ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
123
4
5
6789
10
11
12
1314151617
18
19
2021222324
25
26
2728
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du vendredi 10 février 2017


Société

Violence domestique : Régine Laurent dénonce les mesures de Poutine

Régine Laurent et Christian Bélair
Régine Laurent et Christian Bélair     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

La présidente de la Fédération interprofessionnelle de la santé, Régine Laurent, et le président et cofondateur de Credo, Christian Bélair, passent en revue les événements marquants de l'actualité. Régine Laurent accorde le titre de tache de la semaine au président russe, Vladimir Poutine, pour sa nouvelle loi qui dépénalise les violences domestiques. Christian Bélair l'attribue pour sa part au président d'Intel, Brian Krzanich, pour son annonce d'un investissement massif aux États-Unis au moment où Donald Trump restreint les visas aux citoyens de sept pays musulmans. 
 
Il est également question de la candidate à la chefferie du Parti conservateur Rona Ambrose, des citoyens de Québec, de la clinique de proximité de Montréal-Nord, de la relève en éducation, des profits de l'Institut de l'oeil des Laurentides et du Brexit.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Christian Bélair sur Twitter
HYPERLIEN - Régine Laurent sur Twitter

Société

Les secrets d'une épicerie efficace

Hassan Serraji, Chantal Lamarre et Alain Gravel
Hassan Serraji, Chantal Lamarre et Alain Gravel     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

L'organisation et la préparation : voilà les ingrédients d'une épicerie réussie qui saura répondre aux besoins du foyer, selon la chroniqueuse Chantal Lamarre, l'animateur Alain Gravel, la travailleuse communautaire Eva Lopez et le chroniqueur Hassan Serraji. Au micro de Catherine Perrin, ils échangent leurs trucs pour faire de l'achat de provisions un plaisir, et non une corvée.  
 
« Faire l'épicerie, si elle n'est pas bien organisée, peut dépasser les deux heures, deux heures trente. Si on la fait deux, trois fois par semaine, ça peut devenir un travail à temps partiel », dit Hassan Serraji, qui n'hésite pas à commander des pièces chez son boucher lorsqu'il sait qu'il recevra des amis. « C'est l'avantage d'avoir cette relation humaine avec des gens, souligne-t-il. Pour manger bien, manger santé, avec des produits frais, il faut vraiment s'organiser. » 
 
Payer plus pour manger mieux 
Au lieu d'ambitieuses séances hebdomadaires de magasinage, Chantal Lamarre préfère faire une petite épicerie tous les jours. Et elle préfère payer un peu plus cher pour de meilleurs aliments. « Le couponnage est une compétence transversale que je n'ai pas. Je choisis de beaux produits, sans exagérer, avoue-t-elle. Ça amène moins de gaspillage, je trouve, quand on achète à la pièce quelque chose de choisi plutôt que d'acheter parce qu'il y a un rabais sur les carottes et en acheter trop. Je trouve que ça augmente la qualité du quotidien. » 
 
Alain Gravel a la même vision des choses. « Je dis souvent qu'on est trop pauvre pour être chiche, déclare-t-il. Rien ne m'enrage plus que d'aller dans une fruiterie à bas prix, d'acheter un beau casseau de framboises et de trouver, deux fois sur quatre, sous de belles framboises, des fruits pourris qui ne goûtent rien! Durant la semaine, on en jette la moitié. Où je vais, je paie un peu plus cher et rarissimes sont les fois où je jette. C'est toujours bon! Au bout du compte, ça ne coûte pas si cher que ça. » 
 
Pour le plaisir 
Eva Lopez, elle, préfère la spontanéité, quitte à être plus rigoureuse une fois les denrées rangées dans la cuisine. « C'est du flânage qui me procure un grand plaisir! C'est dans ma culture d'acheter les gros formats et m'épargner des allées et venues. Au lieu d'un petit sac d'un kilo, j'achète un sac de six kilos, indique-t-elle. Je n'achète jamais pour faire les recettes [choisies pour] la semaine [à venir], parce que j'ai toujours à ma disposition n'importe quoi pour faire n'importe quoi. »

