ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large
Logo Radio-Canada

Société

Alexandre Mars, un « Bill Gates français » au secours des jeunes en difficulté

Le mercredi 14 septembre 2016

Alexandre Mars
Alexandre Mars     Photo : facebook.com/alexandremarsofficial

L'entrepreneur français, qui a fait fortune dans la nouvelle économie, s'est engagé dans la philanthropie avec sa fondation Epic, qui a ouvert ses portes à Toronto en avril après s'être installée dans de nombreuses grandes villes du monde. Le but de la fondation Epic est d'amener les entreprises, les politiciens et les investisseurs potentiels à mettre leur argent au service des jeunes en difficulté partout dans le monde. Alexandre Mars explique à Catherine Perrin comment les outils numériques peuvent jumeler des donateurs aux associations caritatives. 
 
Epic se targue d'offrir aux investisseurs une traçabilité totale de l'argent qu'ils injectent. « Quand on discute avec les gens sur leur capacité d'aider, de faire, la plupart du temps, on se rend compte qu'ils voudraient faire plus, qu'ils aimeraient faire plus, indique Alexandre Mars. La plupart du temps, ils ont des problèmes de confiance dans les organisations sociales. Ils ne savent pas exactement comment va être utilisé l'argent, où il va être dépensé. Je ne peux pas venir vous voir et vous dire : "Faites-moi confiance, je vais utiliser correctement vos sous et dans un an, je vous montrerai sur une brochure papier les répercussions." Ça marchait à peu près correctement il y a 10 ans, 20 ans... Aujourd'hui, le monde a changé. » 
 
Les moyens de bien faire 
« Cette génération qu'on appelle la génération Y, les milléniaux... Elle veut faire le bien. Elle veut faire du business, mais elle veut aussi avoir un effet [positif], et c'est ce que nous permettons. On va trouver cette innovation où qu'elle soit dans le monde, et après, on la distribue à travers différents canaux qui vous permettent en tant qu'individus, en tant qu'entreprise – les entreprises sont essentielles aujourd'hui – de donner un peu plus. Parce qu'il est essentiel, aujourd'hui, d'en faire plus, d'en donner un petit plus, parce que le monde au sens large en a besoin. »


EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Fondation Epic sur le web
HYPERLIEN - Fondation Epic sur Facebook
HYPERLIEN - Alexandre Mars sur Twitter
HYPERLIEN - Alexandre Mars sur Facebook
Cr�er un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

10 avril 2017

Plaidoyer pour un meilleur diagnostic de la maladie de Lyme au Canada

10 avril 2017

La crise de l'emploi, préoccupation majeure pour les Français

10 avril 2017

Dépôt cette semaine du projet de loi fédéral sur la légalisation de la marijuana

7 avril 2017

Frappes en Syrie : l'absence de consultation avec les alliés inquiète

6 avril 2017

Pepsi : vie et mort d'une publicité catastrophique

5 avril 2017

Danielle Ouimet dévoile ce qui menace les entreprises