Asie. Son arrivée provoque de l'inquiétude, notamment en Corée du Sud, dans un contexte où la Corée du Nord se montre plus belliqueuse.  
 
Le Japon aussi s'inquiète. « Ce n'est pas pour rien que le premier ministre japonais, Shinzo Abe, s'est précipité à New York pour rencontrer Trump peu après son élection, explique Benoît Hardy-Chartrand. Pour sa sécurité, le Japon compte sur les États-Unis. »  
 
Le chercheur au Centre pour l'innovation et la gouvernance internationale affirme que, même si Donal Trump envoie des signaux contradictoires en ce qui concerne la Chine, il ne cherche pas une confrontation avec Beijing. « Ce serait néfaste aux intérêts américains », conclut-il.

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
2
3
456
7
8
910111213
14
15
1617181920
21
22
2324252627
28
29
3031
 
 
 
 

Babillard

Michel C. Auger et toute son équipe vous souhaitent une bonne journée à l'antenne de ICI Radio-Canada Première.

Derni�re baladosiffusion disponible

Midi info

R�seaux Sociaux Suivez-nous sur Twitter
Liste 2017Le blogue de Michel C. Auger