ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large
Logo Radio-Canada

Société

À la rencontre des survivalistes, parés pour l'apocalypse

Le jeudi 30 mars 2017

Maryse et Mathieu, deux survivalistes
Maryse et Mathieu, deux survivalistes     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Par souci de protection, par conscience des catastrophes qui ont lieu dans le monde et des disparitions de peuples entiers à divers moments de l'histoire, des gens décident de consacrer leur vie à se préparer en vue de la fin du monde. C'est le cas de Mathieu et de Maryse, survivalistes et instructeurs de survie, qui font l'objet du documentaire Et si l'apocalypse... En compagnie du professeur d'histoire Francis Langlois, ils expliquent à Catherine Perrin qu'ils voient d'abord leur mode de vie comme un jeu. 
 
« Notre problème, au Québec, c'est notre dépendance à l'électricité. C'est là que nous sommes tous vulnérables, affirme Mathieu. Avec les hivers qu'on a, la température qu'on a... En cas de panne de courant, on peut s'entraider et les hôpitaux ont un plan, mais rajoutez une pandémie là-dedans et ça complique tout. » 
 
Bande-annonce du documentaire Et si l'apocalypse... 
 
 
Deuxième réflexe 
« On se prépare à toute éventualité. C'est plutôt une gradation, une succession de petits événements qui [font craindre] ce qu'on appelle un bris de normalité plus grave, indique Maryse. On fait des cartes mentales. On se demande : "Si je dois sortir du bâtiment, comment retracer mon chemin?" C'est un deuxième réflexe. Mais ce n'est pas de la peur. On a des enfants, on est constamment dans le jeu avec eux. » 
 
Maryse dévoile à Catherine Perrin le contenu de son sac à main. Maryse dévoile à Catherine Perrin le contenu de son sac à main. Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande 
 
Mouvement social 
Francis Langlois rappelle que la crainte de la fin du monde n'est pas un phénomène nouveau dans l'histoire. « On voit beaucoup ces groupes [de survivalistes], ces trames narratives se multiplier lorsqu'il y a des transformations socioéconomiques et technologiques rapides, qui remettent en cause l'ordre établi. [...]. Ce n'est pas anodin qu'il y a autant d'émissions, de films comme The Walking Dead, où l'on voit des gens s'organiser [pour survivre à la fin du monde]. » 
 
Le documentaire Et si l'apocalypse... sera diffusé le 2 avril à 19 h sur Canal D. Le documentaire sera offert sur le site de Canal D à partir de dimanche soir.


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

10 avril 2017

Plaidoyer pour un meilleur diagnostic de la maladie de Lyme au Canada

10 avril 2017

La crise de l'emploi, préoccupation majeure pour les Français

10 avril 2017

Dépôt cette semaine du projet de loi fédéral sur la légalisation de la marijuana

7 avril 2017

Frappes en Syrie : l'absence de consultation avec les alliés inquiète

6 avril 2017

Pepsi : vie et mort d'une publicité catastrophique

5 avril 2017

Danielle Ouimet dévoile ce qui menace les entreprises