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Gravel le matin sur le web
HYPERLIEN - Hassan Serraji sur Twitter

Cinéma

Le cyclotron : un film d'espionnage intelligent, selon nos critiques

Lucille Fluet et Benoît Mauffette dans <i>Le cyclotron</i>, d'Olivier Asselin
Lucille Fluet et Benoît Mauffette dans Le cyclotron, d'Olivier Asselin     Photo : facebook.com/cyclotronlefilm

« Ç'a l'air d'un pastiche, mais ça n'en est pas un. C'est presque un film d'époque, dit Helen Faradji au sujet du nouveau film d'Olivier Asselin. Là où c'est un film extrêmement intelligent, c'est qu'au-delà de la qualité stylistique, il nous parle d'aujourd'hui. [...] C'est difficile de ne pas lire quelque chose qui ressemble à ce qu'on vit aujourd'hui. » Georges Privet est d'avis semblable : « Il y a un vrai plaisir de cinéma. Il n'y a pas un film québécois qui ait jamais ressemblé à ça. » 
 
Bande-annonce du film Le cyclotron 
 
 
Il est également question des films The Lego Batman Movie, de Chris McKay, et Polina : danser sa vie, de Valérie Müller et Angelin Preljocaj. 
 
Bande-annonce du film The Batman Lego Movie
 
 
 
Bande-annonce du film Polina : danser sa vie
 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Helen Faradji sur Twitter
HYPERLIEN - Georges Privet sur le web

Musique

Betty Bonifassi : monter au front pour ses idées

Betty Bonifassi
Betty Bonifassi     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

La chanteuse continue de promener les chansons de son plus récent album, Lomax, en tournée au Québec. L'automne dernier, elle a réédité l'album pour y inclure quatre remix électroniques sous le titre Lomax Deluxe. Elle participe également au concert Piaf a 100 ans : vive la môme! Betty Bonifassi explique à Catherine Perrin pourquoi elle trouve toujours du plaisir à faire de la tournée et des disques, malgré les contraintes qui s'imposent à elle.  
 
Betty Bonifassi sera en spectacle ce soir au Cabaret La Tulipe, à Montréal, le 16 février à Gatineau, le 7 avril à Québec, le 8 avril à Jonquière et le 15 avril à Sainte-Thérèse.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Betty Bonifassi sur le web

Musique

Les quatre saisons de Vivaldi revues et corrigées à la viole

Pochette de l'album <i>Antonio Vivaldi : 4 saisons, 4 violes</i> de l'ensemble Les voix humaines, paru sous étiquette indépendante
Pochette de l'album Antonio Vivaldi : 4 saisons, 4 violes de l'ensemble Les voix humaines, paru sous étiquette indépendante

« C'est vraiment beau, vraiment intéressant, et ça rajoute quelque chose », dit Frédéric Lambert au sujet de la relecture de l'oeuvre phare de Vivaldi par l'ensemble Les Voix humaines sur quatre violes. « Le son est surprenant, beaucoup plus proche. [...] Je trouve que ça fonctionne. C'est un beau projet. La grosse touche d'originalité, c'est qu'à l'intérieur de chaque concerto, on a rajouté un mouvement. Dans L'été, ils mettent Summertime de George Gershwin. » Notre chroniqueur explique à Catherine Perrin pourquoi cette reprise vaut le détour. 
 
Il est également question de la compilation Au fil de l'art en musique, qui accompagne la collection d'art international du nouveau Pavillon pour la Paix Michal et Renata Hornstein du Musée des beaux-arts de Montréal.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - 4 saisons, 4 violes sur le web
HYPERLIEN - Au fil de l’art en musique sur le web
HYPERLIEN - Frédéric Lambert sur Twitter

Art de vivre

Les choix d'Élyse Lambert : quoi boire à la Saint-Valentin

Les choix d'Élyse Lambert
Les choix d'Élyse Lambert     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

« Je voulais vous proposer de voir la vie en rose », dit la seule Master Sommelier québécoise, à l'approche de la fête des amoureux. Elle arrive au studio 18 avec un vin rosé mousseux espagnol ainsi qu'un vin blanc québécois qui, selon elle, sauront compléter l'atmosphère avec les fleurs et le chocolat, mardi soir. Élyse Lambert présente à Catherine Perrin ses choix de la semaine. 
 
Les choix d'Élyse Lambert 
- La Vida al Camp Cava Brut rosé 2013 (Espagne), code SAQ : 13090666, prix : 23,50 $ 
- Vignoble du Marathonien Vendange tardive 2014 (Québec), code SAQ : 12204060, prix : 29,45 $  
Un rosé pas comme les autres 
« J'ai beaucoup aimé, parce qu'on a la petite touche rosée locale [propres aux vins espagnols de type cava], mais on nous propose quand même un mousseux avec une belle complexité, dit Élyse Lambert au sujet du brut rosé La Vida al Camp. Il y a de belles notes de pêches légèrement florales, des notes d'abricot. [...] C'est la première fois que ça touche nos tablettes. À mon avis, c'est un des très beaux mousseux rosés à l'heure actuelle. Je pense que ça peut être une belle entrée en matière avec quelques huîtres. » 
 
Un dessert à boire 
« C'est un vin avec lequel je suis tombée en amour il y a déjà quelques années, déclare-t-elle au sujet des Vendanges tardives, qu'elle décrit comme une sorte de variation sur le vin de glace. C'est un vin qui, d'une année à l'autre, est d'une constance remarquable. Il a gagné plus d'une centaine de médailles. [...] Vous avez de jolies notes d'abricot confit, de miel, de fruits secs. On est sur un vin qui pourrait servir de dessert en soi, mais on pourrait aussi l'accompagner d'un dessert, comme une tarte tatin. Du foie gras, aussi. Le mot d'ordre, là-dessus : équilibre. »

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Élyse Lambert sur le web

Arts et culture

Un « cube positif » québécois à la conquête d'Hollywood

Le cube positif et sa créatrice, Marie-Ève d'Amico
Le cube positif et sa créatrice, Marie-Ève d'Amico     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Marie-Ève d'Amico, une entrepreneure québécoise à la tête de l'entreprise Bangarang, verra un produit de son invention, le cube positif, publicisé lors de la cérémonie de remise des prix Grammy, ce dimanche. L'objet, qui renferme des cartes à lire pour encourager un mode de vie positif, sera remis en cadeau aux invités de la cérémonie, parmi lesquels les plus grandes vedettes de la musique pop. Marie-Ève d'Amico explique à Catherine Perrin comment fonctionne le cube positif.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Bangarang sur le web
HYPERLIEN - Bangarang sur Facebook

Arts et culture

Sundance Now : un nouveau service de diffusion en continu de luxe

Écran d'accueil du site Sundance Now
Écran d'accueil du site Sundance Now     Photo : sundancenow.com

« Si vous aimez le cinéma indépendant et les séries de qualité, Sundance Now est fait pour vous », dit Helen Faradji au sujet de cette nouvelle concurrence à Netflix qui mise sur les films favoris des cinéphiles et les séries prisées par la critique. On y trouve notamment en exclusivité canadienne Le bureau des légendes, une série française d'Éric Rochant, mettant en vedette Mathieu Kassovitz. La critique de cinéma explique à Catherine Perrin pourquoi il faut s'abonner à Sundance Now.  
 
Bande-annonce de la série Le bureau des légendes 
 
 
Il est également d'une vidéo mettant en vedette Idris Elba au profit d'un organisme d'aide à l'éducation des filles en Afrique.  
 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Sundance Now sur le web
HYPERLIEN - Helen Faradji sur Twitter

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
123
4
5
6789
10
11
12
1314151617
18
19
2021222324
25
26
2728
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Médium large

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
AMS teaserConcours La route des 20 : votez maintenant